Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité

MessageSujet: L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]   Dim 13 Mar - 17:12

"Allez ! J'en suis à deux minutes. Encore trois minutes à tenir !"

On pourrait bien se demander ce que pouvait bien faire une jeune demoiselle dans le gymnase. Les pieds nus, et pourtant pas en tenu de sport comme les étudiants faisant du tennis de table de l'autre côté de la vaste salle. Fauste avait tout simplement eu l'idée de venir assister à quelques cours qui étaient liés à son ancien cursus scolaire, histoire de faire un petit retour aux sources complètes. Idée qui avait été bien accueillie lorsqu'elle en a demandé l'autorisation. Mais à condition d'aller également aux cours où elle était loin d'exceller.

Par contre, non, elle n'était pas nulle en sport. Bien que cela fait bien 6 ans qu'elle n'avait plus mis les pieds sur un ballon géant et d'y tenir debout en équilibre. Son objectif, étant d'y tenir cinq minutes sans perdre l'équilibre en attendant l'arrivée du professeur pour son cours particulier. Ou cours tout court, elle ne savait pas s'il y allait avoir beaucoup d'élèves pour cette heure-ci. Surtout qu'elle avait proposé de faire ça dans le gymnase afin de sortir complètement du contexte sécuritaire de la salle de cours habituelle.

"Ah ! Cou ouaaah !"


Et le résultat lorsque l'on perd sa concentration, on se retrouve souvent à devoir brasser des bras pour essayer de garder son équilibre. Pour au final se retrouver les quatre fers en l'air sur le tapis de sol rembourré.

"Bonjour ! Tout va bien oui !" Au cas où la personne s'inquiéterait de son état, bien qu'elle ne put s'empêcher de rajouter d'un ton gémissant, plus pour elle-même que le nouvel arrivant. "J'y étais presque..."
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 33
Date d'inscription : 28/01/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Age: 30 ans
Couple: Nothing ~
Autre(s):
avatar
Demi demon


Nathan Ederland

Demi demon

MessageSujet: Re: L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]   Dim 13 Mar - 19:40


   

       

       
L'art de porter un masque ne s'improvise pas.

       
With Fauste Mayen

       

           

Les élèves étaient aussi attentifs que des rats à la recherche d'un bout de fromage. C'est à dire pas du tout. Tu fis crisser la craie sur le tableau en provoquant un gémissement général. Enfin ces galopins s'intéressaient à toi. Ou du moins aux paroles que tu prononçais. Tu traversas les rangs, ils écoutaient attentivement la théorie sur cette pièce de théâtre ancienne. Et retournant t'asseoir sur le bureau. Tu désignais l'un des élèves au hasard lui indiquant de se lever, tu te préparais à lui demander de réciter une longue tirade que tu avais demandé d'apprendre pour la séance d'aujourd'hui.


Et comme toujours, la sonnerie annonçant la fin de la matinée s'éleva dans la pièce au moment le moins opportun, et sur un cri de joie général tout les élèves se hâtèrent de ranger leur affaires en fuyant la salle de cours. Cet après-midi tu avais donc trois élèves. Tu avais prévu un petit cours de projection de la voix, l'essentiel avant la gestuelle. Le premier élève très attentif pu remarquer ses progrès durant l'heure de cours. Tu lui confias quelques répliques à apprendre pour la prochaine heure de cours particulier.


Après une heure de pause une élève toqua timidement à la porte, en souriant tu l'accueillis cherchant à la mettre en confiance. Tu ne savais pas si tu allais réussi quelque chose avec elle aujourd'hui. Mais tu te décidais faire le tout pour le temps pour qu'elle prenne confiance en elle. Tu jouas avec un morceau de la pièce, avec la gestuelle, sans t'attarder sur les gestes, tu la faisait pousser sur sa voix. Sentant peu à peu ses progrès, tu ne manquas pas de lui faire remarquer et lorsque l'heure sonna, tu lui donnas une nouvelle heure de cours particulier. Ah les cours particulier du professeur de théâtre sont en tête à tête. Cela ne serait pas particulier sinon ! N'est-ce pas.


Le prochain cours s'annonçait plus particulier encore. La demoiselle avait demandé à ce que l'on exerce au gymnase, cela ne t'arrangeais guère étant donné qu'à côté se tient le cours des professeur d'éducation sportive, matière aussi inutiles qu'un élève dissipé, tu soupirais, en poussant les portes du gymnase. Mais bon, tu avais tout  de même accédé sa requête. Longeant la salle, tu passas à côté de tes collègues que tu salua chaleureusement tout en suivant leur indication, l'équilibriste là-bas n'était pas à eux ? Bien. Ce doit être mon élève. La demoiselle perdit l'équilibre en poussant un petit cri, agitant ses bras comme un petit oiseau qui ne peut plus voler, tu t'approchas et te penchas avec un sourire jovial en prenant sa main pour la relever, la ramenant sur ses pieds. Ce qu'il fait chaud ici. Ouvrant le bouton de ta chemise blanche juste au dessous de cou, tu n'eus pas le temps de t'enquérir de l'état de la blonde qu'elle te rassurais déjà.


« Tant mieux, je me demande comment j'aurais expliqué qu'une élève de théâtre se soit blessée en tenant en équilibre... »


Tu passas ta main derrière ta tête en riant chaleureusement. Tu l'aidas à reprendre sa position en équilibre, appuyant tes mains sur son corps sans aucune gêne. Professionnel, tu lui indiquais comment exactement se placer.


« Cambre un peu plus ton corps comme cela. Restes droite au possible, fixe l'horizon et tu pourras réussir tout ce que tu entreprendras. Mais. Tu feras de l'équilibre en cours d'éducation sportive jeune demoiselle. Tu es ici pour un cours de théâtre. »


Tu lui tendis la feuille d'exercice vocal. Le gymnase était un bonne endroit pour tester sa capacité vocale. Tu n'avais pas eu l'occasion de la rencontrer avant contrairement aux autres élèves que tu as en cours particuliers actuellement.



« Professeur Ederland, je serais votre professeur particulier, je vous enseignerais l'art dramatique aussi bien que l'art de la comédie. »


       

   

   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]   Lun 14 Mar - 17:12

"Merci !"

Et bien voilà un professeur surprenant, alors qu'il vient pour du théâtre, il l'aide malgré tout pour du sport... Fauste se mit à sourire alors qu'elle écoutait bien les conseils pour mieux tenir en équilibre. Une fois bien, elle prit le temps de lui répondre sur sa propre manière de voire les choses.

"Mais au théâtre, ne devon nous pas être capable de se tenir bien droit et de parler d'une voix haute et claire ? Je trouve personnellement que c'est plutôt approprié, enfin... Tout dépend ensuite le genre de scène à jouer."


Elle attrapa la feuille d'exercice afin de pouvoir y jeter un coup d'oeil rapidement. Il est clair que ce n'est pas avec cet exercice-là que la situation présente correspondait le mieux. Mais Fauste restait d'humeur à vouloir s'amuser un peu et relever d'autres défis pour aujourd'hui. Elle lit donc la feuille plus attentivement avant de s'adresser au professeur.

"Fauste Mayen, élève qui n'a jamais été très doué pour l'art dramatique sous toutes ses formes. Je suppose que vous souhaitez d'abord voir mon interprétation ?"

Elle se doutait que oui, sinon il ne saurait pas son réel niveau. Un niveau catastrophique, bien qu'elle sache lire correctement et sans à coup elle n'avait pas l'âme d'une actrice. Bien qu'elle montrait une concentration étonnante puisqu'elle le fit sans se retrouver détrôné de sa boule. Elle regarda la feuille encore quelques instants avant de regarder le professeur.

"Pourquoi l'art dramatique est surnommé ainsi alors qu'il existe des pièces relativement drôle ?"

