Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Je n'aime pas perdre mon temps. Alors dépêche toi. [Ft Kenji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité

MessageSujet: Je n'aime pas perdre mon temps. Alors dépêche toi. [Ft Kenji]    Dim 17 Jan - 19:15

Une drôle d'heure à tes côtés.
Feat. Kenji Asakusa

Hors RP:
 

Tu avais poussé un énième soupir en te faufilant entre les étudiants, essayant de te frayer un chemin. Tu détestais la foule autant que tu détestais les champignons. Et dieu sait à quel point, tu les haïssais. Une brise d'air frais vint s'écraser brutalement sur ta joue. Tu sentis un frisson te parcourut l'échine. Tu n'étais aucunement habituée à cette température, tu détestais l'hiver ainsi que le froid. Cependant, tu adorais la pluie. Contradictoire, non ? Les grandes fenêtres qui se situaient en hauteur étaient ouvertes. Tu fronçais les sourcils un instant. Ne savaient-ils pas que nous sommes en hiver ? Tu fermais les yeux, quelques secondes, totalement désespérée. Tes yeux se posèrent sur ta montre, qui indiquait 17 heures 15. Habituellement, après les cours, tu restais enfermée dans ta chambre pour travailler. Et à 19 heures, tu allais travailler. Cependant, un événement était venu casser cette routine. Dans la matinée, alors que tu arpentais les couloirs silencieux de l'établissement, tu avais entendu des propos qui t'avaient particulièrement déplu. Et bien évidemment, tu n'avais aucunement hésité à remettre les deux étudiants à leur place. Malheureusement, Monsieur Wakanabe était passé par là. Et paf. Une punition tomba. Cela ne te dérangeait pas tant que ça. Après tout, tu te fichais de passer deux ou une heure avec l'un des surveillants. Tu espérais seulement qu'il te donnerait un travail qui t'occuperait.

Fidèle à toi même, tu ne pouvais t'empêcher de détailler les étudiants qui passaient près de toi. Tu trouvais cela impressionnant. Oh non pas les étudiants. Tu n'avais rien à leur envier. Aussi inutile les uns que les autres. Tu trouvais cela pathétique, ils forment des « groupes » pour se sentir plus fort. Tu ne pouvais t'empêcher d'esquisser un sourire hautain. C'était marrant. Tu fus tirée de tes pensées par la salle d'Arts que tu avais aperçu au loin. Le professeur t'avait demandé de t'y rendre à 17h00. Cependant, il t'avait fallu vingt minutes pour traverser le bâtiment. Bon, il fallait avouer que tu avais un peu traîné. Tu avais passé une main dans tes cheveux avant de repositionner convenablement ta capuche et ton sac. Une fois arrivée devant la porte, tu l'ouvris et tu fus surprise de voir un homme assis à une table. Tu haussais les épaules. Tant qu'il ne te dérangeait pas, tu te fichais complétement de sa présence. Oh mais... Tu le détaillais des yeux. Son fin visage te disait quelque chose. Quelques secondes défilèrent et tu finis par le reconnaître. C'était l'un des surveillants. Tu t'approchais de lui en posant au passage ton sac bruyamment sur la table. Tu te dépêchais de sortir le papier de la retenue qui était dans ta poche et tu le posais sur la table. Bon. Tu n'avais pas été très polie. Tu avais légèrement toussé, essayant de prendre une voix grave.

- Bonsoir.

Cela devrait faire l'affaire. Après lui avoir donné la feuille, tu avais retourné près de ton sac. Tu t'assis sur la chaise, ne sachant que faire. De toute façon, tu savais très bien ce qui allait se passer. Le surveillant allait se lever, te réprimander en insistant sur ta mal politesse. Par la suite, il allait lire le papier et te trouveras un truc à faire en guise de punition. C'était seulement la deuxième fois que tu étais en retenue. Cependant, tu commençais à connaître le système de l'établissement. Tu soupirais en sortant ton carnet de croquis. Quelques minutes défilèrent mais toujours rien. Tu commençais à t'impatienter. Tu levais le visage vers lui. Tes yeux croisèrent les siens. Hésitante, tu arquais un sourcil. La situation commençait à devenir carrément bizarre. Plusieurs hypothèses te traversèrent l'esprit. Dont la première : il avait compris que tu étais une fille. Or, c'était impossible. Tu t'empressais de parler, ne sachant trop que dire. Réfléchis, réfléchis... Katarina.

