Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Masaru Hishima [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Icone de votre esprit :

Messages : 10
Date d'inscription : 20/12/2015
avatar
Démon


Masaru Hishima

Démon

MessageSujet: Masaru Hishima [Terminée]   Lun 1 Fév - 7:27


Séducteur
Laisse toi aller, tu va aimer.


Masaru Hishima



Information Personnage
Date de naissance ;;16 Aout
Âge ;;40 ans
Sexe ;;Masculin
Sexualité ;;Les femmes évidement
Nationalité ;;Originaire de Momo

Groupe ;; Momomajin
Race ;;Démon
Clan ;;Père du chef du clan Hishima

Métier;;Général du Roi. Mais de l'autre côté il est également Médecin.


Capacité/Pouvoir

Spécialité Démoniaque:Red Room, the lair of pleasure
Description: Un nom évocateur qui s'associe à merveille avec la nature de notre beau démon. Maître du vice et du plaisir, si sa voix est enchanteresse, son souffle lui est tel un poison pour votre corps. Ne vous laissez pas avoir par ses beaux yeux, parce qu'une fois qu'il aura fini de vous faire inhaler son halène qu'il sera déjà trop tard pour vous. Non, votre corps ne pourrira pas de l'intérieur, il ne faiblira pas sauf s'il vous l'ordonne. Si d'autre créé des illusions par contact visuel, lui en revanche exerce une réelle emprise sur votre cerveau par l'air qu'il expire. Un véritable venin qui vous fera tomber sous son contrôle, une capacité efficace quand on sait qu'il est souvent en charge des interrogatoires. Oh, il pourrait très bien vous torturer s'il le souhaite, mais il use de ce don pour récolter des informations, pour vous faire cracher ce qu'il veut entendre. Ce n'est là qu'un faible aperçut de l'entendu de son pouvoir, sa véritable puissance réside dans la capacité à troubler et perturber les sens de ses victimes. S'il a donné le nom « d'Antre du plaisir » à son don, c'est parce que sur un champ de bataille, si vous avez le malheur de rentrer dans le périmètre de sa chambre, l'air que vous respirerez sera contaminé et vous serez à sa merci. Sur un grand nombre d'individus il n'est pas capable d'ordonner un suicide, ses ordres ne peuvent être aussi extrême. Cependant, il peut demander à homme de s'arrêter, à un autre de lâcher son arme ou encore de plier genoux. Il perturbe l'esprit, perturbe les membres. Son air s'infiltre dans les pores de votre peau et vous laisse en proie à une sorte de défaillance, comme prit d'une forte fièvre. S'il vous faut une idée de son champ d'action  quand il opère en extérieur, se serait dans un rayon de cinq à dix mètres. En espace clos en revanche, je vous laisse imaginer, étant donné qu'il n'y a pas de vent pour chasser l'air qu'il expire. Pour se protéger de lui, l'énergie exorciste ou bien élémentaire peut purifier un corps envoûté, de même qu'elle peut chasser son « venin », il suffit de dresser une barrière entre vous et lui.

Spécialité Elémentaire:Solaire
Description: Un élémentaire en parfaite opposition avec celui de son fils, on ignore si c'est la cause de leur conflit. Son pouvoir réside de l'astre Solaire qui baigne le monde entier dans la lumière et la chaleur. Baigner en permanence par ses rayons, Masaru en a fait sa force. S'il est reconnu comme un monstre des champ de bataille pour sa puissance destructrice, son pouvoir élémentaire n'y est pas pour rien, bien qu'il s'était déjà fait un nom pour usage dévastateur des sorts démoniaque basique. Capable de produire de véritable explosion, il est tel une bombe humaine qui parcourt les terres de Momo. Égale à sa grande énergie, certains explique qu'elle est la cause de son agressivité débordante. Capable de vous brûler la peau par l'exposition des rayons ultra-violet qu'il est capable de créer, il lui est possible de donner forme à de petites comètes enflammées, des mini-soleil qui ne demande qu'à exploser. Dans toute ses formes, l'énergie solaire n'est que destruction où il apporte la sécheresse sur son passage. Bien qu'a faible échelle, il est pour la nature une source de nutriment efficace pour la poussée des plantes ainsi qu'un excellent masseur pour la chaleur naturelle de ses mains ! Si nous devons lui apporter une faiblesse, les pouvoirs de type lunaire comme celui de son fils ou bien de ténèbres peuvent le mettre en défaut. En revanche celle des ombres, puisqu'elles existe grâce au soleil peuvent être renforcée comme effacée selon l'intensité.


Arme(s)L'arme élémentaire de Masaru n'est pas son épée. Plus exactement, l'orbe de son élémentaire se trouve être cette ornement qu'il porte dans ses cheveux, cet as de pique qu'il utilise pour discipliner quelques mêches rebelles. Lui qui utilise ses poings, n'a pas pu se résoudre à faire de son alliance son élémentaire de crainte de la voir se briser un jour. Un petit secret qu'il se garde de révéler à sa femme par fierté et qui apporte d'ailleurs une certaine source de conflit.


Physionomie


Une carrure qui en impose et qui attire les regards. Fait de muscles sculpté dans du marbre à force de rudes et divers entraînements. Ses épaules sont larges, son dos robuste et ses bras d'une proportion parfaite pour enlacer le corps d'une femme. Il n'a pas la silhouette d'une armoire à glace et ne s'en porte que bien mieux ainsi, n'y voyant là-dedans aucun charme, à son humble avis. Un athlète aux courbes et aux formes agréablement dessinées, de quoi vous régaler à la simple vue de son torse lorsque celui-ci est dénudé. Le roulement de ses épaules quand il s'approche de vous est tel la parade du fauve quand il a sous ses yeux la proie qu'il désir se mettre sous la dent. Quand vous l'avez devant vous, à quelques mètres, vous avez conscience que vous ne pouvez pas vous échapper, que vous ne pouvez que vous laisser faire et, de toute manière, vous  n'avez pas envie de vous dérober à cette promesse torride qui  vous attends. Que se soit dans sa plus tendre enfance jusqu'à aujourd'hui, il a toujours plût, ce qui n'a fait que renforcer sa confiance en son physique et son charme, apprenant alors à en prendre soin et à en jouer. Plus jeunes ou plus âgées que lui, combien sont-elles ayant prétendue l'avoir une fois courtiser et profiter de ses faveurs au cours d'une longue soirée ? Qui sont les premières à avoir fait circuler au sein de l'université toutes ces histoires qui content ses prouesses et éloges sa beauté ? Ont-elles d'ailleurs seulement commencé du temps de sa période universitaire ? Ne fusse pas plutôt à partir du collège même ? Quoiqu'il en soit, depuis qu'il est enfant, on ne fait que le vanter. Cela lui plaît.

Ses doigts, longs, fins et robustes, quand il les avancent dans votre direction, vous les craignez dans un premier temps. Vous avez peur qu'il ne vous brise avec parce que vous savez que même s'il n'a pas de griffes, ses mains n'en sont pas moins dangereuses. Parce qu'il est un guerrier aussi bien sur un champ de bataille que dans la vie quotidienne, vous n'êtes pas sans savoir qu'il est capable de remettre en place ceux qui se rebelle en sa présence. Parce que son tempérament est de feu, il est d'une telle violence que son corps n'a eu d'autre choix que de se forger pour suivre son agressif instinct. Sa peau n'est plus à une entaille prêt, combien de fois même ses phalanges se sont déjà recouvertes de sang ? Son derme s'est endurcit avec le temps mais n'en est pas pour autant rugueux bien au contraire. Parce qu'il est un Hishima, parce qu'il est un démon né de la sensualité, son touché est d'une délicatesse qu'on ne lui imagine pas. Lorsque son ongle vient effleurer votre cou, vous craignez qu'il ne vous étrangle, vous en frémissez à la fois de peur et de désir parce que durant les secondes qui suivent, vous comprenez qu'il ne fait que jouer avec vos sens. Il est un prédateur, une panthère qui vous ensorcelle. Vous désirez que ses doigts descendent sur vos courbes pour qu'il les palpes et vous fasses ressentir cette chaleur qui est la sienne. De ses mains se dégage un véritable mélange de sensation, à la fois enivrant que déroutant. De la peur, de la sécurité, de l'envie. Vous ne savez seulement qu'au dernier instant ce qu'il attend de vous, jusque là vous en constante attente en abordant la jouissance. Il est un médecin qui sait vous faire du bien et combien sont les patientes qui ne sont pas privées de prendre rendez-vous avec lui pour simplement se faire effleurer lors d'un diagnostique ? Une vérité qui ne cesse d'enrager sa précieuse fiancée.

S'il est dit que les succubes dégage un parfum presque aphrodisiaque, c'est que cette rumeur vient probablement de celles qui ont eu à faire à lui. Parce qu'une fois qu'il aura fini de vous taquiner du bout de ses doigts, il prendra plaisir à s'avancer suffisamment de vous pour que vous sentiez la fragrance de son derme. Un bouquet d'arôme qui n'apporte que plus d'attractivité à son physique pourtant si parfait. Un mélange qui a pour don de vous faire serrer les cuisses instinctivement, et vous craignez qu'il ne le remarque. Imaginez alors l'effluve que dégage son être lorsqu'il s'abandonne à l'acte, lorsqu'il imprègne tout votre corps du sien. Là encore, cette simple pensée suffit à vous enflammer le bas du ventre et ce n'est qu'en vous faisant violence que vous regrettez l'instant où il se sera écarté pour vous laisser plonger votre regard sur la sensualité de son déhanché bien trop félin. Quand vous descendez le long de sa colonne vertébrale pour retomber sur la cambrure de ses fesses toniques et que vous rêvez d'y laisser la marque de vous ongles, vous vous en mordez la lèvre inférieur, sur le point de craquer.

Mais que serait Masaru sans son faciès d’Apollon. Si son corps appelle à l'amour et réveille vos plus primitifs désirs, qu'en est-il alors de son visage ? Des traits fins, les lignes d'un mannequin. Sculptés dans du marbre et d'une délicatesse à s'en damné. Le menton volontaire et une mâchoire saillante, un fauve se laisse transparaître dans sa morphologie, ou tout du moins, c'est l'impression qu'il donne. Prononcé est ce nez qui trône au milieu de son visage. Il est finement taillé et prête à l'ensemble de son visage, une harmonie parfaite. On ne peut vous en vouloir si l'envie de caresser sa joue et d'y déposer un baiser vous traverse l'esprit. Personne ne pourra vous critiquer s'il vous est déjà arrivé de vous faire prendre par son regard. Vicieusement mit en valeur par une fine paire de cils et des paupières qui se plissent quand quelque chose l'intrigue ou l'intéresse, ses yeux sont tel de véritable bijoux. Des pierres que l'ont aurait autrefois arrachées au profondeur de l'océan, s’agrémentant d'un bleu azur aux lueurs variés qui diffère selon les émotions qui l'envahisse mais qui ne laisse jamais disparaître cette sensation d'immensité qui en émane à tel point qu'on s'y perd facilement. Se laisser prendre est comme se retrouver la tête sous l'eau, on est à manque de souffle. Comme certaines signification que l'on apporte au pierre précieuse de ce genre, il aspire votre âme, vous conjures de vos démons, mais à l'inverse de la purification, il vous empoisonne d'une obsession perverse.  Aujourd'hui, l'un d'eux ne reflète plus ce même charme d’envoûtement, mais il n'en perd en rien de cet attirance qui vous amène à vous focaliser sur lui.

Sous son œil gauche vous y trouverez le symbole de son clan, cet as de pique qu'il aborde fièrement. Un petit tatouage que l'on apprécie bien, que l'on trouve même mignon sur sa personne qui apporte comme un vent doux et agréable, presque même une sorte de charme enfantin. S'il y a bien une marque qui viendrait foncer sa peau d'albâtre, se serait celle de cette petite cicatrice qu'il a derrière l'un de ses lobes d'oreilles. Peu en connaisse l'existence et encore moins la provenance. Un petit secret qu'il se garde bien de ne pas révéler pour mieux vous faire tourner en bourrique. Il s'en joue d'ailleurs de ne rien dire à sa femme pour la voir simplement réagir en conséquence, ce qui étire à chaque fois cette paire de lippes que vous mourrez d'envie de faire la connaissance. Ces lèvres qui ont certainement dû faire atteindre des hauteurs à plus d'une femme et qui ont du chanter plus d'une promesse au creux de vos oreilles. Savoir que cette bouche a dû parcourt on ne sait combien de courbe suffit pour vous donner envie de faire parti de son tableau de chasse. Quand celles-ci sont marquées d'une égratignure sanglante après un combat improvisé et lui apporte alors un plus à son coté bad boys, vous fondez d'y lécher cette plais qui le défigure. Qu'en est-il de cette langue qu'il se plaît à faire sortir pour vous narguer quand il se laisse aller à la taquinerie. Enfin, le tout se retrouve parfaitement encadré par de longues mèches de cheveux qui retombent autours et par-dessus son visage, ne laissant alors que ressortir plus encore l'agressivité de ses iris. La teinte de sa chevelure est pareille à celle de sa femme, comme s'il s'agissait d'une marque d'appartenance à son clan. Blanc comme la neige avec à la lumière du soleil se reflet bleuté que l'on comparé à une nuit de clair de lune.

