Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Course à la prime [Pv. Kenji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité

MessageSujet: Course à la prime [Pv. Kenji]   Sam 31 Oct - 19:26

Un million de yens. J’avoue que c’est attirant, sincèrement. Ça couvrira mes dépenses en termes de nourriture sur les prochains mois à venir ! Je pourrais peut-être même pouvoir m’acheter une sacoche sans fond, ça m’évitera de tout me trimbaler dans un sac en tissu, qui va finir par craquer à force d’y mettre tant de choses.

En tout cas, le démon recherché devait avoir commis de sacrés crimes pour se retrouver avec une telle somme en guise de prime. A sa place, je me la jouerai profil bas après m’être fait repéré sur un attentat, mais lui visiblement continue ses actes de manière totalement visible ces derniers temps. Sûrement un de ces renégats qui cherchent à mettre fin à la paix instaurée entre les deux mondes, j’ai vraiment du mal à comprendre leur motivation. Pourquoi chercher à opposer nos deux races alors que nous pouvons vivre tranquillement comme nous le faisons ? Enfin, vous me direz, il y a des cons partout.

Je ferme donc l’avis de recherche sur le mur holographique après avoir noté le lieu vers lequel il se serait échappé après son dernier acte et quitte le poste de police, si peu accueillant. Bon en même temps, je comprends, moi aussi, si j’étais obligé d’aller bosser tous les jours dans un endroit où jamais personne ne vient, je ferais la gueule aussi. C’est ça aussi d’avoir décidé de vivre dans une ville perdue comme celle-ci, surtout au Japon, quoi ! Avec tous les passages que j’y aie faits, on remarque vite que les campagnes sont aussi vides que le Désert de Gobi, c’est peu dire, vu que plus les années passent, plus les japonais partent vers la ville, et tout particulièrement Shibasaki, au vu de son expansion continuelle. Ben tiens, en parlant du Désert de Gobi, c’est là que je vais. Pas la destination de mes rêves, mais bon, faut souffrir pour être riche.

C’est ainsi que, après avoir obtenu un visa temporaire, chose qui commençait à sincèrement m’énerver… Ils ne peuvent pas faire en sorte que les gens comme moi puissent passer d’un monde à l’autre sans avoir à s’embêter avec de l’administratif ? Tss… Donc je disais, après avoir obtenu mon visa, je suis arrivé en quelques heures au Désert de Gobi.

Enfilant mes lunettes de protection et une grande cape, en cas de tempête de sable, je marche dans cette grande étendue de sable, sans savoir vraiment comment j’allais m’y prendre. Puis je vis une silhouette au loin, coiffée de cheveux bruns en bataille. Sans me poser la question de si oui ou non, c’était bien la cible, je braque mon fusil et tire une balle spirituelle à quelques centimètres de cette personne. Le but était de simplement de le voir de face pour voir si sa tête était celle de l’avis de recherche ou si c’était un homme dont la coiffure était semblable à la cible.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Dim 1 Nov - 13:44

Les renégats… Quelle bande de fouteurs de merde. Le prix de la paix entre les démons et les humains était déjà bien élevé et ils veulent en plus la foutre en l’air en commettant des attentats, ceux-ci faisant encore plus de victimes… C’est cette raison qui m’a poussé à devenir celui que je suis aujourd’hui, un traqueur. Je chasse les « méchants démons » comme disent les enfants. On m’a déjà demandé si c’était la prime qui me motivait. En effet la prime est une source de motivation car elle me permet de vivre, mais ce qui me procure le plus de satisfaction, c’est de faire disparaître ces pourritures extrémistes ou de les ramener sur le droit chemin de la justice, quand c’est encore possible.

J’entrais donc dans un poste de police afin de voir les nouvelles primes en tête d’affiche. A peine j’eus franchit la porte d’entrée que les regards de certains policiers se posèrent sur moi. Les traqueurs ont toujours été mal vus du fait de leurs méthodes… barbares. Mais quand j’ai commencé ce boulot, je cherchais justement à montrer qu’on peut devenir traqueur tout en restant  juste. Et c’est justement comme ça que je me suis fait connaître en France. C’est là tout l’avantage de mon « dominator », cette arme que j’ai bidouillée et mis deux ans à mettre au point. Il a la particularité de pouvoir lire le casier judiciaire de ma cible et de juger si elle est encore « récupérable » dans quel cas, le tir le paralysera simplement le temps de le maîtriser. Par contre… Si la cible à appréhender est jugée, « inapte à la réhabilitation » dans ce cas, le tir le perforera comme un vulgaire gruyère, du moins… C’est ce que ça fait sur les démons « mineurs ». Bon… Arrêtons de parler de ma création. Je téléchargeais donc la fiche de tous les « bad boys » et sorti sans prêter attention aux regards qui m’avaient été lancé.

Je me dirigeais alors en direction de l’ambassade afin d’aller le plus vite possible au désert de Gobi, là où se situe la cible numéro une des avis de recherche. L’autre avantage de ma renommée en France est le plaisir de pouvoir posséder un visa me permettant de me déplacer n’importe où entre les deux mondes dans le cadre de mes fonctions. Ça m’a, en effet, permit d’éviter des heures et des heures de paperasse à remplir pour obtenir un visa temporaire.

A peine arrivé dans le désert de Gobi, que je regrettais déjà d’avoir ramené ma veste. La température était intenable. Je la retirais alors avant de la mettre autour de ma taille, me permettant de respirer un petit peu sous ce soleil de plomb. J’avançais alors lentement mais sûrement vers la dernière position connue de ma proie, me frayant un chemin à travers les étendues sablonneuses du désert. Je m’arrêtais un instant, histoire de faire une pause après avoir marché une bonne heure sous cette chaleur. Je bus un peu d’eau et me prépara à partir lorsque j’aperçu ce qui semblait être une cartouche, passer à quelques centimètres de mon visage. Je me jetais alors derrière une butte de sable afin de me mettre à couvert, tout en observant les alentours. Je remarquais alors la personne semblant être l’origine du tir. Bien évidemment il fallait que ce soit une femme… Je vous ai déjà dit à quel point je suis mal à l’aise en présence des femmes ? Non pas qu’elles me font peur mais… c’est plus fort que moi… Et l’une de mes règles d’or est de ne pas blesser les femmes, que ce soit physiquement ou moralement. Je me redressais donc et lui fit signe afin qu’elle comprenne que je ne suis pas une menace. Je me rassis et souffla un bon coup après la frayeur que je venais d’avoir.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Dim 8 Nov - 16:16

Tss, un humain. Qu’est-ce qu’il vient foutre là lui ? Il est aussi sur le coup ? Comme si j’avais besoin qu’un autre vienne traîner dans mes pattes. Sincèrement, j’ai tout sauf envie d’avoir un autre chasseur sur le coup. Si je veux pouvoir abattre le démon du premier coup, il  va me falloir le faire avec discrétion, et avec un autre sur l’affaire, ça risque de faire capoter mon tir, vu que je ne peux pas prévoir ses actions.

Mais bon, je viens quand même de tirer juste à côté de lui, il faudrait peut-être que j’aille m’excuser. Mais je n’ai pas envie d’aller lui parler, de commencer une discussion avec lui. Rien qu’imaginer que cet homme soit un pervers endurci me fait frissonner et m’apeure fortement. Mais malgré tout, je prends mon courage à deux mains et part le voir, les joues légèrement rouges, essayant d’improviser ce que je vais lui dire.

Arrivée devant lui, je sais toujours pas quoi dire. Alors je reste là, sans rien dire, le regardant droit dans les yeux pour donner une impression de sérieux et de colère de ma part. Quelques dizaines de secondes passent, je sais toujours pas quoi dire. Puis il ouvre la bouche pour visiblement dire quelque chose. Et là, je lui colle une baffe. Je ne sais pas pourquoi, c’est parti tout seul. Je suis trop stressée, beaucoup trop. Mais je peux plus revenir en arrière, alors je parle comme j’ai l’habitude de faire, prenant un ton froid.

- Tu me gênes dans mon boulot, j’ai épuisé de mon pouvoir à cause de ta ressemblance avec ma cible. Alors tu la fermes et tu repars d’où tu viens.

Non, je n’ai pas eu le courage de m’excuser, je préfère couper court à la conversation et partir, ne plus le revoir, avoir la paix.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Dim 8 Nov - 17:15

A mesure que la femme s'approchait, je sentais le rouge me monter aux joues. Sa simple présence me mettait déjà mal à l'aise. Elle était plutôt mignonne, ses joues aussi légèrement rouges et un corps fin mais bien formé. Nul doute qu'elle devait avoir du succès auprès des hommes. Elle me fixa alors dans les yeux... Intimidé, comme toujours, je détournais le regard. Je souriais nerveusement et m'apprêtais à entamer la conversation lorsqu'elle me mit une gifle. Rien de bien méchant mais elle était visiblement sur les nerfs. Je n'ai jamais frappé de femme et ce n'est certainement pas maintenant que je vais commencer.

Je restais donc de marbre, toujours souriant, fuyant son regard froid et distant.

- Tu me gênes dans mon boulot, j’ai épuisé de mon pouvoir à cause de ta ressemblance avec ma cible. Alors tu la fermes et tu repars d’où tu viens.

Son boulot... Elle exerçait visiblement le même travail que moi. Si ça avait été un homme je lui aurais décroché une droite. Je pensais qu'elle était comme ça afin de se donner un air de femme forte, chose qu'il n'y a pas besoin de faire avec moi. Je répondais alors, mal à l'aise.

-E-Excusez moi... J-Je ne savais p-pas qu'il y avait d'autres c-chasseurs après m-ma cible. Plutôt que d-de se faire la g-guerre... On... Je ne s-sais pas moi... O-On pourrait s'entraider... Enfin... J-Je dis ça...

Je restais souriant, cherchant simplement à sympathiser. Il n'y avait aucune raison pour s’entre-tuer. Enfin... C'est ce que je pensais. Je me présentais, toujours intimidé.

-A-Au fait... J-Je suis Kenji, A-Asakusa Kenji... T-Traqueur.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Dim 8 Nov - 21:44

- S’entraider ? Hors de question. Je n’ai pas besoin d’avoir un gêneur dans mes pattes.

J’ai quasiment l’impression de m’attaquer à un petit chaton sans défense. Il bégaye et hésite, l’air apeuré. La claque que je lui ai mise l’a effrayé à ce point ? Je suis habitué à voir des hommes plus, comment dire… forts. Pas qui tremble comme une première année après s’être pris une heure de colle, lorsqu’il doit l’annoncer à ses parents.

Bon, au moins, j’ai son prénom, Kenji. Et son métier aussi, traqueur. Je m’en doutais pas, tiens. Mais taillé comme il était, comment il fait pour chasser ? Je veux dire, au niveau physique, il y a pas de problème, même assis, on peut voir qu’il est grand et qu’il a du muscle. Mais au niveau mental, si déjà, il est totalement terrifié par une fille qui lui en colle une, il réagit comment face à un gros Yasei ? Enfin bon, ce n’est pas mes affaires.

- Kyoko, Kyoko Furukawa. Je suis chasseuse de primes.

Bon au moins, je me suis calmée. Il faut dire qu’il n’a clairement pas le caractère d’un grand criminel. Mais je ne me voyais tout de même toujours pas collaborer avec un trouillard pareil. Quand on part à l’aventure, on y va en n’ayant peur de rien, les yeux fermés. Lui, c’est tout le contraire.

Je continue à le regarder et finis par lâcher des mots d’excuse.