- Monsieur Wakanabe m'a donné une heure de retenue. Cependant, je n'ai aucun devoir à faire. Il a précisé que vous me donnerez une punition.

Tu sentais son regard sur toi. Comme s'il t'analysait. Tu avais reporté ton attention sur ton carnet de croquis. Tu entrepris de continuer ton dessin. C'était une mi-femme mi-panthère. Tu voulais créer un dessin mystérieux, énigmatique. Trop plongée dans ton dessin, tu en avais complètement oublié la présence du blondinet.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je n'aime pas perdre mon temps. Alors dépêche toi. [Ft Kenji]    Mer 20 Jan - 10:07

Le rôle de surveillant est parfois ingrat. On est, certes, proche des élèves mais c'est aussi à nous qu'incombe le devoir de faire respecter le règlement intérieur de l'établissement et les sanctions des professeurs. Tout c'était toujours très bien passé lorsque c'était à moi d'assurer la surveillance. Depuis que j'ai commencé à travailler, j'ai commencé à me faire une réputation. Outre ma rencontre avec Sumire, les autres professeurs ont tendance à me trouver un petit peu trop laxiste vis à vis des sanctions. En même temps... S'il y a bien un proverbe que j'applique au pied de la lettre c'est bien... Ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse. Or... J'ai toujours eu horreur des punitions et des heures de colle, voilà pourquoi j'en met rarement, voir jamais.

Mis à part cette image que me collent le personnel enseignant, les élèves, eux, m'apprécient en grande majorité. Il y a toujours des fauteurs de trouble, qui, eux, ne m'aimeront jamais... mais bon... tant pis. On ne peut pas plaire à tout le monde. Si j'ai bien compris, avec toutes les rumeurs que j'ai pu entendre à mon sujet, les élèves me trouvent, gentil, à l'écoute des problèmes, avenant, calme et posé. Mais bon... Assez de hors sujet !

C'était donc la première fois qu'on m'assignait à la surveillance des collés et... heureusement pour moi... Il n'y en avait qu'un cette fois. Un certain Makenzie Dorsey, collé par le professeur d'arts, Monsieur Wakanabe. Je n'avais encore jamais rencontré cet enseignant. Du moins... Pas jusqu'à aujourd'hui. Il m'expliqua que je devais trouver du travail pour l'occuper. Du travail en art... J'ai jamais fait d'art de ma vie, sauf au collège et au lycée, mais on ne peut pas réellement appeler ça de l'art. J'hochais la tête positivemrnt à chaque chose qu'il me demandait, même si, au fond, je n'en avais rien à faire.

Je me dirigeais donc vers la salle de cours où devait avoir lieu l'heure de colle. Une fois devant la porte, j'entrais et allais m'installer au bureau de l'enseignant, attendant patiemment l'arrivée de l'élève. J'entendis alors la porte s'ouvrir et un jeune homme à l'apparence très efféminée entra dans la pièce. Il se dirigea vers une table et posa bruyamment son sac sur la table. Je peux le comprendre... Moi-même je n'aimerais pas être à sa place. Il déposa sa fiche de retenue sur mon bureau et me dit bonsoir. J'attendais tout de même qu'il vienne m'expliquer la raison de sa présence ici, par simple curiosité. Après quelques minutes à l'observer et à le détailler, il se leva et vint me voir en m'expliquant qu'il n'avait rien à faire et que son prof' lui avait dit que j'allais lui fournir des devoirs. Il retourna ensuite s'asseoir et sortit un carnet avant de commencer à gribouiller dessus. Je me levais donc et pris ma chaise avant de la poser face à lui et de m'accouder à la table, lui souriant tendrement.

-Bonsoir. Je suis Kenji, ravi de faire ta connaissance Makenzie. Bon... Je vais être franc... J'aime pas donner du boulot alors on va passer cette heure à discuter si tu le souhaites.

Je baissais les yeux et aperçu son dessin assez atypique avant de reprendre mon sourire tendre.

-C'est un très beau dessin que tu fais là.

J'essayais d'entamer la conversation pour que l'heure passe plus vite, aussi bien pour lui, que pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
 

Je n'aime pas perdre mon temps. Alors dépêche toi. [Ft Kenji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ou comment perdre son temps devant un portrait...[venez!]
» Du temps a perdre(libre)
» QUI S'AIME LAVALAS RECOLTE LA TEMPS PETE !
» ROXAKYEL > " L'espoir ne fait pas vivre, il nous fait perdre du temps... "
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives-