Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Freya Hesediel (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Icone de votre esprit :

Messages : 51
Date d'inscription : 28/10/2015

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Couple:
Autre(s):
avatar
Démon


Freya Hesediel

Démon

MessageSujet: Freya Hesediel (Terminée)   Jeu 29 Oct - 5:06


Burning Love
SHE WANTS TO CARESS HIS WHITE FEATHERS, SHE WANTS TO TASTE HIS FLAVOR BUT HE IS UP IN THE SKY AND SHE HAS ALREADY SUCCUMBED TO THE DARKNESS...


Hesediel & Freya




Information Personnage
Date de naissance ;;11 Novembre.
Âge ;;17 ans.
Sexe ;;Féminin
Nationalité ;;Japonaise.

Groupe ;;Académicienne, quatrième année.
Race ;;Démon.
Clan ;;Clan Hesediel.

Métier;;Elle vole les ordres de mission de son frère et les fait signer par sa mère.


Capacité/Pouvoir


Spécialité Démoniaque: Morsure Régénératrice.
Description:

Ce pouvoir n'est pas spécialement utile en temps de combats, mais il est pratique en cas de blessures importantes. En effet, en mordant ou en se laissant mordre par quelqu'un, Freya est capable de se soigner et soigner une personne blessée physiquement. Plus la blessure est importante, plus la morsure nécessitera d'être longue. Evidemment, elle ne peut pas mordre un exorciste car elle ne supporterait pas le contact de sa puissante magie spirituelle. Dans le cas inverse, un exorciste qui mordrait Freya ne ressentirait rien du tout puisque son énergie bloquerait les effets "démoniaques" de la magie de Freya. Dans le cas des humains et des demi-démons, la morsure bien que possible aurait des effets moindres sur ses blessures. La première raison, c'est que les demi-démon n'ont pas assez d'énergie démoniaque en eux pour contenter l'appétit vorace de Freya, la deuxième c'est parce que les humains ne sont "qu'humains". Si la démone mord un humain, elle lui vole en vérité son "énergie physique". Ainsi, un humain mordu se retrouvera épuisé et tombera peu à peu dans les pommes tandis que Freya retrouve des forces. A l'inverse, un humain qui mord Freya se sentira étrangement bien dans sa peau bien que nauséeux. Si Freya est touchée par une magie élémentaire alors qu'elle mord, l'effet de sa morsure cesse immédiatement de fonctionner.

Spécialité Elémentaire: Sable/Verre
Description:

L'élémentaire de Freya c'est le sable et par extension le verre. Bien qu'elle ne possède encore aucune technique pour l'instant, elle semble particulièrement douée pour le manipuler et fusionner avec lui. Elle adore créer aux insectes des "sarcophages" de sable et elle aimerait apprendre à utiliser cette technique en grandeur nature sur des Yasei. Comme tout élémentaire, sa magie du sable n'est destructible que par un autre "élémentaire". En l'occurence, le pouvoir de Freya est particulièrement sensible à l'eau. Lorsque l'eau durcit le sable de Freya, elle lui enlève certaines de ses propriétés. Le contrôler devient alors particulièrement complexe et demande une concentration difficile à maintenir sur la durée. En soit Freya est capable de maîtriser le sable de la mer et même la boue, c'est juste que la matière n'a pas sa préférence ! En revanche, si la substance qu'elle utilise n'est pas liquide ou "émiettée", elle ne peut plus du tout se servir son élémentaire. La solution pour la battre, c'est donc de faire durcir au plus possible le sable qu'elle utilise.

Arme(s)Freya possède deux katanas courts qu'elle porte accrochés à son dos et des petites gourdes accrochées à sa ceinture qui contiennent du sable pour l'aider à créer son élémentaire. Lorsqu'elle obtiendra son orbe, elle compte la faire fondre en boucle d'oreille de verre.



