Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Ookami Iwasaki -Terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Icone de votre esprit :

Messages : 12
Date d'inscription : 23/04/2016
Localisation : A l'armée (très souvent).

Feuille de personnage
Age: 21
Couple:
Autre(s):
avatar
Demi demon


Ookami Iwasaki

Demi demon

MessageSujet: Ookami Iwasaki -Terminé-   Sam 23 Avr - 23:15


Votre victoire, c'est la mienne !
Renoncer ? Connais pas.


Iwasaki Ookami



Information Personnage
Date de naissance ;; 01/01/2094
Âge ;; 21 ans
Sexe ;; Féminin~
Sexualité ;; Hétéro (mais pour la réussite d'une mission, serait capable de mettre de coté sa préférence).
Nationalité ;; Japonaise par la mère (Mikoshiba), Momomajin par le père (Iwasaki).

Groupe ;; Momomajin.
Race ;; Demi-démon.
Clan ;; Elle porte le nom Iwasaki, mais n'appartient pas au clan pour autant.

Métier;; Membre de la Brigade D'intervention (et plus si affinité //pan Non en vrai j'en avais parlé avec quelqu'un du staff, mais je me rappelle plus ce qu'on avaient convenu...).


Capacité/Pouvoir

Spécialité Spirituelle: Bow of Light
Description: Elle est capable de créer un grand arc et des flèches tout à fait banale, sauf qu'elles sont faites en énergie spirituelle. Ceci dit, elle est la seule à pouvoir manier cet arc, même un autre exorciste ne pourrait pas le toucher, de même pour les flèches. D'un point de vue externe, vous avez l'impression qu'Ookami manie de la lumière à l'état même. Ça brille, ça rayonne, et ça brûle - mais pas pour Ookami. Les flèches ne sont pas tout à fait ordinaires, dès qu'elles sont tirées, elles filent aussi vite que la lumière ! Globalement, elles sont inarrêtables face à de la magie démoniaque (sauf une très puissante), mais en cas de magie spirituelle, c'est assez facile, il vous suffit d'une bonne défense - ou contre-attaque - de magie spirituelle, car les flèches ne sont pas vraiment puissante mais plutôt ultra-rapide, cependant, ceux qui le peuvent évitent les flèches, démons ou exorcistes.
Ookami peut utiliser ce pouvoir pendant 1 heure en continu, et 3 heures avec 1 heure de pause entre chaque utilisation et elle finit fatiguée à la fin.

Cependant, une fois qu'elle a utilisée ce pouvoir, elle ne pourra pas utiliser son pouvoir démoniaque avant 3 heures.

Spécialité Démoniaque: Sword of Shadow
Description: Une épée courte, qu'elle crée à partir d'énergie démoniaque et d'ombres. Encore une fois, personne ne peut la manier à part elle. L'épée en elle-même n'est pas vraiment "solide", elle a la forme d'une épée, mais en constant mouvement, comme si elle "ondulait", une aura néfaste se dégageant d'elle. Elle tranche normalement, comme le ferait une épée, en laissant une "marque" sur son passage, une marque d'énergie démoniaque, qu'il faut purifier avant que la plaie, si elle n'est pas mortelle, puisse guérir.
La durée d'utilisation de son pouvoir est l'inverse que celui de son pouvoir spirituel, 3 heures d'affilée en finissant crevée, 1 heure avec un quart d'heure entre. Plus ses pauses sont longues entre son activation, moins longtemps elle pourra garder son épée.

Également, une fois qu'elle a utilisé son pouvoir démoniaque, il lui faut 3 heures pour pouvoir utiliser sa spécialité spirituelle.

Inclassable: Power
Description: Ookami est dotée d'une grande force, d'une grande conviction. Le mot "abandonné" n'a pas de place dans son lexique. Elle est toujours là, bien droite sur ses ambitions, ne songeant même pas à renoncer, toujours debout, même en étant près du gouffre, et ça, c'est son pouvoir inclassable. Ce pouvoir, c'est comme un autre réseau sanguin dans le corps, comme le "chakra", c'est une source d'énergie, de courage, de force à l'état pur. En puisant dedans, Ookami est constamment... forte. Imaginez, dans un combat, elle est dans une position désespérée, à sa place, vous serrez en train de vous dire "c'est la fin", mais elle, elle pensera "ce n'est pas fini. Je sais quoi faire !" et elle bondira sur ses pieds pour foncer sur son ennemi, toujours aussi ardente.

Mais ça ne s'arrête pas là, son pouvoir est aussi celui de soutien, d'encouragement. Cette "force", elle peut la transmettre à ses compagnons, à ses hommes pendant une bataille, par exemple, en hurlant tout ce qu'elle peut, en les encourageant, un lien se créerait avec ses hommes, et elle transmettrait sa force et alors ses hommes seraient toujours courageux, et pousseraient dans leurs derniers retranchements pour vaincre, avec une énergie débordante, une force.