- Je m’excuse d’avoir tiré et de t’avoir frappé, t’es content ? Promis, je vais pas te mordre.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Dim 8 Nov - 22:50

Un gêneur... Je vois... Elle est plutôt du genre solitaire... A tous les coups je passe pour un faiblard parce que je perd mes moyens devant elle. Elle continue de jouer la dure... Elle a peut-être un complexe d'infériorité vis-à-vis des hommes... Tiens... Je n'avais pas pensé à ça de prima-bord... Mais c'est une hypothèse qui se tient. Je continuais de sourire afin de détendre l'atmosphère... ou du moins... essayer.

-Ravis de faire votre c-connaissance.

Je m'inclinais légèrement et rougis légèrement lorsqu'elle s'excusa.

- Je m’excuse d’avoir tiré et de t’avoir frappé, t’es content ? Promis, je vais pas te mordre.

Je lui souris alors tendrement et répondais calmement.

-N-Ne vous inquiétez p-pas... Ce n'est r-rien. Et j-je ne suis nullement un g-gêneur... Je n'en s-suis pas à ma première c-chasse au Yasei. I-Il vaudrait mieux s'allier p-parce que, v-vu la p-puissance de la cible...

Je n'osais toujours pas la regarder dans les yeux, toujours embarrassé. Sa longue et belle chevelure me fascinait. Enfin... Ce n'est pas le propos pour l'instant !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Mer 11 Nov - 19:11

- C’est pas une histoire de puissance ici.

Sans plus en dire, j’enlève la grande cape dans mon dos pour dévoiler mon fusil. J’espère qu’il comprendra vite pourquoi je n’ai pas besoin de lui, j’ai pas tellement envie de discuter sans fin avec lui.

- Je ne compte pas y aller en combat direct, mon objectif est de le tuer à distance avec une balle faîte d’énergie spirituelle du premier coup. Tu ne m’es donc d’aucune utilité. Mais bon, tu peux toujours essayer de me suivre. Ne viens juste pas te plaindre si tu te prends une balle per-

*BOUM*

Ça a explosé. A genre une dizaine de mètre de nous. Une bonne grosse bombe. Et derrière la fumée produite, une silhouette se dessine. Elle a des cornes. Une longue queue pointue à l’arrière. Et une coiffure quasi identique à celle de Kenji. C’est pas bon du tout.

- Boum ! Quand mon cœur fait boum !

Et il chante en plus l’enfoiré ! Il se foutrait pas un peu de nous ?

- Je retire ce que j’ai dit, Kenji ! J’ai besoin que tu t’occupes de lui, le temps que je prépare mon fusil ! Je compte sur toi !

Lui dis-je en courant en arrière, détachant en même temps mon arme dans mon dos.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   Mer 11 Nov - 22:56

Elle était vraiment spéciale celle-là, le seul truc dont elle avait peur c'était que j'alerte la cible... Si je suis traqueur ce n'est pas pour foncer tête baissée sur un démon, surtout aussi puissant que la cible actuelle. Elle retire sa cape, dévoilant un long fusil de précision. Je compris alors en voyant son arme que ce n'était pas de la gnognote. C'était vraisemblablement une exorciste, vu qu'elle me parle de balles d'énergie spirituelle. Elle utilise son énergie spirituelle pour recharger son fusil... Ce n'est pas bête, tiens.

A peine eût-elle le temps de terminer son explication qu'une explosion eu lieu à une dizaine de mètres de nous. J'observais la silhouette qui approchait. C'était moi... mais avec des cornes. Je sortais alors mon dominator et le pointait vers le démon en souriant, me voulant provocateur.

-Allez... Viens par ici mon gros... On va voir qui est l'patron.

Il se rua alors sur moi. Je courais à l'opposé de la position de la jeune femme, essayant de la protéger par ce biais. Je tirais une première fois sur le démon, lui faisant un trou dans le bras gauche. Evidemment... Il fallait qu'il soit droitier ! Je tentais de garder son attention autant que possible, laissant la chasseresse le viser tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Course à la prime [Pv. Kenji]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Course à la prime [Pv. Kenji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Un moment de déprime [Libre]
» Hunter Prime II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives-