Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mar 29 Déc - 20:29

~Une visite désarçonnante~
 

Valentia s'étira tout en marchant en direction de la bibliothèque, lâchant malgré elle un petit soupire. Elle était arrivée dans cette école il y a peu de temps, mais elle avait vite constaté que peu d'élève n'étais intéressés par sa bibliothèque... Baaah ça lui faisait des journées calmes où elle pouvait s'entraîner un peu à faire des pompes ou des abdos, mais elle passait clairement le plus de son temps à traînasser ou a faire des origamis de papiers qui finissaient généralement dans la cheminée... C'est clair que le surveillant de l'arène ne devait pas trop s'ennuyer lui... Mais bon ! Elle ne désespérais pas d'apprendre à ces jeunes tout ce que le papier pouvait leur apporter !
Elle se laissais 1 an ici. 1 an pour chercher qui elle était, et si elle pouvait aider et rencontrer des gens qu'elle apprécierait, pourquoi pas. Elle toucha son médaillon par réflexe.
En divaguant elle ne s'était pas rendue compte qu'elle était déjà arriver sur place. Elle déverrouilla la porte et la laissa ouverte, espérant qu'un élève perdu serait peut être intrigué par cet endroit. Puis en fredonnant un air, elle se dirigea vers son bureau et s'installa confortablement sur sa chaise, ouvrant un ouvrage incontournable de Bottero. Une lecture supplémentaire de ce livre de lui ferait pas de mal, vu qu'elle ne l'avait pas lu depuis presque 10 ans maintenant, et elle attendait que le temps passe.


Dernière édition par Valentia Ludemberg le Mer 13 Jan - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mer 30 Déc - 16:24

Le sac à la main, les gants de boxe par dessus l’épaule je marchais d’un air déterminé dans les couloirs de l’académie. Bon j’avais pas vraiment de but je dois l’avouer, j’avais pensé passer à la salle d’entraînement pour taper un peu le punching ball et me défouler. Oui je n’étais pas souvent en cours à priori. Sur ma droite je passais devant une salle dont je ne connaissais même pas l'existence même après 5 ans à l’académie, la bibliothèque. Les deux portes grandes ouvertes semblaient supplier la venue d’un visiteur, au fond sur un bureau se trouvait la bibliothécaire. Enfin j’avais entendu qu’elle l’était un jour quand elle venait dans les alentours des salles de sport parce que physiquement on ne pouvait pas penser que c’était un rat de bibliothèque…

Curieuse j’entrais dans cette grande pièce pleine de silence et aux allées remplies de livres. C’était marrant de me voir entrer avec un loup fait de feu dans un endroit aussi inflammable. Je regardais en avançant les différentes rubriques J’étais sûre que dedans se trouvaient des livres d’histoire où on parlait de la famille royale. Il y avait souvent des allusions à Esdess et parfois à moi selon les éditions mais très peu avaient des informations concrètes sur moi ou même une photo… Bah! J’avais pas besoin de ça pour briller. Je m’amenais alors devant la jeune femme la casquette sur le tête et une cigarette à l’oreille.

Salut! Je ne savais pas que vous trouverais ici?

J’avais hésité à me présenter mais elle devait sûrement savoir qui j’étais si elle était du personnel de l’académie, puis c’est plus marrant comme ça. Je pris place ensuite à une table non loin du bureau assise sur une chaise en face d’elle à faire tourner ma cigarette éteinte entre mes doigts.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Ven 1 Jan - 13:35

~Une visite désarçonnante~
 

Elle entendit un bruit de pas pas très discrets venir du couloir et leva un œil par dessus son livre. Elle vit passer une fille avec des cheveux bleu assez particuliers. Valentia replongea dans son livre, ne s'attendant pas du tout à ce que cette fille munie de gants de boxe ne s'arrête ici. À sa grande surprise, les pas se rapprochèrent et la jeune fille lui adressa la parole.

Salut! Je ne savais pas que vous trouverais ici?

Valentia releva la tête et dévisagea la jeune fille munie de sa casquette et qui arborait presque avec fierté une cigarette coincée derrière son oreille. Elle semblait sur d'elle et un peu arrogante, mais Valentia ne s'arrêta pas à son impression, ne voulant pas la catégoriser sans avoir apprit à faire sa connaissance. La jeune fille aux cheveux turquoises alla s'asseoir sur une table en face et fit tourner sa cigarette dans entre ses doigts.

Bonjour, je peux t'aider ?

Valentia lui sourit, essayant de comprendre ce que cette jeune fille venait faire. Le loup l’intriguait et lui avait au départ fait un peu peur pour les livres qui l'entourait, mais s'était vite persuadée que la jeune fille n'aurait pas pris le risque de l'emmener ici si il était dangereux.
Elle semblait la connaître, mais pour sa part, elle n'arrivait pas a se souvenir si elle l'avait déjà vu quelque part ou si elle avait entendu son nom. Rien ne lui revenait en mémoire alors elle lui posa la question car ça ne servirait à rien de se torturer le crâne plus longtemps si la personne

Au fait qui es-tu ? Tu semble me connaître mais je n'arrive pas à savoir si on se connaît.

Peut-être au plus grand des hasards, elles se connaissaient d'avant et lui permettrait de recouvrir la mémoire ! Mais elle ne se faisait pas grande illusion à ce sujet, cette jeune fille semblant définitivement faire partie des démons.
Elle se retint de faire une réflexion sur la cigarette qu'elle regardait d'un œil, ne voulant pas paraître désagréable dès sa première entrevue. Mais elle se dit qu'elle expliquerait peut être à la jeune fille que son talent en boxe ne risquait pas d'aller bien loin si elle continuait ainsi. Elle avait d'un coup pleins de questions qui lui venaient en tête mais ce les gardaient pour plus tard.


Dernière édition par Valentia Ludemberg le Lun 4 Jan - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Dim 3 Jan - 12:49

Portant la cigarette à mes lèvres sans l’allumer j’haussais les épaules la clope à la bouche vers le bas. Je ne savais pas vraiment ce que je pouvais faire ici, j’étais là par hasard ou du moins le hasard de cette rencontre. Pendant ce moment de battement mes pupilles rouges se posèrent sur chaque parties de son corps sans grande discrétion, c’était une jolie femme il fallait l’avouer. Du même acabit que ma chère Izumi en ce qui concerne les formes. Curieusement, elle ne semblait pas me connaître, étonnant pour quelqu’un du personnel de l’académie, moi qui faisait souvent parler de moi en ces murs, en mal… Sans attendre je me levas alors sans faire plus attention à elle pour chercher dans les livres de la section histoire afin d’en sortir un livre nommé “Histoires des dynasties démoniaques” dans lequel j’étais sûre de trouver ce que je voulais. En le feuilletant je m’approcha de mon interlocutrice et le posa à la page de Tenno Amaterasu sur le bureau devant elle, dans le bon sens pour qu’elle puisse le lire. Une grand partie de la page était dédiée au roi des démons bien sûr puis plus bas en dessous de la photo d’Esdess se trouvait une petite fille aux yeux rouges et aux cheveux bleus d’environ 5 ans toute souriante accompagnée d’une vague description expliquant des banalités et qu'aujourd'hui on ne savait pas où était cette deuxième héritière du trône . Mon doigt s’arrêta sur cette photo, la tapotant deux fois, puis je lui adressa sourire la cigarette entre les lèvres.

Erika Amaterasu, enchantée.

Cela fait je m’abaissa pour faire des papouilles à mon loup puis repartis en sautillant à ma place. Je lâcha la cigarette pour la réceptionner entre mes doigts et refaire des tours avec.

Je vous ai déjà vu à l'entraînement, j’étais curieuse de voir ce que pouvais faire un sportive comme vous au milieu des bouquins.

C’était cliché c’est sûr mais elle n’avait pas du tout le profil de bibliothécaire selon moi. Pas de lunettes, pas de rides ou de seins tombants. Elle m’intriguait, d’autant plus qu’elle semblait vraiment savoir se battre.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Lun 4 Jan - 13:32

~Une visite désarçonnante~
 

La manière dont la jeune fille la dévisagea entièrement l'irrita un petit peu. Elle sentait qu'elle se faisait juger sur son apparence et cela lui déplaisait. Elle retint une remarque déplacer quand elle vit une rapide expression surprise sur son visage, mais la jeune fille se leva et partie en direction des étagères, particulièrement la ranger des livres historiques, et lui sortie un livre du monde démoniaque. Valentia ne s'était donc pas trompée, elle était bien une démone. Ce qu'elle comptait trouver dans ce livre, Valentia ne le savais pas mais entrouvrit la bouche pour lui faire remarquer qu'elle n'avait pas répondu à sa question, mais le livre ouvert devant elle l'arrêta net. La jeune fille lui montrait le portrait de la petite fille disparue du grand roi des démons, Tenno Amaterasu.

Erika Amaterasu, enchantée.

Valentia leva un sourcils, puis lentement la tête, dévisageant Erika. Celle-ci s'était déjà baissée pour papouiller son loup, retournant ensuite s'asseoir en sautillant pour continuer de jouer avec sa cigarette. Valentia sentait que cette jeune fille était un peu trop sure d'elle, et elle n'aimait pas ça.

Je vous ai déjà vu à l'entraînement, j’étais curieuse de voir ce que pouvais faire un sportive comme vous au milieu des bouquins.

La bibliothécaire soupir et eu un petit sourire au coin des lèvres, dévisageant la démone. Avant tout, se présenter. Car si la jeune fille comptait sur un livre d'histoire pour se présenter, Valentia pour sa part restait sobre mais polie. Elle se leva pour venir s'asseoir sur le devant de son bureau.

Valentia Ludemberg, bibliothécaire. Enchantée de faire ta connaissance Erika. Excuse moi si je ne t'ai pas reconnue, j'ai eu on va dire, des petits problèmes de mémoires et je viens d'arriver ici. Mais tu ne comptais quand même pas sur un livre pour être reconnue, si ?

En disant cela, Valentia savait que cela allait irrité Erika, mais elle souriait en direction de la jeune fille, prenant le livre dans ses mains, le feuilletant pour le lire brièvement. Elle voulait en savoir plus sur cette jeune fille qui semblait être quelqu'un d'important mais en même temps pas tant que ça.

Tu sembles surprises de me voir ici mais il n'y a pas meilleurs endroit pour moi.

Elle lui fit un grand sourire, se concentrant pour faire apparaître un shuriken de papier qu'elle fit tourner dans entre ses doigts. Elle aimait manifestement le toucher du papier, à la fois doux mais coupant si on le prend dans le mauvais sens, un peu comme elle en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Lun 4 Jan - 23:36

Je réfléchissais aux problèmes de mémoire qu'elle évoquait même si ce qui me dérangeait le plus était le regard qu’elle m’adressait depuis tout à l’heure. Qui était-elle pour me juger? On venait uniquement de se rencontrer, et puis mince j’étais reconnaissable!

Bah oui!

Ces deux mots retentissaient dans la bibliothèque étaient emprunts d’un ton agacé et indigné. Oui elle pouvait me reconnaître je suis la seconde princesse des démons. Si on s'intéresse un temps soit peu à l’histoire des démons ou quand on est bibliothécaire on sait ce type d’information. Bref j’étais très passablement irritée et j’avais cassé involontairement la cigarette entre mes doigts par stupeur mais également par colère. Je décida alors de me lever pour m’avancer et poser lourdement mes deux mains sur le bureau.

Quand il n’y a pas de meilleure place pour soi qu’une bibliothèque on prend soin de savoir quand on se trouve devant une princesse.

De colère je tentas d’arracher le petit shuriken en papier de sa main avant de me brûler dessus en poussant un petit cri  de stupeur. Mon loup s’avança alors en grognant à l’attention de Valentia ce que je fis taire automatiquement en le désinvocant. Je croisais les bras maintenant devant elle en la regardant de haut. Au fond j’étais blessée de cette ignorance même involontaire ça e rappelait à quel point mon père faisait de même. Mes yeux semblaient d'humidifier un peu de larmes sans qu’elles ne descendent. Je partis alors retourner à ma place, me prenant maladroitement une chaise dans les pieds avant de m’asseoir, la tête baissée, ma casquette cachant mon visage avec sa visière.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mar 5 Jan - 18:23

~Une visite désarçonnante~
 

Erika s'emporta et cassa dans sa colère sa cigarette, ce qui fut soulageant pour Valentia mais elle n'en laissa rien paraître. La jeune fille était venue se placer lourdement sur le bureau, peut être essayant de prouver qu'elle était plus forte. Mais Valentia ne se laissait en aucuns cas impressionnée et attendait la fin de son joli discours de princesse.
A la fin, elle tenta de prendre le shuriken mais elle s'y brûla, n'ayant pas percuter que c'était son pouvoir d'exorciste. Ce qui prouvait qu'elle faisais vraiment une crise car elle s'en serait forcement rendue compte sinon, un shuriken n'apparaissant pas comme par magie.
Elle fit disparaître son loup qui avait prit Valentia pour un ennemis, et retourna s'asseoir les bras croisés et une petite bouille d'enfant faisant une colère, se cachant derrière sa casquette.

Valentia laissa échapper un petit rire malgré elle et le stoppa net en regardant Erika. Elle se leva calmement, posant le livre, faisant tournoyer le shuriken entre ses doigts. Petit à petit, elle marcha vers Erika jusqu'à se retrouver devant elle. Un regard sévère se posa sur la jeune fille, et d'un coup sec, Valentia envoya en l'air la casquette, pour pouvoir la regarder dans les yeux. Elle se retenait d'attraper la jeune fille par le col et cela devait se sentir, car le ton quelle utilisa fut sec et agressif.

Ecoute moi petite fille impertinente ,égocentrique et mal élevée. Ton rang, j'en ai strictement rien à faire. Tout ce que je sais, c'est que tu me dois le respect en tant qu'aînée. Et je ne parle même pas du fait que tu sois la fille déchue d'un roi que je n'ai jamais croisé.

Valentia se pencha en avant, pesant de toute sa hauteur sur Erika, continuant son discour pour remettre la jeune fille à sa place, plaçant le shuriken à côté de sa joue mais sans la toucher réellement.

D'autant plus que l'on est dans une école. Je suis plus puissante que toi et il ne me tiendrais que d'un claquement de doigt pour que tu t'effondre au sol. Alors tu vas vite redescendre de tes jolis chevaux c'est compris ?

Elle se releva et partie en direction de son bureau, restant debout à côté, les bras croisés et la hanche posée sur le coin du meuble. Elle s'en voulait un peu d'avoir crier sur Erika mais elle n'avait pu s'en empêcher, voyant l'attitude plus qu'arrogante et le certain manque de respect dont elle avait fait preuve. Peut-être que si elle se calmait, elle pourrait lui expliquer qu'elle ne lui voulait au fond aucun mal, mais pour l'instant, elle était prête à jouer des poings pour montrer l'autorité dont elle faisait preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mer 6 Jan - 0:42

J’étais habituée aux réaction positives ou curieuses à mon égard, j’étais une princesse, un statut peu commun et au dessus de bien d’autres. C’était la première fois qu’on me résistait autant…

FiIlle déchue, c’était vrai, des larmes s’accumulaient au bord de mes yeux sans vraiment vouloir en descendre. Ma volonté les retenait afin de ne pas perdre la face devant cette odieuse femme.

Elle était intimidante à se placer là comme ça devant moi. La peine partit, ma casquette avait volé, découvrant mes sourcils froncés et un visage provocateur, mon regard dans son regard sans rien lâcher. Enfin du moins jusqu’a ce que le shuriken s’approche dangereusement de ma joue me faisant arrêter le soutien du regard. Il était si près, je ne disais rien mais mes yeux rivés dessus en plus de la goutte de sueur qui perlait sur on front ne trompaient pas, je n’était pas très à l’aise.

La pression se relâcha au moment où elle s’éloigna de moi. Je pouvais reprendre mes esprits. Elle osait me crier dessus et me menacer, tout ça parce qu'elle était exorciste, ça ne tiendrait qu’à moi j’essayerai de la combattre mais n’ayant pour le moment que mes pouvoirs démoniaques de développés cela ne servait à rien. Elle se la jouait grande dame avec ses bras croisés, toute fière de son discours. Mes dents se crissèrent un peu avant que j’allume une cigarette pour la porter à mon bec. D’une part c’était pour e calmer et d’autre part bien sûr pour l’énerver.

Eh bien Madame la bibliothécaire, nous sommes dans une école en effet. Je ne manquerai donc pas de dire à notre directeur que vous menacez vos élève de mort avec qui plus est une arme mortelle.

Toute fière de ma réplique, je me sentais galvanisée au point de me lever et me mettre à son niveau. Depuis ma petite taille je lui lançait un regard arrogant avant de prendre une grande inspiration sur ma cigarette allumée et d’évacuer la fumée sur son visage, la bouche en o avec un sourire en coin.

Je vous vouvoie, c’est déjà du respect pour quelqu’un comme vous.

Je lançais ma dernière pique à son sang de paysanne qui ne valait rien. C'était plus un élan de fierté blessée que de réelle méchanceté et je regrettais déjà ces derniers mots.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mer 6 Jan - 13:21

~Une visite désarçonnante~
 

La démone avait les yeux humides mais luttait contre les pleurs.
Elle se crispa quand Valentia s'éloigna, manifestement pas prête à terminer la joute maintenant. Et bien soit. Elle voulait se battre, elles allaient se battre.
Erika alluma sa nouvelle cigarette tout droit sortie de sa poche et déclama discours qui n'avait rien de bien impressionnant, et d'autant plus avec des menaces qui n'avaient pas lieu d'être. Elle souffla la fumée de sa cigarette au visage de la bibliothécaire, et ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase.

Je vous vouvoie, c’est déjà du respect pour quelqu’un comme vous.

Sans demander son reste, Valentia attrapa un coupe papier sur son bureau et le lança, passan à quelques centimètres du visage de la jeune fille, coupant la cigarette allumée qui tomba dans la main ouverte de Valentia, qui l'écrasa dans son gant.
Elle se mit droite et imposait toute sa taille à Erika, se retenant de complètement l'envoyer voler.

Tu es à l'inverse de ce que je qualifierais de respectueux, sale petite princesse arrogante et puante. On est dans une bibliothèque, alors ta cigarette qui est bien le seul moyen pour toi de te sentir puissante, tu l'écrases.

Elle s'avançait petit à petit jusqu'à amener le poing serrant le mégot devant le visage de la jeune fille. Elle l'ouvrit et laissa tomber les petites cendres et le tabac en miettes par terre, l'écrasant au sol avec son pied.

Ensuite écoutes moi bien. Ton égo surdimensionné tu le remballes et tu t'écrases bien gentiment. Tes "menaces" ne servent à rien et tu sais pertinemment que tu es en tord.

Elle lui tapota gentiment la joue comme on félicite un chien qui à essayer d'aboyer mais n'a guère réussi à faire fuir une mouche.

C'est bien, c'est bien. Mais il faut que tu comprennes que même si tu n'avais pas été déchue, je n'en aurais rien eu à faire de ta petite position de "princesse". Les règles ça se respect peut importe notre rang social. Et si tu me dis le contraire, tu vas avoir à faire à moi.

Elle se recula avec un air sévère croisant les bras pour augmenter le côté sérieux de ses propos. Elle ne se laisserait pas marcher dessus par cette petite peste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Jeu 7 Jan - 16:33

Au moment où le coupe papier passa tout près de mon visage je me mis en position défensive, les poings en avant prête à parer. Elle était vraiment tarée et violente… Puis elle n’avait pas tort j’étais allée un peu loin, encore trop loin même. Habituellement j’adorais me faire mousser en mettant en avant mon rang et en marchant sur la tête des autres, après tout j’étais une princesse mais encore plus une petite peste. Souvent mon ego prenait le dessus et me faisait faire des actions irrationnelles et j’étais trop fière pour m’excuser par la suite. Cependant, au lieu d’abandonner ou de m’ignorer cette femme semblait vouloir changer des choses en moi, un peu comme lorsque la main apaisante de Freya se posait sur mes épaules alors que j’avais un boulon qui sautait qui me rappelait qu’elle était là pour moi et que ça allait aller. Elle me couvrait parfois mais à force de faire des siennes je devais me résoudre à essayer de faire le moins de bruit possible, sinon j’aurai son père sur le dos. Je baissa alors les yeux très honteuse, regardant ses chaussure sans rien dire. Même lorsqu’elle me tapota la joue. Je l’aurai brûlé vif si j’avais laisser aller mes émotions, oubliant même que c’était un exorciste et qu’il lui était facile de me maîtriser.

Je… Je…

Je me raclais la gorge, les sanglots montaient, je n’était rien effectivement, même mon père m’ignorait alors à quoi bon vouloir jouer les grandes? Je me retrouvais maintenant face à cette situation où je me sentais tellement bête. Des larmes commençaient à couler sur mes joues, des larmes de tristesse mais aussi de honte. Je craquais totalement ne comprennant plus où j’en étais.

Je ne suis qu’une petite merde, in signifiante dont mon père n’a rien à faire et qui a tué sa mère a la naissance.

Cela sortit d’un coup avec beaucoup de colère et d’amertume dans la voix. Je fracassa mon poing dans le poutre à ma droite faisant craquer mes doigts dans le béton, c’était sûr je m’étais cassé les doigts, surtout au bruit des os mais je restais là debout, les joues complètement humides à regarder le sol.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Jeu 7 Jan - 17:33

~Une visite désarçonnante~
 

Contrairement à ce que la bibliothécaire pensait, Erika ne réagit pas du tout de la même manière. Elle baissa la tête et se mit à pleurer à chaudes larmes. Elle semblait d'un coup avoir toute la culpabilité de ses actes sur les épaules, et le rejet de son père encore plus. Valentia ne su pas trop comment réagir, si elle devait la réconforter ou quoi, mais Erika coupa court à ses réflexions en prenant la parole.

Je ne suis qu’une petite merde, insignifiante dont mon père n’a rien à faire et qui a tué sa mère a la naissance.

Valentia n'aurait pour sa part pas utiliser des mots aussi brutaux, mais c'est vrai que quelques minutes plus tôt elle aurait bien pu acquiescer. Dans un élan de colère, la jeune fille alla taper de toutes ses forces dans le poteau en béton le plus proche, son acte accompagné d'un craquement sourd significatif d'un ou plusieurs os qui se brises. Si Erika resta de marbre, Valentia se précipita pour passer son bras autour de ses épaules, prenant délicatement le poing rester collé contre le mur.

Ça va pas la tête ?! Tu peux pleurer toutes les larmes de ton corps si tu veux sur les actions de ton père, mais je t'assure que tu n'ai pas obliger de te détruire en même temps. Il n'en vaut pas la peine. Maintenant fais moi le plaisir d'aller t'asseoir là-bas.

Sans attendre elle l'a guida vers la chaise la plus proche, la laissant pleurer, car il fallait manifestement que ça sorte. Elle alla ensuite chercher la trousse à pharmacie et vint se placer à genou devant la chaise. Valentia lançait de petits regards en l'air pour voir si Erika allait mieux, mais se concentra à lui faire un bandage de sécurité. Elle enveloppa prudemment sa main ainsi que son avant bras, et immobilisa le tout contre la poitrine de la jeune fille, prenant une vieille écharpe qui passait dans sa nuque pour lui servir d'appui.
Elle la regarda ensuite en soupirant, plaçant une main contre son épaule.

Écoutes... Je sais que tu as bon fond. Après tout si j'ai bien compris tu n'as pas eu une enfance très facile et je reconnaît que je ne souhaiterais ça à personne. Mais tu ne dois pas laisser tout ça influer sur qui tu es toi. Tu te bases sur un rang que tu n'a même plus, t'en servant comme seul point d'accroche. Mais tu ne dois pas oublier que tu es avant tout toi même, une jeune fille étudiant à l’académie.

Elle se releva et alla chercher les gants d'Erika posés sur la table.

Maintenant c'est malin, tu vas pas pouvoir pratiquer pendant plus d'un mois... Et pourtant comme tu le sais, je sais le bien que ça fait de pouvoir taper dans un sac de sable pour faire sortir tout ce que tu enfermes en toi.

Elle avait maintenant un peu pitié pour cette fille qui semblait complètement perdue. Elle voulait l'aider, à se rendre compte qu'elle devait vivre pour elle et non pour cette image d'elle que son père avait enfouie au plus profond d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Sam 9 Jan - 22:10

J’avais terriblement mal à ma main et je remarquais à peine dans la brume de mes yeux humide la bibliothécaire qui s’approchait de moi. Je vacillais un peu à cause de ce mélange explosif de douleur et d'émotions. Mes fesses entrèrent en contact avec une chaise grâce à son aide et moi, je restais dessus la main vers le haut sans la bouger à regarder au loin Valentia tout en m’essuyant mon nez avec la main gauche. Encore une fois j’avais fait les 400 coups et cette fracture commençait à prendre plus sur mon esprit que ma tristesse. J’avais maintenant évacué cette frustration qui était en moi et les larmes se changeaient en larmes de souffrance. Quelle idiote je faisais, j’aurais aimé pouvoir fracasser un mur pour me passer les nerfs… Enfin non… Mais vous voyez l’image.