Physionomie
Comment décrire au mieux le petit bout de femme qu'est Freya ? Est-ce vraiment nécessaire de le faire d'ailleurs ? Il suffit de la regarder pour voir de quoi elle est faite. Nombreux sont les commentaires que vous entendrez à son sujet. « Mignonne », « belle », voir même « sexy » la suivent de prêt. « Princesse » également est un mot qui revient souvent. Et c'est vrai que d'une noble, Freya en a le port altier et l'hautaine attitude. Son regard de braise ne laisse place à aucun compromis et on aurait pu la qualifier d'extrêmement charismatique si elle n'était pas maladroite au possible. Ainsi, bien qu'elle se veut toujours de marbre, les sourcils arqués et le menton levé, lorsqu'elle s'étale sans prévenir en plein milieu de la cantine, l'air digne qu'elle s'entête à toujours conserver provoque plus l'hilarité que l'admiration. Cela dit, cela ne déplaît pas aux garçons, au contraire c'est peut-être ce qui fait son succès car cela la rend plus « accessible » et l'éloigne agréablement de son image de « diva ».

Auprès des filles, en revanche, Freya n'a guère de succès, les jalousies vont de bon trains et son caractère sarcastique n'aide pas à arranger la situation ! A l'image de son père, elle a la langue fourchue et sa voix mielleuse est souvent emplie de fiel. Son ton est bien moins infaillible que celui de sa mère, Sayuri. Il est suave et légèrement bas. Une tonalité qui se marie bien avec la blancheur de sa peau dont la pâleur est accentuée par une chevelure aux couleurs de l'automne et ses noisettes. Longue, cette dernière retombe dans son dos pour mieux venir flatter l'arrière de ses cuisses. Coupé court sur l'avant, une frange épaisse fait ressortir ses yeux violets. Pierre d'améthyste aux reflets rouge incandescent, ses merveilleux iris sont sublimés par des cils épais qui approfondissent son regard. Sous cela, n'importe qui peut vous dire qu'il y a un petit nez droit et légèrement pointu, ainsi qu'une douce et délicieuse paire de lèvres pulpeuses, légèrement rosées mais qui est, -à la différence du reste-, chaleureuse.

En dehors de ça, Freya a un poids convenable pour une lycéenne encore en pleine croissance et est plutôt bien formée si on exempt son absence de poitrine. Son tour de sein est un vrai complexe ! A cause de ce dernier, elle se trouve une allure de limande qu’elle déprécie. Elle pense que c'est pour ça que Shannon ne ressent pas de pulsions sexuelles à son égard, un état de fait qu'elle ne supporte absolument pas. Pour compenser, elle essaie très souvent d'exposer sa taille de guêpe et ses jambes interminables, mais cela ne semble pas avoir d'effet. Elle maudit donc aussi le fait d'être aussi grande.  Elle aurait préféré être toute menue pour que Shannon puisse la regarder de haut et lui dire à quel point elle est adorable. Au lieu de ça, il a même un bon centimètre de moins qu'elle ! Freya, a véritablement le physique d'une mannequin. Les entraînements lui ont donné un corps tonique et dépourvu de graisses, alors pour sûr Freya n'est pas charnue, mais en dehors de ça quelle duchesse !

Psychologie
Freya, c'est une princesse ! Non seulement d'en avoir le physique, elle en a aussi l'attitude. Elle ne supporte pas qu'on l'insulte ou qu'on lui manque de respect. Elle est toujours pleine de bon mots, voir moralisatrice et se montre très hautaine, parfois même despotique. Pourtant sous ses airs de tyran, Freya est profondément gentille. Elle est juste très maladroite dans sa façon de s'exprimer. En l'occurence, elle ne sait pas dire à quelqu'un qu'elle l'aime sans s'énerver. Elle a hérité cette timidité de Sayuri, mais l'exprime de manière encore plus violente et voilée que sa mère. Elle ne sait pas comment s'y prendre pour communiquer son affection sans crier ou se sentir honteuse au point de partir au quart de tour. Avec Shannon en particulier, ce trait de sa personnalité se manifeste sans arrêt. A son grand regret et en dépit de tous ses efforts, elle est incapable d'être autre que violente et possessive à son égard. Shannon pour Freya, c'est son monde. Elle in-supporte quand une fille l'approche et s'il y a bien une chose qui la fait totalement sortir de ses gonds c'est qu'on ose lui faire du rentre dedans. Bien qu'elle ne soit pas sa petite amie, elle se conduit comme telle. Elle essaie sans arrêt de se déclarer à lui en inventant des plans farfelues, mais la plupart du temps le résultat est un échec complet. Quand on observe Freya avec Shannon on peut être surpris de trouver adorable la princesse Hesediel qui à l'habitude si froide et distante, se montre alors sous le jour d'une gamine capricieuse et demandeuse certes, mais touchante.

Freya est quelqu'un de passionnée qui n'abandonne jamais, au point de toujours vouloir accomplir plus. Elle déteste l'échec et veut se montrer la meilleure dans tous les domaines. Elle tient à briller pour sa famille et veut se rendre digne de son père. Elle est un peu jalouse de Saito qui est un génie déjà promu traqueur alors qu'elle n'est qu'à l'école encore. Elle vole régulièrement les missions de son frère, espérant pouvoir un jour prouver ainsi qu'elle est tout aussi forte que lui. Freya est en ce sens très vaniteuse. D'ailleurs, elle est extrêmement fière du fait d'être la fille du directeur et n'hésite absolument pas à rappeler qui est son père. Oui, c'est prétentieux, mais elle s'en fiche ! Elle adore Tsukasa, il est le premier homme de sa vie et elle est son plus fidèle sujet. Freya est une fille à papa et ne s'en cache absolument pas. D'ailleurs, elle veut lui ressembler et prend tous ses conseils très au sérieux ! A ses côtés, elle a ainsi appris à se montrer théâtrale et manipulatrice, à mentir comme elle respire si nécessaire et à savoir séduire les politiques et les hommes d'affaires dans la délicatesse et la parfaite hypocrisie. Elle a également hérité de lui sa moue taquine, son sourire mutin et ses expressions faciales. Même s'ils le voulaient Freya et Tsukasa ne pourraient pas nier être liés par le sang !

Pour finir Freya est très provocatrice. Elle n'hésiterait pas à faire les pires bêtises qui soient juste pour séduire Shannon ou prouver qu'elle a raison. Cela va au point, où elle en oublie dés fois d'être respectueuse de son « corps ». Elle porte ainsi atteinte à sa dignité qu'elle aime tant sans même le vouloir. Dans ces moments là, non seulement d'être odieuse, elle est dangereuse pour elle même, car elle se met volontairement dans des situations difficiles ou cocasses. C'est vraiment un trait de son caractère que Shannon abhorre. A cause de son côté vampirique, elle a souvent envie de sang et vient toujours trouver le Hishima pour le mordre, et cela qu'il lui en donne la permission ou non. Mais quoi de plus normal ? Après tout, Freya est une grande égoïste.

Histoire

Je n'étais pas née que je t'aimais. Ma mère m'a raconté que même dans son ventre, je réagissais au seul son de ta voix. Ton nom est le premier que j'ai prononcé lorsque j'ai su parlé et ta main celle que j'ai exigé à chaque récréation. Je t'ai toujours considéré comme mien. Pour moi, il n'y avait que toi et pour toi, il ne devait y avoir que moi. C'était normal. Le fait que nos mères soient voisines n'arrangeaient rien. On partait le matin ensemble et on rentrait le soir, toujours à deux, en riant, en chahutant. J'ai passé des après-midi entiers chez toi, à faire de tes cheveux un amas de tresses étranges, à dormir, à exiger qu'on partage notre goûter. Tu te souviens ? On jouait au papa et à la maman et j'en profitais pour te voler des baisers. Quand j'y pense, à l'époque déjà, je me servais impunément de ta gentillesse.

Les années ont passé et ce qui n'était à la base qu'un béguin de gamine est devenu un amour juvénile. On est rentrée à la maternelle, puis il y a eu le CM1. Tu allais rentrer en sixième, alors je voulais absolument te dire ce que je ressentais pour toi. Cette année il m'a fallu beaucoup de courage pour t'avouer à quel point je tenais à toi, l'air de rien j'étais très nerveuse cet après-midi là. Malheureusement, tu n'as rien compris. Il faut dire que tu es un peu aveugle et surtout très naïf. Sache cependant que je ne te voudrai pas autrement. Ce jour là, néanmoins j'étais si en colère ! J'étais furieuse que tu ne saisisses pas la situation ! Je voulais que tu comprennes que, quand je disais « je t'aime », ce n'était pas que de l'amitié, mais tu semblais hermétique à cette idée, sans doute parce qu'à tes yeux je n'ai rien d'une femme.Ton rejet involontaire m'a tellement frustré que je t'en ai balancé la belle bougie à l'odeur d'amande que tu m'avais offert à mon anniversaire. Le verre t'as éclaté à la figure et tu as saigné, mais tu n'as pas pleuré et tu ne t'es même pas énervé. Je m'en veux encore aujourd'hui à chaque fois que je vois la cicatrice que mon égocentrisme a laissé. Tu sais que tu es un bel abruti ? Si tu n'avais pas été aussi compréhensif, je n'aurai pas pu abusé de toi. Si tu n'avais pas été aussi gentil, tu n'aurais pas été à tout le monde. Plus tu grandissais, plus tu étais charmant. Le petit garçon pleurnichard et abruti que seul moi aimait se transformait en un homme séduisant et doux. Tu étais beau, tu es beau.

Le Lycée a marqué la fin de notre proximité. Tu y es entré, innocent et tout souriant, mais si charmant. Je voyais bien le regard des filles suivre ce dos que j'étais auparavant la seule à contempler, et honnêtement ça m'a rendu malade. Chaque horreur que je t'ai dite, je l'ai faite par jalousie. Ce n'est pas une excuse, c'est vrai, mais c'est la vérité. C'est comme ta popularité grandissante, tous ses gens qui s'amassaient autour de toi comme des abeilles, qui t'entouraient et profitaient de cette générosité que tu ne réservais auparavant qu'à la famille. C'était injuste, je ne voulais pas la partager, tu n'aurais pas du la leur donner sans ma permission. Ce qui m'a empêché de faire fuir tes amis, c'est Saito, ce dernier m'a clairement fait comprendre que j'agissais comme une ordure. Je devais te laisser vivre ta vie.

Le petit garçon maltraité de primaire est devenu la coqueluche de son lycée, et la forte tête de l'école élémentaire est devenu une collégienne tyrannique et solitaire. Au final, tu as bien plus d'amis que je n'en aurai jamais et ça m'exaspère. Ne te méprend pas, ce n'est pas que j'en veux. C'est juste que je déteste constater à quel point tu aimes tout le monde et à quel point tu adores passer ton temps à droite et à gauche, tandis que moi encore maintenant, je n'attends que toi. Mais, je ne peux pas te le dire. Parce que même si je le dis, tu n'y croiras pas quoi qu'il en soit. Je suis Freya ton amie d'enfance, une sœur, mais rien de plus et ça me brise le cœur. Je sais bien que je ne suis pas aussi mignonne que les autres, mais parfois, non même juste une fois, j'aimerai que tu me regardes comme une femme. Un peu à la manière dont Papa dévisage Maman, ou celle qu'à Masaru de dévorer Aiko des yeux. J'ai toutefois conscience de ne pas être ce qu'il te faut. Je ne serai jamais une poupée aux expressions délicates. Je ne serai jamais gracieuse et polie, encore moins réservée. Je t'ai volé trop de baisers, je t'ai trop embêté et je me suis montrée trop effrontée pour que tu me vois comme une de ses filles face à qui tu souris sans arrêt. Tu ne m'as jamais souris comme ça, avec tant d'intérêt. En fait, j'ai remarqué que cela fait des mois que ton regard ne croise même plus le mien. Est-ce parce que je t’embarrasse ?

Dit, tu sais que ça va faire deux ans, un jour et une heure qu'on est pas rentré ensemble ? Moi je le sais, parce que c'est ma troisième année au lycée et que toi c'est le début de ta deuxième à l'université. Penses-tu à moi de temps en temps ? Moi, je pense sans arrêt à toi. Ta silhouette me manque, bien que si je dois tout avouer, je suis heureuse de ne plus avoir à t'observer batifoler. Rien que pour ça j'en bénirais Tenno. Je suis injuste n'est-ce pas ? Surtout quand on sait que ta nouvelle fonction de bras droit n'a rien d'une partie de plaisir. Tu es sans arrêt obligé de faire l'aller-retour et tu dois supporter Masaru tout le temps. Aiko me confie qu'entre vous la situation ne s'arrange pas et   que tu te sens seul au milieu de tous les Hishimas. Tu t'es déjà fais des amis démons, ce qui ne m'étonne pas, mais tu sembles un peu absent, je suppose que c'est juste l'ambiance du Royaume d'Eikyuu qui ne te convient pas forcément plus que ça, après tout jusqu'à tes 17 ans, c'est ici que tu vivais. Tu sais, je déteste le temps et te prend à moi. Je le déteste parce qu'il me rapproche chaque jour du moment où tu trouveras chaussure à ton pied. Je le déteste  Shannon. Je le déteste pour ce qu'il a fait de nous. Je veux le remonter et t'enfermer pour toujours, dans ma maison, dans ma chambre, chez moi.