Psychologie


Mesquin : Ce petit sourire qui se dessine sur ses lèvres à chaque fois qu'une proie rentre dans son collimateur est synonyme de catastrophe. Sous ses air de don juan ce cache un esprit plein de vice qui prend un malin plaisir à faire tourner en bourrique ceux qui attire son intérêt. Il n'est jamais bon de le côtoyé, que vous soyez un parfait étranger ou bien même l'un de ses proches, il a la taquinerie facile. Peut-être n'est-il pas un grand stratège, peut-être n'est-il pas du genre à échafauder tout un tas de plans qui mettent en prévision on ne sait combien de coups d'avance, mais il n'en est pas moins fourbe et machiavélique, voir même malhonnête sur les bords. Il a la vengeance vicieuse et sait parfaitement comment s'y prendre pour étancher sa soif mesquine.

Agressif : C'est inscrit dans son sang, il s'est toujours montré brusque et bestial et ça n'a pas changé avec le temps. Connu sur les champs de bataille pour sa  trop grande sauvagerie, il a sû se faire un nom auprès des autres généraux et n'est pas inconnu  des terres lointaines qui redoute pour certaines sa présence en temps de guerre. Toujours le premier à tendre le poing, il ne cesse jamais de démontrer l'entendu de sa force en particulier quand l'on vient le contrarier. En amour comme à la guerre, il est un démon qui ne lésine pas sur les moyens pour faire comprendre son opinion ni même pour affirmer sa position. Il est de ceux qui apprécient faire régner la discipline, ce qui est comique, voir ironique quand on sait qu'il est le premier à briser les règles. C'est un individus de mauvaise foi qui n'a que pour seul principe les siennes. Une tête brûlée, un fonceur et un bagarreur depuis son plus tendre âge qui ne se prive pas de laisser son emprunte à son passage. C'est un être extrêmement territorial et gare à celui ou celle qui osera se risquer à s'approcher de ce qu'il a décrété être sa propriété. La jalousie est par ailleurs son trait de caractère le plus déterminant et révélateur de sa personnalité. Il n'agit que par elle la plupart du temps, ce qui lui attire bien souvent des problèmes et des conflits avec sa femme.

Sensuel : Ce n'est pas parce qu'il est un monstre de sauvagerie qu'il ne sait pas se tenir, ni être classe. Au contraire même, cette agressivité qui est la sienne ne fait que renforcer ce champ d'attraction qu'il opère sur son entourage et ce n'est pas uniquement grâce à sa nature succube. Il a cette manière d'étirer ses lèvres, qui en plus d'énerver celle qui lui est promise, parvient toujours à mettre en appétit même la plus prude des femmes. L'érotisme fait partie intégrante de sa personnalité. Combien rêves de se faire malmener par ses doigts longs et fins qui manipulent aussi bien un sabre que les seins. Il se sait habile de ses doigts et s'en joue même à l'oreille de sa femme pour la voir rager, lui comptant les prouesses dont il est capable de réaliser avec, chose qu'elle ne se prive pas de profiter par ailleurs. Il a l'art et la manière d'accorder le moindre de ses mouvements dans un but érotique et évocateur pour le simple plaisir de vous charmer et vous mettre sous son emprise. Aussi venimeux que le Grand Serpent, son sifflement n'en est que plus envoûtant et sa voix au creux de votre oreille est tel une véritable souffrance. Une pluie électrisante qui transpire l'obscénité, il n'est que volupté et fougue.

Aguicheur : On lui associe l'élégance plus qu'on ne peut l'imaginer. Capable de courtoisie, il sait être mielleux, bien s'habiller et charmer. Il est un grand joueur dans le domaine de la drague. Bien qu'il ne cherche pas particulièrement à mettre une femme sous sa couette, il se plait tout de même à draguer pour la simple joie de vous voir plier à ses exigences. Il est un chasseur de femme qui aime plaire. L'air de rien il est assez orgueilleux et apprécie quand on le complimente sur son physique, pire même il en tire un véritable plaisir de savoir qu'il vous attire, qu'il vous fait envie. Dans son sourire, il savoure plus que tout au monde de voir dans la lueur de votre regard cette étincelle qui trahis votre désir et votre jouissance. Il déguste chaque seconde cette folle envie qui vous prend et ce désir de vous faire prendre par ses mains grandes et puissantes. Enjôleuse est sa voix, il a l'art de manier les mots aussi bien que les mouvements de ses hanches. Adroit dans ce domaine, il n'en est cependant pas de même quand ça concerne sa famille, apportant alors de nombreuses perturbations dans sa relation avec son fils.


Rebelle :  Révolutionnaire dans l'âme, bien que fidèle à son royaume, il n'en est pas moins un homme qui aime le changement et ne craint pas de faire bouger les choses. L'inactivité est sa plus grande hantise bien qu'il est conscient qui ne manquera pas de s'ennuyer tant qu'Aiko est à ses côtés. Il ne supporte pas les contraintes et trouvera un moyen de les contourner. Faisant preuve d'un manque de raison, il ira cependant toujours au bout de ses convictions. Quand il a prit une décision, rien ne peut le retenir d'aller jusqu'au bout. Dans ce tempérament nous pouvons y voir également un amour sans limite qui s'exprime sauvagement ainsi qu'un esprit libre.

Unique : C'est le moins que l'on puisse dire, il est déconcertant, malhonnête, fourbe et expressif. Si Masaru n'est pas le genre d'homme à susurrer des mots d'amour, il n'en pas pour autant dénouer. S'exprimant plus par des gestes que par la parole, ses mots sont plus souvent brutes, agressifs et maladroit. Il ne se préoccupe en rien des regards qu'on pose sur lui, il ne se gênera pas à s'afficher en publique pour s'exprimer. En amour, même s'il n'est pas le plus doux et attentionné des hommes, il n'en est pas moins prévenant et protecteur. Il ne dira peut-être pas de « je t'aime » à l'oreille de sa femme, mais il sera du genre à l'embrasser fougueusement et sans prévenir devant toute une assemblée et pire encore par moment...Il n'a aucune crainte, aucune honte de s'exposer et s'il n'y avait pas sa jalousie pour le retenir parfois, il ne serait alors pas rare de les voir sur une table à faire leur affaire. Il ne se prive pas à faire entendre combien il est un fabuleux amant. Enfin, en dehors du sexe et de son côté sauvage, il est un amoureux dont la passion s'exprime malheureusement de la mauvaise manière. En plus d'être de mauvaise foi et de ne jamais reconnaître ses torts. Il reste un homme agréable qui de ses poings défendra ce qui lui tient à cœur, ça en plus d'être d'une compagnie ô combien explosive. A ses côtés, on ne manque pas de s'amuser.

Histoire


Masaru détestait perdre le contrôle de sa vie. Alors qu'il tenait la lettre du clan entre ses mains, il restait figé dans une apathie certaine, pas bien sûr de vouloir comprendre ce qu'il y avait d'écrit sur le papier. Les kanjis du mot mariage lui ressortaient aussi sûrement par les yeux que la colère qui faisait palpiter sa tempe gauche. Masaru avait toujours estimé qu'il serait assez grand pour trouver sa femme. Il aimait s'amuser, et était loin de se considérer comme le geek typique -bien qu'il ne niait pas avoir passé pas mal de ses nuits d'adolescent solitaire sur des jeux peu recommandables et souvent introuvables, voir innommables-. La tradition -et surtout la culture- voulait qu'il n'ait pas eu de relation avant le mariage. En soit, si on faisait fit d'une petite gâterie ou deux, il était presque irréprochable sur ce point. Il faut dire que les brebis qui se prêtaient à ce jeu étaient peu nombreuses, mais -que Dieu s'en voit vivement remercié par lui- pas sérieuses non plus. Dans un soupir profond, le regard bleu de Masaru en revint aux jolies boucles que formait le nom d'Aiko Kagura -renommée Hishima- sur la feuille.

De la cendre tomba par terre pareille au plomb que semblait être devenu son cœur perdu bien bas au creux de son estomac. De toutes les filles de la ville, il avait fallu qu'il soit marié à la petite sœur de sa voisine et amie d'enfance, Akane. Il ne pouvait pas y avoir pire scénario lorsqu'on savait qu'il avait toujours rêvé de finir avec la grande et belle brune, pour finalement se retrouver promis à sa cadette. Comment-allait-il assumer ça ? Il essaya de penser à Aiko de manière plus masculine, cependant peu importe la beauté de la jeune fille, il ne parvenait pas à s'ôter de la tête que c'était ''une gamine''. Elle n'avait même pas fini le lycée ! Lui qui n'aimait pas les ennuis, il se serait presque porté volontaire pour soumettre une plainte auprès du gouvernement. Enfin, l'idée de la paperasse et le caractère intangible que donnaient ses congénères nippons aux règles faisait que, justement, il ne ferait rien. Ce n'était pas la peine de discuter. Sa cigarette finit par racler dans le fond d'un cendrier noirci. Assez ironique de fumer quand on est étudiant en médecine, mais Masaru aimait à casser la conception idyllique de sa personne. A l'université, il ne pouvait jamais se le permettre, car c'était limite un devoir que de rendre aux autres une image de perfection, d'ordre et de gentillesse écœurante. Le B-A-B-A quand on voulait vivre sereinement au Japon. De toute façon, le goût lui déplaisait et il s'était promis d'arrêter au mariage, alors tout cela arrivait à point nommé.

Effondré, Masaru retourna s'allonger dans son canapé. Dans sa tête, plusieurs images défilèrent. Son enfance tournait en boucle, elle s'amusait à danser la valse sous son nez. Il ne s'était jamais entendu avec ses parents, qui ne s'entendaient pas non plus. Certaines tensions vinrent prendre place dans le couple, la mère du jeune albinos avait su se montrer tellement insupportable et haineuse qu'elle en avait poussé le père du garçon à la tentative de suicide. Heureusement pour celui-ci, ce ne fut qu'une tentative qui échoua. Son acte eut cependant pour effet de faire tomber en déprime la pauvre femme, consciente que son comportement avait bien failli lui faire perdre son époux. Prise par un stresse important, son état se désagrégea avec le temps, au point qu'un manque d'attention de sa part lui fit perdre la vie dans un accident de la route en voulant rendre visite à son fils. Si l'ancienne Mme Hishima était quant à elle tout sauf maternel -même si elle se plaisait à jouer les mères poules devant le petit monde extérieur-, depuis cette accident, entre lui et son géniteur leur relation restait distante, comme si la perte de sa femme était dû à l'albinos qu'est Masaru. C'est à peu près à cette même époque mouvementée qu'il avait rencontré Akane Kagura, dix ans et sa sœur Aiko, qui atteignait à peine les six printemps. La famille Kagura était adorable, elle représentait tout ce que n'était pas la sienne et curieusement, il réussit à s'y intégrer de façon naturelle. Les époux Kaguras l'invitaient à dîner régulièrement dans une sincérité qui était parvenu à lui faire croire que son monde n'était pas qu'hypocrisie et faux semblant, loin de Momo et ses entourloupes. Il avait continué son bout de chemin avec eux jusqu'à ce que le drame marque à son tour le petit cercle par le brusque décès du conjoint d'Elisa faisant une veuve et deux orphelines. Autant dire que cette période avait été difficile. C'est à ce moment-là qu'il avait décidé de devenir médecin, en hommage au modèle qu'avait été Takeshi Kagura, -chirurgien- pour lui. Et puis, bien qu'il lui était impossible de l'avouer, il s'était fait un étrange devoir que de veiller sur les jeunes filles, en particulier Akane. Il éprouvait pour elle une attirance dés plus marquée, mais qu'il était-contrairement à ce qu'on pourrait croire- dans l'incapacité de lui exprimer. Aujourd'hui, il regrettait amèrement cette timidité.
-Désolée Aiko.....-se murmura-t-il silencieusement.-

Il était décidé à faire rater ce mariage.


Derrière l'écran

Nom/surnom:Tsu', Shao
Âge:24 ans
Sexe: Masculin
Comment as-tu connu le forum ?:Je suis le Co-fonda ? =3
Que pensez-vous du forum ? : Magnifique évidement
As-tu bien lu le réglement ?: (codes à mettre)




Tigre charmeur
Toi aussi tu veux mes doigts ?


Hishima Kurama



Information Personnage

Âge ;;40 ans
Sexe ;;Masculin
Origines ;;Née à Momo
Race ;;Humaine
Fonction ;;Général sur les Terres de Momo et Masseur sur terre.

Exorciste;;Personne


Histoire

Kurama Hishima est le frère jumeau de Masaru. Tout deux formes en réalité un duo de combattants féroces et prometteurs qui est l'annonce d'une tempête inévitable pour leurs adversaires. Il occupe la même place que son frère, ce qui signifie qu'il est également lui-même Général de l'armée du Roi Tenno Amaterasu. Puisque tout deux se complaisent à avoir une vie en dehors de la politique est des champs de batailles, il opère dans le monde des hommes en tant que masseur. Tout comme ses frères, puisque Masaru n'est pas le seul, il a des doigts de fée qui lui font réaliser bien des miracles sur le corps des femmes. À l'image de sa famille il est par ailleurs un homme qui ne se prive pas de faire profiter son expérience. Fourbe et pervers, il est tout aussi mesquin que son jumeau si ce n'est même pire. La différence qu'il y a entre eux c'est qu'il est peut-être moins agressif et sauvage, mais est en revanche bien plus vicieux et manipulateur.  Il est aujourd'hui le petit ami d'Anna, la cousine d'Aiko, une connaissance de longue qui a fini par se concrétiser on ne sait réellement comment. Tout deux étant de fortes têtes, ils n'en sont pas à leur première confrontation. C'est un jaloux doublé d'un fort sentiment de possessivité.




Dernière édition par Masaru Hishima le Lun 15 Fév - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Masaru Hishima [Terminée]   Lun 8 Fév - 13:20

Coucou mon beau Masaru !!
J'attend ton histoire pour voir comment pense Masaru x3
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 10
Date d'inscription : 20/12/2015
avatar
Démon


Masaru Hishima

Démon

MessageSujet: Re: Masaru Hishima [Terminée]   Lun 15 Fév - 17:09

Voila voila, désolé pour le retard, j'en ai fini avec ma fiche normalement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 68
Date d'inscription : 26/10/2015

Feuille de personnage
Age:
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Nadya Eucliffe

Exorciste

MessageSujet: Re: Masaru Hishima [Terminée]   Lun 15 Fév - 22:08

Coucou et Bienvenue Masaruuuu

Je vais directement procéder à l'analyse de ta fiche !

- Pouvoir Des pouvoirs originaux et qui donnent envie d'être vus en situation de combat ^-^

- Physique -> Un homme mûre et très sexy qui sait plaire aux femmes !)

- Psychologie -> Comme l'on s'y attendait pour le physique, Masaru est tellement quelque un de classe et très élégant ! On lui pardonne ses vices pour son physique de rêve/PAN/

- Histoire -> Une histoire avec un triangle amoureux intéressant et palpitant hâte de savoir ce qu'il s'est passé entre les personnages =3

Mention spéciale à l'esprit qui est autant voir plus sexy que Masaru ❤️

C'est donc avec joie que je te donnes ta première validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 30
Date d'inscription : 27/10/2015
avatar
Exorciste


Sayuri G. Hesediel

Exorciste

MessageSujet: Re: Masaru Hishima [Terminée]   Mar 16 Fév - 5:14

J'ai énormément aimé ta fiche ! Je donne donc évidemment, la deuxième validation avec une grande joie !

Masaru et Kurama sont vraiment de petites bombes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Masaru Hishima [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Masaru Hishima [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Présentations Validées-