Question toute bête à laquelle elle n'avait jamais pris le temps de chercher une réponse, mais elle avait quelqu'un sous la main pour la renseigner alors elle en profite.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 33
Date d'inscription : 28/01/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Age: 30 ans
Couple: Nothing ~
Autre(s):
avatar
Demi demon


Nathan Ederland

Demi demon

MessageSujet: Re: L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]   Mar 17 Mai - 15:00


   

       

       
Hello there, Big Ben

       
With Kathleen O'Brienne

       

           

La blonde était réceptive à tes mouvements alors que tu retraçais sa position pour qu'elle soit plus juste et plus simple. Elle gardait sa position à présent certainement beaucoup plus simple à tenir pour te parler. Tu regardais au dehors par de là les grandes baies vitrées du gymnase. Elle se présenta alors que ses yeux parcouraient la feuille de papier que tu lui avais donné. Tu souris en la voyant rester sur sa boule tout en interprétant le teste à voix haute. Sa voix ne portait pas assez, manquait d'assurance, trop fluette et pas assez sûre d'elle-même. Ses intonations n'étaient pas parfaites mais tu les jugeais suffisamment juste. Alors que tu réfléchissais à la manière d'aborder ses lacunes sans dégrader d'avantage son assurance face aux arts dramatiques et au théâtre elle posa une question, simple mais que personne n'avait posé, légèrement pris au dépourvu tu fouillas un instant dans ta mémoire, tu avais l'information. Tu passas ta main à l'arrière de ta tête en répondant d'une simplicité qui t'étonnas toi-même :


« Et bien, ce terme est surtout utilisé pour ces pièces écrites initialement pour du théâtre qui provoquent des éclats de rire à s'en tenir les côtes pendant des heures et ces pièces où l'on pleure des rivières de larmes, en un terme plus général, l'art dramatique désigne les pièces qui suscitent des émotions fortes dans l'auditoire. »


Tu attrapas la feuille à ton tour et la lui redonnas, en quelques secondes tu avais appris le texte par cœur et en regardant droit devant toi, tu interprétas ce petit morceau de pièce avec toute la puissance nécessaire. Lorsque tu eus fini tu lui sourit doucement, prenant ton crayon tu traças des lignes sur la feuilles sous chaque réplique et tu les suivais avec ton crayon en reprenant doucement :


« Ton interprétation était loin d'être médiocre Fauste, il ne manque pas grand chose pour que cela soit parfait. Tu vois ces lignes sous les répliques, c'est les pulsations de la phrase, personnellement c'est comme ça que j'imagine les phrases, une pulsation, grâce aux pulsation j'accentue au bon moment et donne de la puissance à mes phrases. Et il faut que tu sois plus sûre de toi, mets-y de la force, les collègues autour se fichent bien du bruit que l'on peut faire, fais-toi entendre, fais partager cette expérience à tout le monde. Et là, ce sera parfait. Pour l'apprentissage du texte, chacun à ses facilités mais tant que tu me dis les mots justes, tu pourras progresser, sinon il faudra tout simplement recommencer, lorsque l'on prend des cours d'art dramatique, on ne peut que progresser si notre cœur le veut aussi. »


Tu es si théâtral Nathaniel, de belles paroles, de beaux discours, sourires millimétrés et attitudes positives, dis moi Nathan, ne devenons nous pas un personnage de théâtre à notre tour à force de pratiquer. Tu remontas tes lunettes du bout de tes deux doigts évacuant ces pensées négatives, tu n'étais pas là pour remuer tes idées noires mais pour aider une élève à progresser, tu lui indiquas de recommencer d'un signe de la main.
       


   

   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art dramatique dans toute sa rigolade [pv Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Nature dans toute sa splendeur...
» « [...] laide dans toute sa splendeur. »
» SORA | Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé. •
» Zoé Barovitch dans toute sa splendeur !
» Serena Williams dans toute sa beauté et sa splendeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Gymnase et Terrains de sports-