Sur elle-même, son pouvoir ne la fatigue pas, c'est comme si c'était naturel, comme s'il n'était pas activé mais qu'il agissait quand même, par contre, il y a tout de même un contrecoup, Ookami doit beaucoup manger (elle n'a jamais compris pourquoi, mais elle a un appétit d'ogresse, surtout après avoir utilisé son pouvoir sur d'autres). Sur d'autres gens, par contre, ce n'est pas infini. Son champ d'action se limite à partir du moment où la personne peut entendre ses encouragements - elle faut qu'elle soit là à l'instant présent avec eux -, alors un lien se créer. Après, en durée ; elle encourage une première fois pour créer le lien et l'alimenter, et après ils seraient capables de tenir 1 heure sans qu'elle est besoin de les encourager de nouveau (et alors, elle les encourage de nouveau pour que ça dure, et en suivant se procéder, elle pourrait tenir 5 heures, mais en finissant dans l'impossibilité de recréer un lien avec ses compagnons dans la journée). Mais, dans le pire des cas, si elle a besoin de les encourager disons, tous les quarts d'heure, elle pourrait tenir 2h30, en finissant dans le même état que plus haut.


Physionomie

Ookami vit dans un milieu assez particulier, l'armée, pour une femme, ce n'est pas rose tous les jours, surtout lorsque vous êtes une demi-démone. Alors, lorsqu'elle était jeune, elle ne faisait pas très attention à l'impression qu'elle pouvait donner, celle de paraître trop fragile, trop faible, trop petite, trop féminine... Mais maintenant, elle fait bien attention, en commençant par sa taille. Son 1m65 se fait facilement dépasser à l'armée, alors elle s'est très vite accoutumé à porter des bottines à talons pour être dans le 1m70. Son visage, de première aborde, est très poupin et joli, surtout lorsqu'elle détache ses cheveux qui encadrent sa face à ce moment, alors pour changer ça elle prend l'habitude d'attacher ses cheveux, pour dégager son visage pour bien vous montrer que l'expression qu'il porte est loin d'être engageant. Des lèvres d'un rose pâle légèrement maquillé, des yeux blancs qui ressortent bien à travers le noir de ses paupières maquillées, et c'est une mine de froideur et de désintérêt qui vous ignore, la tête haute en passant dignement à côté de vous, le clac, clac incessant de ses talons sur le carrelage dans votre dos après qu'elle vous ait dépassée sans vous regarder. Mais si vous osez l'interpeller, car vous vous dite qu'une femme n'a pas à agir comme ça, si elle se retourne, vous restez pétrifié du regard qu'elle vous jette, ce blanc glacial vous brûle, vous donnant l'impression que vous n'êtes rien et qu'il vaut mieux passer votre chemin sans la déranger, et vous le faite le plus vite possible ; vous n'aviez pas remarqué qu'elle était effrayante et forte. Une fois que vous restez loin d'elle, vous pouvez remarquer qu'elle a une allure longiligne et non dénuée de grâce, ses bras sont fins, musclés et souples, ses longues jambes le sont tout aussi bien et également légèrement galbées, son tour de taille est fin - même avec les tonnes de nourriture qu'elle mange par jour -, ses hanches sont joliment dessinées et son tour de poitrine est agréable. Par contre, vous ne la voyez jamais sourire. Même pas l’esquisse. Et étrangement, quand elle parle, vous ne voyez pas non plus ses dents - non, car elle y fait attention. Ses dents sont pointues comme celles des loups, elle tient ça de son démon de père.  

Ookami est bien décidée à montrer qu'elle est une femme, à l'armée et qu'elle est féminine. Alors, elle porte la plupart du temps des chaussures à talons, des jupes relativement courtes sur des leggins ou des collants et des haut plutôt "larges", histoire que ça ne la moule pas trop, mais qu'on voit bien ses formes tout de même. Ses habits sont la plupart du temps noir, blanc, ou les deux - elle ne met pas beaucoup de couleur.
Son tatouage d'exorciste se trouve sur ses doigts, un simple trait noir partant de la base de son ongle jusqu'à sa deuxième phalange de chaque doigt.
(NdA : Ouuui, on le voit pas sur le futur avatar, mais chut !)

Psychologie


Vous ne trouverez sans doute jamais une personne aussi acharnée qu'Ookami. Une personne qui n'a jamais songé à abandonner, cela depuis son plus jeune âge. De sa petite enfance à ses 16 ans, elle était calme, sérieuse, minutieuse, vraiment pas contrariante, gentille, elle rigolait souvent. Mais des fois, ça lui arrivait de rentrer dans des colères effrayantes, de devenir froide comme la glace, et d'être agressive, se changeant en une furie dur de calmer. Mais de nombreuses choses ont changé depuis quelque temps, depuis qu'elle a perdu son "grand frère" et depuis qu'elle est rentrée à l'armée, à 16 ans. On dit souvent qu'on change quand on rentre à l'armée, et en mal. Ookami ne sait pas vraiment si c'est le cas pour elle, mais elle a un peu changé, c'est vrai. Déjà avant, en apparence elle paraissait froide - mais des courageux osait aller lui parler pour voir qu'en réalité elle était très gentille. Enfin, elle était gentille qu'avec les personnes qu'elle voulait, autrement, c'était un froid mordant qui vous répondait. Eh bien, maintenant, elle est comme ça en permanence. Un véritable iceberg. N'essayez même pas de recevoir des paroles sur un ton agréable, de voir un sourire ou d'entendre un rire. Et surtout pas de contact physique, elle se limite à la poignée de main si c'est obligé. Elle n'est que froideur. La première opinion que vous vous faites d'elle est que vous la trouvez solitaire, froide, sérieuse, autoritaire, une vraie femme de guerre. Alors, vous vous dite au fond de vous, qu'elle fait ça pour se protéger, et qu'elle ne répondrait jamais à l'une de vos provocations, elle vous paraît trop sérieuse pour ça. Grossière erreur ! Essayez, par exemple, de dire, en rigolant avec vos compagnons "Je suis sûr qu'elle n'arriverait même pas à me donner un coup !" pendant qu'elle vous dépasse. Alors, elle fera demi-tour, viendra se poser fièrement devant vous et dira d'un ton froid et presque moqueur "Tu crois vraiment ?". Piqué au vif, vous essayerez de la frapper, mais elle vous éviterait sans problème et attaquerait à son tour, et vous mettrez hors d'état de nuire en deux secondes en vous immobilisant au sol. Cependant, elle se permet ce genre de choses uniquement avec les personnes en dessous de son grade. Elle fait très attention aux directives. C'est un vrai robot, pour ça, elle obéit à n'importe quel ordre de ses supérieurs, sans jamais presque contester. Elle n'a aucun mal à tuer, espionner, mentir...

En bref, Ookami, c'est un loup tenu en laisse mais que si on titille de trop, il vient vous mordre la main jusqu'à vous l'arracher.

Cependant, dès qu'on parle de quelqu'un à soutenir, à aider, à motiver, Ookami est là première à être là à vous gueuler dans les oreilles, à vous ordonner de vous bouger les fesses, à vous dire que vous allez y arriver avec une ardente dévotion. Mais qui ne dit pas que, derrière tout ça, ce cache une belle femme, attentionnée, secrète, excessivement optimiste et qui serait incapable de faire du mal à un enfant, même si on lui en donnait l'ordre ? 
 

Histoire


L'histoire commence lorsqu'un démon et une exorciste quittent respectivement leur clan, en opposition avec leurs idéaux. Des mariages entre frères et sœurs ? Jamais. Un racisme maladif et une soi-disant supériorité ce qui nous élèverait au-dessus de tout ? Jamais ! C'est ainsi que Tsuyosa et Kyouko entrèrent tous les deux à 16 ans dans la "BDC". Ils gravirent les échelons les uns après les autres, année après année, pour finir respectivement Commandant et Colonel. Pendant ces années, chacun avait fait la connaissance de l'autre, mais de loin, juste en tant que compagnons d'armes. Ils avaient eu respectivement leurs relations amoureuses, qui furent un désastre pour les deux - surtout pour Tsuyosa, dont il s'était fait avoir par une démone à la voix enchanteresse qui n'était restée avec lui qu'après la première nuit passée. Alors, sans qu'ils ne s'en rendent vraiment compte, ils s'étaient beaucoup rapprochés, tombant amoureux l'un de l'autre et commencèrent à sortir ensemble comme si c'était la chose la plus normale au monde. Au moment de leur promotion, ils décidèrent d'officialiser leurs relations en se mariant. Tout le monde trouvait qu'ils s'entendaient parfaitement et qu'ils étaient tous les deux des prodiges, mais ils n'auraient pas pensé qu'ils se marieraient si tôt, mais après tout, c'est avec joie qu'ils célébrèrent cette nouvelle. Tsuyosa et Kyouko étaient l'image même du couple-modèle. C'est 4 ans plus tard, au total 8 ans après leur entrée dans l'armée que Kyouko donna naissance à une fille braillarde, aux yeux lunaires de son père. Plus tard, ils virent qu'elle aurait les cheveux de sa mère et les dents pointues de son paternel. Tout ça pour dire que la petite grandit dans une très belle demeure entourée de deux parents aimants et forts sur Momo. Il n'y a pas grand-chose a raconté de sa petite enfance. Dans la famille, la personne qui porte le pantalon, c'est Kyouko, et Ookami apprit très vite à ne pas faire de caprices ni de bêtises avec elle. Cependant, avec son père, elle savait comment y faire... Elle savait très bien qu'il était complètement gaga d'elle, et qu'elle pouvait faire pratiquement n'importe quoi avec lui. Et elle en profita longtemps - même si sa mère la grondait de "martyriser" son père. En fait, même à 21 ans, quand Ookami rentre au domaine familial, oubliant son costume de l'armée et enfilant celui de la famille, elle devenait une jeune femme plein d'entrain et qui suppliait son père de bien vouloir faire si et faire ça.

