Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité

MessageSujet: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Mer 10 Fév - 20:08

L'aubergiste regardait distraitement les aiguilles tourner lentement sur l'horloge tandis qu'il passait un bout de chiffon sur son comptoir. Les vingt heures allaient sonner, et encore pas un client en vue. C'était peut-être l'allure rustique de l'endroit, tout de bois et éclairé par de vieilles lampes à l'huile, de vieilles peintures accrochées au mur et la petite musique acoustique qui provenait de quelques hauts-parleurs. Ce n'était pas le lieu le plus chic, mais selon son propriétaire, ça lui donnait une personnalité propre.

Peut-être était-ce le manque de publicité, mais Dorian n'avait pas le porte-feuille assez remplie pour se permettre ce luxe-là, enfin, pas encore. L'aubergiste se disait que le bouche-à-oreille pouvait faire des merveilles, mais encore faut-il y avoir ne serait-ce que deux ou trois clients. Le temps arrangera sûrement les choses.

Il sauta de l'autre côté du comptoir, pour aller nettoyer les quelques tables de la section bar de l'auberge, peut-être en vain, mais Dorian aimait bien quand tout était net et sans poussière.


- ''L'auberge est la deuxième maison de l'homme'' hein? Eh bien, je ne te contredis pas, papa, mais je commence juste à me poser ses questions.

Le Nightingale aimait bien se parler à lui-même, quand personne n'était là pour entendre sa voix. Parfois il disait ses mots au rythme de la douce musique qui imprégnait l'établissement, s'inventant de petites chansons avec ses phrases. Sa mère avait été tellement meilleure que lui pour ce petit jeu, mais il savait se débrouiller.

Après quelques longs instants, seul avec ses pensées, il fini par retourner derrière son comptoir, s'y accoudant avec un air tristement serein.


- Bon, peut-être aurais-je plus de chance ce soir...

Une douce chaleur apparu le long de l'omoplate de l'aubergiste, là où était son vieux tatouage, l'un des derniers vestiges de qui il était avant. Dorian Nightingale se mit à regarder la porte de son établissement, puis il s'imagina regarder au travers de celle-ci, vers l'horizon où le soleil se couchait.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Jeu 11 Fév - 0:14

~Une soirée au Carré d'As~
 

Les mauvais jours. Il y a des jours comme ça où peut importe ce que l'on dise, peut importe ce que l'on fasse, tout autour de nous part à volo et il n'y a qu'un adjectif qui ne nous vienne en tête pour décrire la journée, "catastrophe". Ce genre de jour, on a envie de dire qu'on aurait mieux fait de rester chez soi bien au chaud dans son lit, mais là Valentia vivait un jour où même restée dans son lit ce ne se serait pas bien passé.

Dès le matin, un élève avait faillit mettre le feu à sa bibliothèque, à midi elle s'était fait renverser son bento par terre par des élèves qui couraient sans faire attention où ils allaient, elle avait voulu aller se défouler à la salle de sport et voilà qu'elle trébuche sur un maudite branche pour se rétamer par terre et se tordre le poignet gauche.
Dans son désespoir elle était aller s'asseoir sur un banc, regardant vaguement les gens passer avec son pauvre bandage à la main. Elle jouait avec son collier en pensant au temps passé et oublié, et à son histoire qu'elle désespérait de retrouver.
C'est à ce moment qu'était apparut dans la rue une silhouette qui lui était familière mais elle ne savait d'où. Prenant son courage à deux mains, elle alla à la rencontre du jeune homme qu'elle avait cru reconnaître.
Mais comme on peut s'y attendre ça ne s'est pas bien passé non plus. Ce n'était pas du tout celui qu'elle avait cru reconnaître, et une femme vint la voir comme pour lui remonter le morale.

Oh c'est vous ! Hey bien... J'ai connu des gens qui m'ont parler de votre passé. Mais malheureusement je n'ai pas une très bonne mémoire, sans vouloir vous offenser. Tout ce dont je me souviens, c'est que votre fiancé à disparu peut de temps après.

Elle était fiancée ? Pffff naaaaaan. N'importe quoi. A tout les coups la folle avait juste sortit ce qui lui passait par la tête.
Mais même si elle savait que c'était faux, tout cela l'énervait et ce faux espoir ajouté à la mauvaise journée avait joué sur son humeur.
Elle prit le chemin de la ville et sans demander son reste rentra dans une auberge où il n'y avait personne. Pas besoin en plus qu'on l'a reconnaisse quand elle avait décider d'aller se saouler pour oublier la mauvaise journée.