-Dit, Shannon, si je demande à Papa de nous fiancer, tu accepteras ?


Freya posa son crayon. De l'autre côté de la porte, elle pouvait entendre la voix de son oncle Mashiro entrain de taquiner son père. Comme à l'habitude les rires résonnaient en échos dans la maison et la délicieuse odeur du gratin qui cuisait lui taquinait les narines. Sa mère n'allait pas tarder à l'appeler pour manger. Quand elle les rejoindrait enfin, Mashiro lui lancerait une de ses vannes dont lui seul avait le secret avant de se faire insulter d'abruti. C'était une routine dont elle ne se lassait pas. Elle avait toujours bien vécu, choyé et entouré de sa famille à chaque pas de sa vie. Pouvait-il y avoir famille plus heureuse que la sienne ? Freya ne le pensait pas.

Elle se leva et rangea son journal intime dans un tiroir, en prenant soin de le fermer magiquement à l'aide de sa signature énergétique. Sa mère lui avait avoué que son père essayait d'en forcer le verrou régulièrement. Il était très inquiet de ses faits et gestes et encore plus du fait qu'elle puisse avoir eu ne serait-ce qu'un flirt. S'il savait....Freya réajusta le col de sa robe, plissa les yeux et remit un peu de mascara. Tout le monde lui affirmait que le maquillage ne lui allait pas, qu'elle n'avait pas besoin de ça et c'est bien pour ça qu'elle en mettait quand même. Esprit de contradiction, mais aussi frustration profonde à l'idée que ses commentaires ne fassent qu'affirmer ce qu'elle craignait, elle n'était pas assez féminine pour ça. A l'entrée de la maison, la sonnette retentit et cette fois Freya se demanda sincèrement qui cela pouvait être. Saito, son frère, avait précisé qu'il mangerait avec Sango ce midi, Sousuke était déjà là et Saya aidait comme à l'habitude en cuisine suivi de près par Yulin. Intriguée, elle alla entrebâillé sa porte et fut accueillit dans l'instant par Kotoko.

-Freya, freya ! -s'exclama-t-elle de sa voix chantante, accrochée à son cou comme s'il n'y avait plus de lendemain.- Freya, regarde qui je t'ai ramené !! -lâcha-t-elle fièrement, en désignant le palier à l'entrée.-

Là, gêné et tout timide, se tenait Shannon et son esprit, Kamui. Freya ouvrit une bouche choquée et se mit à trembler légèrement. Dans son dos, elle sentit le regard de Tsukasa la brûler, Sayuri s'arrêta de boire, Saya haussa un sourcil ; Sosuke se mit à fixer le plafond, Mashiro s'arrêta de parler et sa fille qui ne comprenait rien à tout ça -ou s'en fichait- continua d'assassiner les monstres de son jeu vidéo avec une Yulin sagement assise et toute ouïe à ses côtés. Le silence se fit religieux et si on oubliait les bruits de lasers et les hurlements de gorets des deux petites, on aurait presque pu se croire dans une église au moment des prières. Freya déglutit. Elle eut une minute d'hésitation, un brin inquiète, mais quand Shannon lui sourit, elle ne put s'en empêcher, elle se précipita littéralement pour l'enlacer.

-Shannon ! -appela-t-elle gaiement, alors qu'elle accueillait entre ses bras sa chaleur douce et respirait à plein poumons son odeur mentholée.-

Derrière, il y eut comme un soupir général de soulagement. Les deux amis venaient de se retrouver.


Derrière l'écran

Nom/surnom: Eri, Cha'
Âge: 21 ans.
Sexe: Féminin
Comment as-tu connu le forum ?: Par Shannon !
Que pensez-vous du forum ? : Génial !
As-tu bien lu le réglement ?: Validé Izanami


Dernière édition par Freya Hesediel le Jeu 29 Oct - 6:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 51
Date d'inscription : 28/10/2015

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Couple:
Autre(s):
avatar
Démon


Freya Hesediel

Démon

MessageSujet: Re: Freya Hesediel (Terminée)   Jeu 29 Oct - 5:25


Petite étoile filante
Dansons avec les étoiles !


Kotoko




Information Personnage
Date de naissance ;;25 décembre.
Âge ;;Au moins 230 ans.
Sexe ;;Féminin
Origines ;;Les contrées stellaires.
Race ;;Fée.
Fonction ;;Aucun, ancienne habitante.

Exorciste;;Personne


Histoire

Kotoko est une des nombreuses filles de Stella. Lors de la guerre qui a secoué Célestia, sa mère a perdu de son pouvoir et certains des esclaves qu'elle maintenait prisonniers ce sont rebellés. Le majordome qu'avait recueilli Kotoko, Kamui, a fait parti de cette petite coalition. La rebellion a mal tournée et dans un terrible accident Kotoko a chuté depuis le ciel jusque sur Terre. Kamui s'est lancé à sa suite pour tenter de la sauver et a atterri avec elle à Shibasaki. Privée de ses ailes, Kotoko s'est retrouvée incapable de rejoindre à nouveau le royaume des fées. Kamui a donc décidé de rester avec elle par culpabilité et par affection. Ils ont été recueilli au service de la famille du directeur un ou deux mois plus tard.

Kotoko est une jeune fille joyeuse. Elle sourit tout le temps, adore chanter et composer. Elle a gardé sa personnalité féérique et ne déteste rien de plus que la violence. Autant dire qu'avec Freya, c'est tout en contraste. Les deux amies sont opposées en tout point. D'ailleurs,  Kotoko a l'air d'une idiote et est beaucoup plus petite que la démone qui lui sert de meilleure amie. Elle s'entend également très bien avec Shannon qui adore lui confectionner des habits et avec qui elle fait souvent de la pâtisserie à la jalousie de Freya. Si cette dernière ne lui en veut pas pour ça, c'est juste parce qu'elle est incapable de ne pas adorer Kotoko. Quoi de plus normal ? Après tout Kotoko est une "Shannon" au féminin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 315
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Age: Je ne vous le dirai pas !
Couple: Alexander Valcherra
Autre(s):
avatar
The Monster Fonda


Akiko Gôto

The Monster Fonda

MessageSujet: Re: Freya Hesediel (Terminée)   Jeu 29 Oct - 6:29

Est-il utile que je te souhaite bienvenue  ?

Ce que je peux dire en tous cas c'est que ma Belle-fille est magnifique....

Je vais donc m'occuper de ta fiche en première si tu le veux bien.

Arme: Rien à dire, j'aime l'idée des deux gourdes de sable, c'est mignon en un sens.

Pouvoir: C'est bien équilibré et le coup de la morsure risque d'être intéressant dans les rps à venir.

Descriptions: On reconnaît bien là son père...Les Hesediel's vont se révéler amusant je pense et j'ai un peu peur pour notre Shannon. Mais dans le reste, j'aime beaucoup ce que tu en a dis sur elle.

Histoire : J'adore cet amour qu'elle lui porte, cette façon d'écrire ainsi que cette touchante retrouvailles avec le petit effet suspens du long silence =3 Rien à dire de plus, l'essentiel et là.

Esprit : Kotoko est adorable, même si c'est triste pour elle cette histoire de rébellion.

Pour conclure, tu as ma première validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 68
Date d'inscription : 26/10/2015

Feuille de personnage
Age:
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Nadya Eucliffe

Exorciste

MessageSujet: Re: Freya Hesediel (Terminée)   Jeu 29 Oct - 11:01

Salutation Freya !

Me voilà donc pour la deuxième validation ! :3

Alors déjà, je tiens à dire que j'ai ici beaucoup apprécié ton style d'écriture. Un je ne sais quoi qui m'as donné envie d'en lire plus. Alllions à ça le fait que j'aime beaucoup le caractère de la jeune fille et on obtient une grande appréciation de ma part.

Pour le reste, Izanami a tout dit, je ne ferais donc pas de point par point.

Voici donc ma seconde validation, bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 315
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Age: Je ne vous le dirai pas !
Couple: Alexander Valcherra
Autre(s):
avatar
The Monster Fonda


Akiko Gôto

The Monster Fonda

MessageSujet: Re: Freya Hesediel (Terminée)   Jeu 29 Oct - 11:47




Félicitation !

Tu es officiellement validé(e).
N'oublie pas de faire recenser ton avatar ici ainsi que celui de ton gardien !
Egalement, nous t'invitons à faire un petit tour ici pour remplir ton inventaire, ta fiche de relations, ou encore tes demandes de rp !)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Freya Hesediel (Terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Freya Hesediel (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Présentations Validées-