Pour en revenir à son histoire... Tsuyosa et Kyouko furent surpris de nombreuses fois par leur fille. À 6 mois, lorsqu'elle s'acharna plusieurs minutes à prononcer proprement "papa" et "maman". À 8 mois, après avoir dit toute contrariée "ma'ché", elle avait mis 30 minutes à se mettre debout pour au final tenir 10 secondes. À 10 mois, lorsqu'ils l'avaient retrouvée entrain de dessiner après leur avoir chipé "incognito" un crayon. Alors, lorsque à 2 ans et demi, elle se promenait sans presque de problème et qu'elle arrivait à tenir une petite conversation en parlant d'elle par "je", les parents, pour se rassurer quelque peu, se dirent que cela devait être en rapport avec son pouvoir, non identifié pour l'instant... C'est donc, sous l'insistance de Kyouko, qu'ils finirent tous les trois par aller rendre visite à un spécialiste en la matière. Les adultes, par ailleurs, se connaissaient, mais ne gardant qu'une simple relation "courtoise". Dès que la petite famille fut entrée dans le "cabinet" du spécialiste, Ookami fut très curieuse, et elle le montra bien. "c'est quoi ici ? c'est qui ce monsieur ?'est-ce qu'on fait là ?" Premièrement, le spécialiste fut intrigué, puis demanda son âge, et alors, il fut très surpris. Il demanda rapidement aux parents de quitter la pièce pour pouvoir ausculter leur fille. Kyouko protesta un temps puis finit par céder, emmené dehors par son mari, qui avait mis en garde le spécialiste avant de partir. Ookami, suite au comportement méfiant de ses parents, ne pipa mot mais fit tout ce que lui demanda l'homme pendant toute l'heure de son auscultation. Lorsqu'ils sortirent du bureau, l'homme annonça aux parents la nature de son Inclassable - ils furent soulagés -, et leur annoncèrent qu'elle aurait un pouvoir démoniaque et un pouvoir spirituel.

Des années plus tard, Ookami entra dans l’Académie - oui, oui, celle avec un grand "A" - avec une année d'avance, bien sûr. Eh oui, cette fille, étant si "acharnée", avait travaillé d'arrache-pied pour "tout" comprendre à l'école, si bien qu'elle avait une année d'avance sur le programme scolaire de chaque année. Ses années à l’Académie se passèrent calmement. Elle étudiait la plupart du temps, elle travailla surtout sur son pouvoir d'exorciste, celui qui demandait le plus de travail. Là où ses camarades de classe prenaient une pause, elle, elle s"acharnait" jusqu'à réussir, allant jusqu'à supplier sa mère de lui faire un entraînement particulier à la maison, qu'elle finit par obtenir. Elle fit de même avec son père concernant son pouvoir démoniaque. Par contre, pour son pouvoir Inclassable, elle n'eut pas grand-chose à apprendre, car c'était comme si elle le connaissait par cœur. Bien sûr, sa vie scolaire à se résumer pas qu'à étudier. Car, en étant une demi-démone si "remarquable", il fallait se douter des représailles. Alors, il arrivait fréquemment qu'elle se fasse brutaliser par des groupes d'étudiants qui ne supportaient pas une demi-démone si douée. Malheureusement pour eux, ils ne réussirent jamais à l'impressionner, car c'était toujours elle qui finissait par les mettre à terre. Eh oui, déjà dans son ancienne école elle était victime d'agression et dès la première tentative, ses parents lui apprirent à se battre au corps-à-corps, la rendant très douée pour son âge. Bien sûr, ses actes lui donnèrent une réputation de "Loup Sauvage" - en référence à ses dents pointues qu'elle montrait pour grogner -, disant de rester éloigner d'elle. Cela ne l'atteignait pas, et en plus, certaines personnes n'écoutèrent pas les rumeurs et vinrent vers elle pour voir si elle était vraiment une bête sauvage (ils furent déçus dans ce sens).

Ookami arrêta tôt ses études, à 16 ans, pour rentrer dans l'armée Royale. Ça avait premièrement intrigué et surpris ses parents, qui s'attendaient qu'elle rentre dans la "BDC", mais elle leur avait répondu qu'elle voulait évoluer dans un lieu où personne ne la connaissait, pour ce faire une vraie "place". Ils avaient compris son choix, mais lui avait ordonné de ne jamais montrer son pouvoir spirituel ! Elle avait accepté, trouvant cela judicieux même.

Dès son entrée dans l'armée, Ookami comprit que sa vie allait changer et qu'il allait falloir se battre pour rester "en vie", pour rester "soi-même". Les nouvelles recrues de l'année avaient été répertoriées en plusieurs groupes de 10 personnes, sans que les filles et les garçons ne soient dispatchés équitablement (de toute façon, il y avait majoritairement plus de garçons). Ookami se trouva donc dans un groupe où elle était la seule fille avec une autre qui semblait déjà regretter son choix d'être venue ici. Les autres garçons passaient à de monstre de 2m et 100 kg à de petits gringalets.