C'était une jolie taverne assez rustique mais pour tout dire elle aurait surement mieux apprécier le décor en d'autre circonstances. Elle se contenta de s'asseoir au bar et de s'y affaler en poussant un long soupire.

Tavernier, un verre de whisky sec et une pinte s'il-vous-plaît... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Jeu 11 Fév - 19:29

L'aubergiste fut rapidement sortie de ses rêveries par le battant de la porte qui s'ouvrait, alors qu'une cliente faisant son apparition dans son établissement. La chance avait donc réellement sourit au jeune Dorian ce soir. Une brunette venait de rentrer, et une brunette à l'air exaspérée qui plus est. Il n'eût le temps que de se redresser que celle-ci lui demanda à boire, et pas qu'un peu. Il fit donc un sourire qu'il cru accueillant, et alla prendre l'une des bouteilles qui décoraient l'étagère derrière le comptoir. Il fit couler le liquide alcoolisé dans un petit verre qu'il fit ensuite doucement glisser sur le bois du comptoir jusque devant sa cliente, et s'en suivit ensuite la pinte, servant le tout avec efficacité. Il fini ensuite pas adresser la parole à la jeune femme.

- Bonsoir et bienvenu au Carré d'As, mademoiselle. Désolé si mon service fut un peu lent, mais c'est qu'il y a foule ce soir...

Le Nightingale lança cette petite plaisanterie en passant son regard dans l'établissement presque vide, puis il reposa son attention sur cette jeune femme. Avec son air et son attitude, elle avait dû avoir une de ces journées bien dures, et vu que ce qu'elle avait demandé, c'était sûrement une journée bien merdique pour elle. Son père disait toujours que "si les gens ne parlent pas d'où ils viennent, c'est qu'il y a une raison. Tu dois attendre qu'il raconte leur histoire, et non la demander.'' Un conseil judicieux de son père, mais s'il n'y avait pas de premiers pas, comment avoir ne serait-ce un bribe de conversation?

- Le whiskey, un baume chaleureux lors d'une journée plutôt froide. Quelque chose vous a poussé à venir visiter mon humble établissement?
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Ven 12 Fév - 0:52

~Une soirée au Carré d'As~
 

Elle le regardais sans vraiment penser à grand chose. Il avait l'air un peu plus jeune mais avait quand même un visage qui exprimait les épreuves passées.
Il fit glisser le verre de whisky sur le comptoir jusqu'à elle, et elle but cul sec aussitôt. S'en suivit la pinte qu'elle attrapa en retendant le verre de whisky vide vers le barman.

Bonsoir et bienvenu au Carré d'As, mademoiselle. Désolé si mon service fut un peu lent, mais c'est qu'il y a foule ce soir...

Elle se retourna pour regarder la salle et son regard se posa sur les deux seuls autres gens présents dans la salle. Elle haussa un sourcils prête à lui répondre mais se retint alors qu'il reprenait la parole.

Le whiskey, un baume chaleureux lors d'une journée plutôt froide. Quelque chose vous a poussé à venir visiter mon humble établissement?

Elle fit un petit sourire et un air un peu gêné. Elle se gratta l'arrière du crane et se redressa un peu sur sa chaise. Peut être qu'elle allait enfin passer un bon moment pour oublier la triste journée qu'elle venait de passer. Elle joua un peu avec son verre et fit une petite grimace.

Déjà merci, ça flatte de trouver quelqu'un qui m'appel encore mademoiselle de nos jours. Elle rit et continua en regardant la salle de trois quart. Après si il y a foule comme ça tout les jours, je viendrais plus souvent alors ! Comme ça j'aurais le meilleurs du service client !

Elle but quelques gorgées de bière et reposa son verre assez lourdement en soupirant. Effectivement il allait lui falloir beaucoup de baume pour aller mieux. Elle regarda l'aubergiste dans les yeux et reprit.

Et oui on va dire que me journée ne fut pas très glorieuse... Mais ça arrive hein.

Elle lâcha un petit sourire avant de reboire un peu de bière. 


Dernière édition par Valentia Ludemberg le Ven 12 Fév - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Ven 12 Fév - 2:20

L'aubergiste écoutait les mots de sa cliente, on aurait presque dit que le musique suivait le rythme de sa parole. Il affichait un petit sourire sympathisant, regardant la jeune femme engouffrer l'alcool comme si c'était de l'eau. Il avait connu de ces jours-là, et ils étaient un peu trop frais dans sa mémoire. L'alcool adoucie les moeurs durant la soirée, mais on lui doit une bonne gueule de bois le lendemain. Il laissa tout près du verre de sa cliente la bouteille de whiskey fraîchement ouverte, se doutant bien qu'elle allait au moins prendre quelques autres verres de cette médecine.

- Mais de rien, j'ai été élevé à parler comme ça aux dames.

A-t-il dit avec son même sourire, suivit d'un petit rire serein aux autres paroles de son interlocutrice.

- Rien ne me ferait le plus plaisir, mademoiselle. Ça prend un peu de chaleur à cette jeune auberge pour qu'elle puisse s'épanouir.

Il resta un moment silencieux à garder ses yeux sur sa cliente, la musique de fond cessant lentement, seulement pour jouer un nouveau morceau, plus calme, avec du piano et un doux violon. Il allait presque se mettre à rêvasser une nouvelle fois jusqu'à ce qu'elle ne croise son regard. Il l'écouta encore, l'air compatissant.

- C'est les péripéties de la vie. Eh ouais, on ne peut rien y faire. Parfois elle est douce comme un rhum au miel, et ensuite elle est amer comme un bon verre de vinaigre. Il lâcha un petit rire avant de reprendre doucement. C'est le boulot? Ou bien une rencontre peu enviable? Une grosse dette d'argent bien salée?
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Ven 12 Fév - 16:06

~Une soirée au Carré d'As~
 

Elle s'amusait à souffler sur la mousse qui formait une légère couche blanche sur sa bière et regarda la bouteille de whisky qu'il avait mit à côté d'elle. Certes elle était désespérée mais elle ne l'était peut être pas au point de se vider la bouteille à elle seule. Baaaah ! Elle n'allait rien dire, garder ça sous le bras c'est bien aussi.

Mais de rien, j'ai été élevé à parler comme ça aux dames.
Rien ne me ferait le plus plaisir, mademoiselle. Ça prend un peu de chaleur à cette jeune auberge pour qu'elle puisse s'épanouir.


Il y a pas à dire il avait la tchatche des aubergistes qui sortent tout les pots de miel pour faire en sorte que leur client reviennent plus tard. Elle haussa un sourcil en riant, faisant un petit mouvement de tête avant de lever son verre vers lui.

Eh bah vous savez quoi dire pour faire revenir la clientèle...

La musique qui passait était plus qu'adaptée à sa situation et cela la fit même soupirer longuement. Il ne manquait limite plus que l'aubergiste lui sorte un paquet de mouchoir et le vase serait rempli.
A cette idée elle sourit regardant l'homme en face d'elle.

C'est les péripéties de la vie. Eh ouais, on ne peut rien y faire. Parfois elle est douce comme un rhum au miel, et ensuite elle est amer comme un bon verre de vinaigre. C'est le boulot? Ou bien une rencontre peu enviable? Une grosse dette d'argent bien salée?

Eh bah ! Il avait en plus un langage fleuri dit donc ! C'était surement parce que l'alcool commençait à lui monter à la tête en plus de la fatigue et du fait qu'elle n'avait rien manger ce midi, mais toutes ces belle phrase la faisait rire intérieurement. Elle ne put s'empêcher de laisser un petit rire sortir alors qu'elle était perdu dans ses pensées avant de se reprendre.

Pardonnez moi, vous vous intéressez à ma terrible journée et je vous ris au nez alors que cela n'a rien de drôle... Elle s'appuya sur sa main, son coude plié posé sur le bar. Pour ce qui est de ma journée, disons que je n'ai pas eu de chance... Un concours de circonstance qui a fait se succéder des événements pas plus joyeux les uns des autres.

Elle fini son verre de bière et souffla de plaisir. Elle n'aimait pas tant que ça boire de l'alcool et encore moins se saouler. Cela baissait ses capacités aux combat et elle se sentait faible de céder à la tentation. Mais ce sentiment ne durait généralement pas longtemps et laissait place à ce sentiment joyeux de voir tout positivement. Et c'est généralement ce moment où on commence à ne plus vraiment penser au mal de tête qu'on aura le lendemain.

Heureusement pour elle, elle n'avait pas encore atteint ce stade, même si ça ne saurais tarder. Elle regarda l'aubergiste se demandant si elle redemandait à être servit ou pas. Elle se contenta de rajouter en riant.

Vous avez de la chance j'ai l'alcool joyeux, je ne serais pas de bien mauvaise compagnie même avec quelques verres en plus. A moins que vous ne vouliez aller vous occuper des autres clients, ce que je comprendrais tout a fait. 


Dernière édition par Valentia Ludemberg le Sam 13 Fév - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Sam 13 Fév - 3:39

Le rire de sa cliente sonnait mélodieusement à ses oreilles, s'agençant parfaitement à la musique de fond et cela soufflait un peu de vie à son auberge qui en avait bien besoin. Le Nightingale n'avait pas trop perdu la main avec les mots, ou plutôt la langue. Il ne pu afficher qu'un sourire bien reconnaissant. La femme à la chevelure brune ne le savait sans doute pas, mais ce rire valait bien plus pour lui que l'argent qu'elle aurait pu lui offrir. En laissant sa cliente savourer sa boisson, il en profita pour se remplir à lui aussi un verre de whisky, ne s'en priva pas pour le moins du monde.

Il continuait d'écouter ce que avait à dire la consommatrice. La mauvaise journée typique, celle où l'on souhaite ne pas s'être levé de son lit le matin. Il en a connu, des comme ça. Quelque chose avait simplement dû faire déborder le vase. Il baissa un moment le regard vers le contenu de son propre, passant quelques secondes en tête à tête avec ses pensées, sûrement un peu trop longtemps qu'il l'aurait voulu. Il fini par prendre une gorgée de cette alcool chaleureux, puis il reposa son regard sur sa cliente.


- Tant mieux, cela va me faire changement de la plupart des clients qui veulent mordre après quatre ou cinq verres, ceux qu'il faut que je traîne aux chambres à l'étage en les tirant par les pieds.

Dorian lâcha un petit rire après ses paroles, prenant ensuite une nouvelle gorgée de son petit verre.

- Pour l'instant vous avez toute mon attention, car je me dis qu'il faut vous changer les idées au plus vite. Dit-il avec un sourire bien compatissant. Souhaitez-vous quelque chose à manger au fait? Je peux vous cuisiner quelques petits trucs si vous avez un creux. Vous n'avez qu'à me sonner.

À peine le jeune aubergiste eût-il fini de parler qu'il avala le reste de son verre, puis il s'empressa d'attraper un torchon pour le nettoyer vigoureusement, le tout en fredonnant un air suivant la musique qui coulait des hauts-parleurs, et murmurant même ce qui aurait pu être des paroles de chanson, de sa voix grave mais douce, celle qui appartenait à quelqu'un qui s'était exercer au chant il y a de cela longtemps. L'aubergiste garda néanmoins un oeil sur sa cliente, ne souhaitant pour sa part qu'une seule chose: qu'elle se détende un peu et qu'il puisse la faire sourire encore ainsi.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Sam 13 Fév - 14:41

~Une soirée au Carré d'As~
 

Elle le vit se servir un verre de whisky et sourit en voyant qu'il savais aussi se faire un peu plaisir s'il en avait envie. Après tout s'occuper d'une auberge n'est pas de tout repos, surtout s'il n'y a pas foule. Elle se dit de revenir plus souvent ici désormais, car tout ici respirait de quoi passer un moment agréable et tranquille.
Elle examina de plus près l'aubergiste et se dit qu'il avait une musculature plutôt bien développé pour un aubergiste. Soit elle sous estimait la charge et la musculature qu'on pouvait développer dans ce métier, soit il avait surement fait autre chose avant d'ouvrir son établissement.

Tant mieux, cela va me faire changement de la plupart des clients qui veulent mordre après quatre ou cinq verres, ceux qu'il faut que je traîne aux chambres à l'étage en les tirant par les pieds.

Il eut un petit rire qui arracha un sourire à Valentia également. Rien que l'idée de le voir tirer des grosse brutes complètement saoules lui arrachait un petit rire. En même temps il avait l'air costaud et elle ne doutais pas qu'il savait se défendre.
Elle le regardait perdu dans ses pensées.

Pour l'instant vous avez toute mon attention, car je me dis qu'il faut vous changer les idées au plus vite. Souhaitez-vous quelque chose à manger au fait? Je peux vous cuisiner quelques petits trucs si vous avez un creux. Vous n'avez qu'à me sonner.

Elle haussa les sourcils à la proposition. Effectivement elle ne serais pas contre un petit plat fait maison mais en même temps elle ne voulait pas non plus abuser surtout qu'elle n'avait aucunes idée de ce qu'elle voulait manger. En fait tout irait bien.
Entre temps l'aubergiste s'était mis à essuyer son verre qu'il avait fini en sifflotant sur le rythme de la musique, et le doux air résonnait merveilleusement bien. Il était très doué et cela fit se perdre Valentia dans ses pensées.
Dans sa réflexion, elle sentit son ventre se tordre rien qu'à l'idée de pouvoir manger et elle regarda l'aubergiste avec un grand sourire.

Effectivement je veux bien ! Je n'ai pas beaucoup mangé aujourd'hui et je pense que ça ne me fera pas de mal. Qu'est-ce que vous avez de bon à me proposer ? Elle avait un grand sourire et elle tendit son verre de whisky vide qu'elle avait tout à l'heure et fit un clin d’œil. Vous pouvez me resservir un verre s'il vous plaît ? Avec des glaçons ?

Elle était concentrée sur la voix grave de l'aubergiste et elle se mit à balancer sa tête légèrement sur le rythme de la musique sans s'en rendre compte.

Vous chantez bien dit donc... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Dim 14 Fév - 2:41

L'aubergiste fit rouler un peu son verre à whisky entre ses doigts, continuant de fredonner son air. Le Nightingale semblait encore plus apaisé quand il laissait libre cours à sa voix et il remarqua à peine que sa cliente s'était mit à l'écouter. De manière bien soudaine, il déposa son verre nettoyé sur le comptoir, et eût un petit sourire presque gêné par son comportement. Finalement, la jeune femme lui demanda bien quelque chose à grignoter, non sans redemander un peu de bon whisky. Dorian ne la fit pas languir, et il alla chercher un petit sot d'acier dans le congélateur, celui-ci était rempli de glaçon avec une petite pince métallique. Avec la pince, il déposa deux petits cubes de glace dans le verre de sa cliente, avant d'y verser le bon alcool doré. Il prit ensuite un élastique qu'il avait au poignet, pour venir attacher ses cheveux ondulés en une petite queue de cheval.

- Je pourrais vous conseiller la salade de votre choix? De la viande fumée? Un bon bol de nouille? Peut-être juste une petite coupe de fruit?

L'expression calme et posée de l'aubergiste fût quelque peu fissurée lorsque la jeune femme lui sourit en le complimentant sur sa voix. Un large rictus à la fois joyeux et bête apparu sur son visage, et il se frotta un peu la nuque, l'air presque honteux. Ses yeux azurs finirent par se tourner vers les hauts-parleurs, puis il marcha lentement vers son lecteur de disque, et prit un moment pour choisir la bonne mélodie. S'ensuivit une musique mariant un instrument à corde et une flûte semblant venir d'une autre époque, puis l'ex-exorciste accompagna la sérénade avec sa voix, dans un anglais prononcé par son accent londonien.

Now you all know...
The bards and their songs...
When hours have gone by...
I'll close my eyes...
In a world far away,
We may meet again
But now hear my song
About the dawn of the night...

Dorian se laissait aller dans le flot de la musique, les yeux fermés et tapotait le bord du comptoir de bois de ses doigts habiles, ajoutant un peu de percussion à la chanson. Des souvenirs coulaient à flots dans l'esprit de l'aubergiste, du temps où il répétait avec sa mère pour chanter ce morceau en duo, il pouvait presque entendre sa voix angélique et maternelle dans les refrains. Pour l'instant, il n'y avait que lui, la musique, et son unique spectatrice... Puis son tourne-disque sauta brusquement, finissant abruptement la chanson. Dorian se tourna vers la petite machine, et vint taper doucement dessus avec la paume de sa main.

- Petit camelote... Hum hum... Bon, donc, qu'est-ce que je vous servais?

Il avait un air franchement timide en reprenant la parole après cette petite prestation, et le petit accident du tourne-disque.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Lun 15 Fév - 18:25

~Une soirée au Carré d'As~
 

Il semblait gêné du regard qu'elle lui portait et cela la surpris un peu. Mais elle ne voulait nullement l'incommoder alors elle se força à regarder la décoration, les étagères sur lesquelles reposaient les verres et les bouteilles exposées.
Il sortit un élastique pour s'attacher les cheveux en queue de cheval qui elle ne pouvait le nier lui donnait un certain style et beaucoup de charme.

Je pourrais vous conseiller la salade de votre choix? De la viande fumée? Un bon bol de nouille? Peut-être juste une petite coupe de fruit?

Tout cela était très tentant, et alors qu'elle réfléchissait à ce qu'elle allait bien pouvoir commander, l'aubergiste se mit à chantonner sur une musique qu'il avait sélectionné. Il chantait en anglais surement mais elle n'était pas assez douée dans cette langue pour comprendre ce qu'il disait et se concentra uniquement sur la mélodie fluette et la voix de l'homme. Elle se perdit à nouveau dans ses pensées avant de se reprendre et de se souvenir qu'elle ne voulait pas le gêné, alors elle bu simplement une gorgée avant de lui faire un grand sourire.
A se moment le tourne-disque sembla montrer qu'il était contrarié et s'arrêta avant d'avoir fini de lire le disque.

Petit camelote... Hum hum... Bon, donc, qu'est-ce que je vous servais?

Elle rit légèrement et haussa les épaules. Effectivement il ne semblait pas tout jeune mais Valentia trouvait que cela donnait du charme à l'endroit. Et puis elle préférait le rustique à l’électronique. Un bon vieux tourne-disque qui saute avait pour elle un charme que les platines de DJ ne pourrais jamais avoir.
Elle fit mine de réfléchir un moment, pour choisir son plat. Elle lâcha un petit "hmm" de réflexion avant de regarder l'aubergiste en jouant à faire tourner son verre entre ses mains.

J'aime beaucoup votre auberge pour ma part. Mais je l'aimerais encore plus si vous serviez des salades césars !

Elle avait découvert ses salades par sa mère et avait adoré. Elle rit un peu en se disant que se serait surement improbable qu'une petite auberge comme celle là au Japon puisse servir de la césar mais après tout ! Si on ne demande pas on ne peut pas savoir !

Sinon peut m'importe, ce qui vous plaira, tout ce que vous avez cité me donne envie.

Elle suivi sa phrase d'un sourire, reprenant une gorgée de whisky, dont les glaçon de son verre commençait à fondre, venant se coller à ses lèvres alors qu'elle buvait. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Mer 17 Fév - 16:44

Le jeune aubergiste reporta toute son attention sur sa cliente en s'accoudant au comptoir, l'air attentif. Une petite salade donc? Il devait lui rester un tas d'ingrédient et de vinaigrette dans l'arrière-boutique, dû à son manque de client bien distinct. Il redressa son dos en frottant ses mains l'une contre l'autre, un sourire en coin se formant dans son visage.

- Je vais peut-être vous surprendre, mademoiselle.

Dorian se tourna vers la gauche, et laissa la jeune femme quelques instants pour aller lui préparer son petit plat. Alors qu'il marchait, une pointe noire d'encre se découvrait hors du col de sa chemise, montant un peu sur sa nuque. Le Nightingale disparu dans l’entrebâillement de la porte de l'arrière-boutique, qui était aussi la cuisine. Là il se mit à préparer la salade avec sa laitue la plus fraîche, y ajoutant un peu de fromage râpé, de petits morceaux de pain grillé et de bacon, suivit d'une bonne cuillerée de vinaigrette à la césar. Il prenait son temps, mélangeant harmonieusement le tout et jeta un bref coup d'oeil à un cadre à photo qui pendait à son mur. Sans plus de cérémonie, il le retourna face au mur avant de refaire apparition dans le hall de son auberge, derrière son comptoir, avec un sourire pour sa cliente, accompagné d'une petite assiette de salade césar.

- J'ai commandé des ingrédients d'un peu partout dans ce monde, et dans l'autre.

Il déposa l'assiette devant la jeune femme, avec une petite fourchette d'argent avant de prendre la bouteille de whisky chaleureux et d'en verser une nouvelle fois dans son verre à lui, l'air bien détendu. Le Nightingale alla s'adosser ensuite à son étagère à bouteille, son petit verre en main.

- Bon appétit, chère cliente dont je ne sais encore le nom. Fit-il en levant son verre avec un sourire que lui-même n'aurait ce qu'il voulait dire, serein et mélancolique à la fois, honnête et mystérieux, qui disparu aussi vite qu'il était apparu alors qu'il prenait une gorgée d'alcool.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Dim 21 Fév - 14:53

~Une soirée au Carré d'As~
 

Je vais peut-être vous surprendre, mademoiselle.

Il se frotta les mains comme pour se préparer à la tâche, et partit dans la direction de la cuisine. avant de passer par l'interstice de la porte menant surement à la cuisine, Valentia remarque une tache au niveau de son col qui ressemblait à un tatouage. Il devait avoir un tatouage sur la nuque mais qu'il cachait fort bien. Elle se demanda s'il était exorciste où s'il l'avait fait par envie. Bah elle lui demanderait plus tard.
Il réapparut avec un grand sourire et une assiette de salade césar qui donnait envie. Effectivement tout était comme dans la recette de sa mère.

J'ai commandé des ingrédients d'un peu partout dans ce monde, et dans l'autre.

Il déposa l'assiette devant elle, alors qu'elle regardait ce plat avec des yeux brillants et qu'un léger grondement montait de son ventre. Elle rougit et se passa la main sur la nuque par réflexe. Elle n'avait besoin d'aucun autre signes que son corps pouvait envoyer, elle savait bien qu'elle avait faim.

Oups ! Excusez moi.

Elle se racla la gorge alors que l'aubergiste allait s'adosser à son étagère en finissant son verre, un sourire mélancolique apparaissant une fraction de seconde sur ses lèvres.

Bon appétit, chère cliente dont je ne sais encore le nom.

Valentia porta une grosse fourchette de salade avec des croûtons à la bouche et mâcha le tout avec bonheur. Même la sauce était excellente ! Elle se dépêcha de finir sa bouché en toussotant, avant de regarder l'homme dans les yeux avec un sourire.

Oh mince c'est vrai je ne me suis pas présentée. Valentia Ludemberg, exorciste bibliothécaire à l’académie de l'île. Tout l'honneur est pour moi. Et vous ?

Elle reprit une grosse bouchée de salade en attendant la réponse, avant de surenchérir.

Si je puis me permettre, votre salade est excellente ! Soyez certains que je reviendrais ici régulièrement à partir d'aujourd'hui ! Sauf si un événement fâcheux se produit... Ce que je ne souhaite bien sur pas !

Elle se tâtait de lui parler de son tatouage mais était partagée entre sa politesse qui lui dictait de respecter cet homme et son intimité, et son état assez frivole à cause de l'alcool ingurgité qui la poussait à demander. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Ven 26 Fév - 18:32

L'aubergiste gardait son air bienveillant en laissant le loisir à sa cliente de goûter son petit plat, laissant paraître un petit rictus en coin, amusé par le sincérité de l'estomac de la jeune femme. La demoiselle s'appelait donc Valentia Ludemberg... Un nom qui devait originé d'Europe, comme le sien. Et exorciste qui plus est, avec un boulot à l'Académie. Le Nightingale prit un petit air nostalgique en regardant vers l'une des fenêtres de son établissement, essayant de se rappeler des bons moments du passé pour une fois, et non les taches noires comme l'encre. Il lui fallut bien quelques minutes avant de revenir à lui et de reposer son regard sur sa cliente.

- Dorian Nightingale, aubergiste et amuseur à mes heures, pour vous servir. Fit le jeune homme avec un sourire, avant de prendre ses lunettes pour en essuyer les verres.

- Merci du compliment, Miss Ludemberg, je me suis dit qu'un repas médiocre aurait été la goutte qui fait déborder le vase, et donc je me suis appliqué. Lâcha-t-il avec un petit rire empli de sincérité. Et rien ne me ferait plus plaisir que de vous voir revenir dans les jours qui viennent, si justement il n'arrive rien de fâcheux. Finit-il par dire avec un clin d'oeil.

L'aubergiste fini par lentement contourner son comptoir en sifflotant tel un rossignol, chiffon en main et entreprit d'aller essuyer les quelques tables du hall d'entrée. Dorian se demandait si d'autre client passerait ce soir, mais il se complairait bien s'il n'y avait que la présence de la jeune femme en cette soirée.


- Exorciste et bibliothécaire donc... Est-ce parce qu'un yasei a fait irruption dans l'un de vos rayons que cette journée va si mal? Fit-il avec un ton joueur tout en passant le chiffon sur la surface de l'une des tables, le coin de l'oeil tourné vers sa cliente.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   Mar 8 Mar - 18:33

~Une soirée au Carré d'As~
 

Valentia dévorait son assiette presque d'une traite alors que l'aubergiste semblait s'être perdu dans ses pensées, après avoir sourit en la voyant dévorer son assiette. En effet la jeune femme ne se souciait généralement gère de l'aspect qu'elle donnait à l'extérieur. Et encore moins quand elle était pompette. Elle le regardait d'un œil discret en enfournant la salade dans sa bouche, alors qu'il revenait à la réalité en se présentant à son tour.

Dorian Nightingale, aubergiste et amuseur à mes heures, pour vous servir.

Il prit ses lunettes et les essuya avec un chiffon. Elle n'avait pas encore fait attention et fut un peu surprise de le voir les sortir. Cela rajoutait un aspect assez sérieux au personnage.

Merci du compliment, Miss Ludemberg, je me suis dit qu'un repas médiocre aurait été la goutte qui fait déborder le vase, et donc je me suis appliqué. Et rien ne me ferait plus plaisir que de vous voir revenir dans les jours qui viennent, si justement il n'arrive rien de fâcheux.

Elle rit doucement en essayant de ne pas s'étouffer avec une feuille de salade. Décidément il avait un langage très soutenu qu'elle n'était pas habituée à croiser dans l'académie. Et ce n'était pas pour se moquer ou quoi, mais la fatigue et l'alcool la fit pouffer de rire. Elle se reprit aussitôt en s'excusant timidement, ayant couper ce cher Dorian Nightingale dans sa phrase alors qu'il lui adressait un coup d’œil complice..

Il entreprit de repasser de l'autre côté du comptoir, sifflotant pour l'accompagner dans sa tâche alors qu'il essuyait les quelques tables avoisinantes. La jeune femme finit son assiette et s'essuya sur une serviette alors qu'elle repoussait l'assiette en disant un petit "gochisō sama deshita".

Exorciste et bibliothécaire donc... Est-ce parce qu'un yasei a fait irruption dans l'un de vos rayons que cette journée va si mal ?

Il le dit sur un ton léger et joueur qui fit sourire la bibliothécaire. Elle se tourna dans sa direction et soupira en s'affalant un peu sur le comptoir avec son coude.

J'aurais presque préférer... Au moins j'aurais mieux pu savoir quoi faire. Un coup de tatane et c'était réglé. Mais non là les élèves se sont ligués contre moi et en plus voilà qu'une femme inconnue vient me raconter ma vie dont je ne me souviens pas et qui plus ai est faux. Un Yasei, ça se contrôle, un élève qui met le feu à vos bouquins ! Bah y a rien à faire !

Elle prit un air désespéré alors qu'elle se mettait à raconter les tristes événements à l'aubergiste. De plus, son état la rendait bien incapable de se rendre compte de à quel point elle parlait et des propos personnels qu'elle s'apprêtait à divulguer, qu'elle n'aurait surement pas raconter au premier venu.

Oui car vous voyez, ça ne fait pas longtemps que je suis ici. Allez, 1 mois ? Je ne reste pas souvent très longtemps au même endroit. Je voyage de villes en villes à la recherche de personnes qui saurait le renseigner sur mon passé. Oui car j'ai eu la magnifique idée de perdre la mémoire ! Par choque psychologique ? Par choque physique sur le crâne ? Je n'en sais rien. Quoi qu'il en soit je cherche des gens qui me connaissent. Ça fait bizarre dit comme ça hein ? En même temps je tombe que sur des fous qui me disent "je connais intel cousin de intel et amis d'enfance de intel qui vous connait". Mais à quoi ça m'avance ?
Et cette école je l'aime beaucoup, mais qu'est-ce que les élèves sont spéciaux... Et ils s'intéressent pas aux livres ! alors qu'ils ont tord ! Moi je vais leur faire voir le bénéfice de ces merveilles !


Elle fit un geste de victoire avec un grand sourire.

Au fait ! Je peux vous appelez Dorian ? Ou patron ? Enfin comme vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée au Carré d'As (Feat. Valentia Ludemberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une soirée des plus agréables feat Lissyana Whirl ( Rp Terminé )
» Soirée arrosée ou folleries d'adolescentes ? feat. Elizabeth
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Le "Carré Bleu"
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives :: Archives Rp-