Un classement fit créer pour motiver les troupes. Les points se comptaient sur deux niveaux: le premier, le moins important, l'étude ; celui qui permet de savoir ton degré d'intelligence, ta force intellectuelle en gros - il faut être un minimum intelligent, tout de même. Le deuxième niveau, le plus important, le combat ; ta force physique, tes capacités d'endurance, de force etc. Si tu es faible, t'as placé n'est pas ici. En fait, si tu es très fort dans le deuxième niveau mais moins dans le premier, tu peux quand même rester, mais tu es l'inverse, tu ne peux pas.

Sans surprise, dans le niveau un, Ookami est largement première, quoique l'intelligence de certains ne soit pas inexistante. Cependant, dans le deuxième niveau, elle ne l'est pas. Ce sont les quatre mastodontes qui sont en haut, Ookami, comme elle n'est pas la plus nulle en combat, est au milieu du classement. Elle n'était pas première. C'était inacceptable. Alors - vous commencez à la connaître - elle s'est "acharnée" pour remonter le classement. En étude, pas de problème, mais elle s'est beaucoup appliqué dans le deuxième niveau. Et son acharnement finit par payer. Le jour où elle battit le numéro 1 du classement, le deuxième au niveau un et le premier au niveau deux, lui permettant à elle de monter encore une fois au classement, maintenant à la deuxième place. Elle l'avait mis à terre. Totalement crevée, mais toujours debout. Lui, il était au sol, avec la bouche en sang, la lèvre ouverte et d'autres hématomes partout sur le corps. Elle n'était peut-être pas dans un meilleur état avec son œil au beurre noir, mais elle souriait quand même, son rictus se perdant dans sa bouche entre ouverte étant essoufflée. Mais, le numéro 1 - Hide, un grand gaillard brun - l'avait vu, et il avait vu rouge. Alors, sur le coup, alors que le combat venait de se finir par sa chute de 10 secondes, il avait hurlé "je vais te tuer" en essayant de se jeter sur elle. Les entraîneurs, qui supervisait les combats, eurent le temps de réagir et de l'éloigner d'elle, alors qu'Ookami restait comme "intriguée" du comportement du garçon. Elle semblait avoir un doute, elle n'était pas sûre d'avoir compris, elle se demandait pour quoi il réagissait comme ça. Puis, elle avait osé les épaules, et était sortie de la salle, son job étant fini pour aujourd'hui.

Hide n'était pas un garçon idiot. Alors, il réussit à passer son acte de colère comme une rare perte de contrôle, et que plus jamais il ne ferait ça, il le garantissait. Et qu'il allait d'ailleurs sur le champ régler le problème qu'aurait pu créer son comportement envers Ookami. Alors, il ni eut pas de suite. Les entraîneurs le trouvaient encore trop prometteur pour le dégager de l'armée. Mais enfin, Hide avait une drôle de manière de régler le problème, surtout en attendant la nuit, en embuscade avec les 3e et 4e du classement - deux frères - dans la cuisine, en sachant très bien qu'Ookami sortait toutes les nuits pour boire un verre d'eau, chacun un couteau en main. Hide, sachant très bien qu'ils avaient de la rancune envers Ookami, car celle-ci les avait battus, alors que c'était une *fille*, il n'avait pas eu de mal à les remonter encore plus contre elle, allant jusqu'à l'intention de lui faire avoir un "malheureux" accident - en plus, ces deux-là étaient affreusement idiots, tout dans les muscles, rien dans la tête.

En parlant du loup, Ookami entra à cet instant dans la cuisine. Les garçons étaient cachés dans l'ombre, et la jeune fille, vêtue d'un simple t-shirt lui descendant en dessous des fesses, était loin d'être réveillée, elle ne les remarqua donc pas avant que l'un d'eux ne ferme la porte. Sur ce bruit, elle se retourna prestement, en position de combat, par réflexe. Lorsqu'elle les identifia tous dans l'obscurité, elle raffermit sa position tout en ayant un mouvement de recul tendit qu'ils avançaient. Elle était en très mauvaise position, il n'y avait pas à dire. Mais il était impossible d'impressionner, d'effrayer Ookami. D'ailleurs, celle-ci réfléchissait déjà à un moyen de les éliminer, sans même songer à fuir. Si seulement elle pouvait les désarmer, ou avoir une arme elle aussi... Avec l'intention de les tuer, comme eux ? Elle regardait à droite et à gauche, cherchant une solution, après tout elle était dans une cuisine, il devait y avoir pas mal d'armes... Et elle avait raison, car son regard tomba sur une ribambelle(?) de couteaux, derrière le comptoir, dont elle était séparée par une dizaine de tables. Elle reporta rapidement son intention sur ses agresseurs, en espérant qu'ils n'aient pas remarqué son regard dérivé plus loin. Mais ils semblaient obnubilés par elle, si bien que ça faisait un peu peur.

Ookami s'y était toujours attendu. Que ce jour arrive. Ce jour où elle se ferait agresser. Elle devenait trop forte, trop dérangeante après tout. Elle savait qu'elle serait un jour ou l'autre victime de cette situation, après qu'elle est entendue - par hasard - des soldats dire "à ton avis, quelqu'un va se faire tuer cette année ? Tu te rappelles quand c'était arrivé à ce gars super-prometteur ? Ah... quel dommage, ça aurait fait un super soldat, mais les autres étaient trop jaloux, hé". Depuis, elle s'y attendait, et elle s'en doutait depuis la réaction d'Hide après leur combat.

Ookami souffla et se vida la tête de toutes pensées dérangeante. Elle fixa ses ennemis, qui ne semblait pas être pressé de la tuer. Elle était déçue, elle ne pensait pas que Hide pourrait déraper ainsi. Enfin, ce n'était pas son problème, elle ferait tout pour vivre, quitte à les tuer. D'une poussée, elle fit un bond spectaculaire et atterrit sur l'une des tables. Maintenant, il suffisait qu'elle aille la plus vite pour atteindre les armes avant eux, même s'ils étaient plus proches. Elle bondissait de plus en plus vite, Hide avait ordonné à un des colosses d'interférer, car celui-ci avait le moins de distance(?) à faire. En parfaite synchronisation, Ookami et le 3ème du classement arrivèrent au niveau du comptoir, elle, sur la dernière table, lui, barrant le passage de son corps. Ookami ne s'arrêta pas dans son élan et sauta une dernière fois, en plein sur le garçon, pour lui envoyer un violent coup de genou dans la face, celui-ci n'ayant pas eu le temps de réagir après s'être précipité pour arriver à temps. Un bruit résonna dans la pièce, indiquant que son nez devait sans doute être cassé, certaines dents avec. Avec la force de son coup, le corps du garçon tomba en arrière et Ookami put continuer dans son mouvement pour atterrir sur le comptoir et enfin récupérer un long couteau de cuisine, presque aussi long que son avant-bras. Juste à temps, car Hide arriva à cet instant pour se jeter sur elle, son arme en avant, et si Ookami n'avait pas réussi à rouler derrière le comptoir, elle se l'aurait pris en plein dans la gorge. Elle se releva prestement et Hide également, le deuxième colosse se jetant au côté de l'autre garçon inconscient au sol pour voir son état, tendit que les deux autres commençaient à se livrer un combat de couteau, chacun essayant de se trancher la gorge, le comptoir les séparant. Leur parade dura de nombreuses minutes, les taillades s’accumulant, les coups se faisant de plus en plus rapidement, leur colère, l'adrénaline augmentant de plus en plus en eux. Ookami commençait à grogner - littéralement - sous l'effort et sous l'énervement de ne pas réussir à faire une vraie blessure à cet enfoiré de première... Du coin de l’œil, elle aperçut - justement - un verre d'eau, qu'elle prit en se penchant, faisant mine d'éviter un coup, pour jeter l'eau au visage du brun, qui ne s'y attendait pas, et qui fut aveuglé un cours instant. Elle en profita pour ressauter sur le comptoir et se jeter sur lui, le faisant chavirer par terre, dans l'impossibilité de se défendre car la demi-démone lui tenait fermement les poignets. Il se débattait férocement, mais elle avait une sacrée poigne. En changeant de position, elle réussit à appuyer son genou dans son ventre, lui faisant perdre son souffle et calmant ses gesticulations. Hide murmura une insulte bien salace à la brune, et elle n'apprécia pas du tout, si bien qu'elle se pencha vers lui pour lui mordre l'épaule, ses dents pointues s'enfonçant dans sa chaire, lui arrachant un cri de douleur. Soudain, Ookami sentie qu'on la tirait par-derrière et avant qu'elle puisse faire quoi que ce soit, elle partit voler plus loin, se ramassant sur une table, la brisant sous le choc de sa chute. Elle gémit un peu en se tenant les côtes, et chercha en tâtonnant son couteau, qui était en fait à plusieurs mètres d'elle. C'était l'autre colosse qui avait enfin agi. Et il avançait lourdement vers elle, ses veines ressortant sur tout son corps. Ookami déglutit, en se souvenant de quoi était-il capable lorsqu'on s'en prenait à son frère. Elle essaya le plus vite possible de ramper jusqu'à son couteau, mais le grand blond fonça sur elle comme un taureau, prêt à la faire décoller de nouveau, mais elle réussit à éviter son coup de pied en faisant une roulade avant, qui la fit atterrir à côté de son couteau. Elle s'en saisit et bondit littéralement sur le géant, ne le faisant même pas ployer sous son poids et entreprit de coller sa lame sur sa gorge, tellement proche que lorsqu'il déglutit il s'entailla.

- Ne bouge pas, ou je te tue, avait-elle dit, glaciale. 

Puis un sifflement inquiétant avait alerté ses tympans entraînés, et elle sauté à terre, juste à temps pour voir un couteau se planter dans l'omoplate gauche du géant, qui s'écroula en hurla en essayant d'enlever la lame hors d'atteinte. Je détachais mon regard de lui pour le reporter sur Hide. Il était debout, les mains libres de toute arme, l'une d'elles encore bloqué dans le mouvement qu'il venait de faire, qui avait manqué sa cible. Il eut la décence de paraître choqué, émotion mélangée à de la contrariété.

- Voulait-il me tuer à ce point ?, songeait-elle. 

En même temps qu'il reprenait ses esprits et qu'il se retournait vers elle, celle-ci lui lança son couteau avec précision, qui vint se loger dans le mur derrière lui, lui ayant coupé l'oreille sur sa trajectoire. 

- Ne bouge pas. 

Puis après avoir dit ça, elle avait bondi sur lui pour le faire tomber, en lui tordant son bras blessé dans son dos, le faisant hurler aussi fort que le grand blond avec le couteau dans l'épaule. À cet instant, la porte de la cuisine s'ouvrit dans un fracas étourdissant, et entra dans la pièce plusieurs entraîneurs des nouvelles recrues, qui restèrent choqués quelques instants devant le spectacle qui s'offrait à leurs yeux, ceux-ci allant aux trois hommes à terre et à Ookami, en passant par le désordre de la salle. Une femme parmi le groupe, celle qui s'occupait le plus de superviser Ookami s'avança à petits pas dans la pièce, comme étourdie de la scène qu'elle avait sous les yeux ; 

- Que s'est-il passé ici ? 

Puis Ookami avait tout raconté dans les moindres détails, alors que dans une autre pièce en soignaient les blessés. Les "inspecteurs" finirent par croire à toute cette histoire après avoir eu les aveux des trois coupables - même si Hide avait bien mis une semaine à ne pas ouvrir la bouche. Cette histoire fit son temps, donnant une certaine réputation à Ookami, qui était beaucoup plus tranquille maintenant ; les hommes la regardaient souvent avec méfiance et restaient à bonne distance d'elle. Ookami se fit sa place dans l'armée, finissant calmement au grade de "Major". Un beau jour, la Princesse d'Eikyuu vint la voir en personne, au détour d'un couloir soudain désert, lui avait dit ses quatre vérités - "demi-démone, je le sais" - et lui avait demandé si elles pouvaient avoir une conversation importante dans ses appartements. Ookami avait bien sûr répondu dans le bon sens et la grande femme, intimidante, l'avait emmenée dans des recoins du château qu'elle ne connaissait pas. Au final de cette journée, Ookami avait rejoint la Brigade Spéciale.



Derrière l'écran

Nom/surnom: Oka/Kami/Ketsu (ouuuui, c'est moi //pan)
Âge: Toujours 14 ans.
Sexe: Fille, pur et innocente~
Comment as-tu connu le forum ?: Par moi même ! (vive les DC)
Que pensez-vous du forum ? : Je l'aiiiiiiime.
As-tu bien lu le règlement ?: Magie spirituelle et cerise rouge (so sexyyyy).




La Lune brille et...
Les étoiles sont heureuses.


Moon



Information Personnage
Date de naissance ;;Aucune idée, mais il y a looongtemps.
Âge ;;Elle est très, très vieille - si bien qu'elle ne s'en rappelle plus exactement.
Sexe ;;Femelle.
Origines ;;Contrées Stellaires ! 
Race ;; Moon est ce qui ressemble à un loup de 70 cm de haut - qui est capable de marcher dans les airs  -, d'un pelage s'accordant chaque jour à la nuit avec des dessins sur son pelage de la même couleur que les étoiles.
Fonction ;;La plupart du temps, elle reste à dormir tranquillement parmi les étoiles, et cela fait si longtemps, que les fées on finit par se désintéresser d'elle. La seule chose qu'elle daigne répondre à leurs questions, et qu'elle est la Gardienne de ce lieu, mais personne ne sait de quoi elle parle.

Exorciste;;Ookami Iwasaki.div>


Histoire

Moon ne se rappelle plus de quoi elle est née, ni quand, mais se souvient que le grand Dragon avait déjà instauré la paix depuis un certain temps. Toute sa vie, Moon n'a fait que voyager dans l'univers. Elle parle avec les étoiles, tient compagnie aux Lunes et est exaspérée du comportement des trous noirs. L'univers, la voûte stellaire, est chez elle et elle est assez possessive avec ce lieu. Elle en est la "Gardienne" et elle sait ce qu'elle raconte. Moon est comme la mère de tout ça, souvent là à enguirlander les étoiles et à se lamenter avec les Lunes du comportement explosif de ces dernières. Moon perdit depuis longtemps la durée du temps, et s'oublia pour ne se consacrer qu'à l'univers. Elle ne s'intéressa que très peu à ce qui l'entourait. Même lorsque la Guerre de Celestia éclata, elle resta parfaitement neutre, restant juste proche de Celestia pour protéger son univers si quelque chose devait arriver. Elle ne craignait pas grand-chose. Elle était forte, beaucoup plus fort que la majorité. Bien que pacifiste et sage, Moon ne fût pas du tout l'une des premières à choisir un Exorciste. A vrai dire, elle ne l'aurait sans doute jamais fait si, parmi les étoiles, observant avec détachement la Terre, entendant tout et voyant tout comme si elle regardait un écran de télévision, un son et une image vinrent prendre toute la place d'elle-même. L'image d'un nouveau-né, braillarde. C'était banal pour elle de voir les naissances, mais ce n'était pas pareil avec celle-ci... Elle s'intéressa à ce bébé, immédiatement, comme si elle était une étoile - car elle n'avait ce genre d'intérêt que pour les "choses" habitant son univers. Et elle n'était pas la seule. Toutes les étoiles et toutes les Lunes avoisinantes lui dirent de la choisir, elle. Ce qui finit de convaincre Moon. C'est pendant la nuit, lorsque tout le monde dormait, qu'elle descendit de son perchoir pour apparaître l'instant suivant au-dessus de la petite, la regardant avec une tendre curiosité. De son museau, en fermant les yeux elle embrassa le front du bébé, tout en pensant de sa voix sans âge :

- Je suis Moon, ta gardienne. Je jure d'être toujours là, dans ton ombre, prête à t'aider lorsque tu en éprouveras le besoin. Je veillerais sur toi, petite étoile.

Lorsqu'elle se recula et ouvrit les yeux, ceux de la petite la fixaient, pétillants d'étoiles et de sa petite main toute potelée elle caressa le museau de la louve, avant que celle-ci ne retourne à sa place. Elle apparut souvent face à la petite lorsqu'elle était seule au fil des années. Souvent la petite, trop jeune, l'oubliait, mais en même temps semblait heureuse de la voire à chaque fois. Puis, lorsqu'elle était plus grande, vers 3 ans, Ookami ancra pour de bon son visage dans sa mémoire, sachant qui elle était, Moon, sa gardienne. Un lien se noua entre elles, les rendant extrêmement proches toutes les deux, à présent inséparables.





Dernière édition par Ookami Iwasaki le Jeu 12 Mai - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 35
Date d'inscription : 11/04/2016

Feuille de personnage
Age: 350 ans
Couple: Avec l'enfer
Autre(s):
avatar
Démon


Tenno Amaterasu

Démon

MessageSujet: Re: Ookami Iwasaki -Terminé-   Ven 6 Mai - 13:18

Mets un avatar qu'on voit sa tête! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 12
Date d'inscription : 23/04/2016
Localisation : A l'armée (très souvent).

Feuille de personnage
Age: 21
Couple:
Autre(s):
avatar
Demi demon


Ookami Iwasaki

Demi demon

MessageSujet: Re: Ookami Iwasaki -Terminé-   Ven 6 Mai - 13:54

Bonjour à vous aussi, votre Majesté. //PAN

Pour ça, faudrait que cette flemmarde de Lyna me les redimensionne. :c Mais alors, toi, de suite, tu penses qu'à la gueule de ma perso' quoi. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ookami Iwasaki -Terminé-   Ven 6 Mai - 20:51

Avec cette Robe vous serez sublime
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 12
Date d'inscription : 23/04/2016
Localisation : A l'armée (très souvent).

Feuille de personnage
Age: 21
Couple:
Autre(s):
avatar
Demi demon


Ookami Iwasaki

Demi demon

MessageSujet: Re: Ookami Iwasaki -Terminé-   Ven 6 Mai - 23:26

Moui... Vous verrons cela, dès que j'aurais fini cette (fichue) fiche. Je serais dur à convaincre, Mr. Lafayette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 201
Date d'inscription : 26/10/2015

Feuille de personnage
Age:
Couple:
Autre(s):
avatar
The Monster Fonda


Alexander Valcherra

The Monster Fonda

MessageSujet: Re: Ookami Iwasaki -Terminé-   Mar 10 Mai - 14:02

Coucou Ookami !!

Désolé pour le retard. Vu que nous avons déja parlé toi et moi de ta fiche de présentation par mp.

Je ne vois donc plus rien qui puisse m'empêcher de te donner ta validation ^^




Félicitation !

Tu es officiellement validé(e).
N'oublie pas de faire recenser ton avatar ici ainsi que celui de ton gardien !
Egalement, nous t'invitons à faire un petit tour ici pour remplir ton inventaire, ta fiche de relations, ou encore tes demandes de rp !)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumclot.foramu.net



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ookami Iwasaki -Terminé-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ookami Iwasaki -Terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives :: Archive Fiches-