C’était une nouvelle… Sensation, cette douceur alors qu’elle passait le bandage autour de ma main, ces petits regards pour vérifier que j’allais bien. Ma soeur était protectrice mais ce n’était pas pareil. Son écharpe sentait bon, elle me la passa par dessus pour soutenir le bras qui semblait être maintenant une masse lourde et douloureuse pour moi. Je ne disais pas un mot alors qu’elle me parlait, passant la main qui était libre pour éponger les dernières goûtes salées sur mes joues. Elle avait raison sur tout et je savais l’admettre. Je baissais les yeux honteusement sur mes gants, réalisant vraiment ma bêtise.

Les larmes revenaient à nouveau. Je me leva subitement et passa mon bras gauche autour de son cou pour me coller douloureusement à elle, posant mon menton sur son épaule en lâchant un petit “Maman…” involontaire. Ne m’en rendant pas compte je fermais les yeux en lâchant un petit soupire de bien être.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Lun 11 Jan - 15:00

~Une visite désarçonnante~
 

Elle eut de nouveau les larmes aux yeux alors qu'elle regardait dans le vide. Elle semblait vraiment perdue mais Valentia ne s'attendait pas du tout à ce qui se passa après. La jeune fille passa son bras encore entier autour de son cou, et vint ce coller à elle. C'était manifestement un câlin qui venait vraiment du cœur. La bibliothécaire passa juste une main dans le dos d'Erika pour lui tapoter gentiment, mais le mot qui sortit de la bouche de la jeune fille la laissa choquée.

Maman…

Valentia devint rouge, ne sachant guère si elle l'avait vraiment confondue, ou si c'était un appel de désespoirs. Par réflexe elle mit une main sur sa tête, se reculant pour lui sourire.

Ça va ?

Au fond elle semblait perdue, même si une grande partie de sa personnalité semblait basée sur le fait de s'auto-acclamer pour se donner une présence qu'au fond, elle savait ne pas posséder.
Valentia se demandait si il y avait des gens sur lesquels cette jeune filles pouvait compter, car elle semblait terriblement en avoir besoin.

C'est un peu gênant comme situation...

Elle se gratta la tête et sourit bêtement. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mar 12 Jan - 21:00

Ma tête contre elle je profitais de ce moment si rare de tendresse dans ma triste vie. Les secondes semblaient des minutes, me délectant de cette main chaleureuse qui se posait sur ma main alors que son corps se décollait de mon visage. Elle me regardait maintenant dans les yeux pour me demander si ça allait. Reniflant un bon coup, je lui fis un petit hochement approbateur de la tête en réponse puis commença moi-même à rougir en me rendant compte de ce que j’avais dit juste avant. Mon bras sembla se crisper autour de son cou alors que mes pupilles rouges grossissaient comme celles d’un chaton effrayé. Maman? J’avais vraiment dit ça? Dans quelle galère je m’étais encore mise! Je la regardais avec anxiété jetant des coups d’oeils sur mes affaire pour préparer ma fuite, oui j’allais fuir.

C’était gênant comme elle le disait et même plus, je ne savais plus où me mettre. Je relâcha mon emprise, restant immobile en frottant mon autre main avant de regarder vivement les gants, de les prendre et de récupérer ma sacoche avant de prendre mes jambes à mon cou vers la sortie. M’arrêtant juste à la porte je me retourna pour regarder Valentia de loin.

Je… Euh… Je dois aller à l’infirmerie madame.

Madame oui c’était ça, rien d’autre! Je me retournais alors, regardant dans le couloir la direction de l’infirmerie. Un étudiant allait entrer alors que je démarrais ma course, le dégageant d’un coup de coude pour qu’il se mange copieusement l'entourage de la porte je m‘en allais telle une voleuse. Entendant au loin les hurlement du dit étudiant qui semblait s’être cassé le nez contre la porte.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 57
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 35
Couple:
Autre(s):
avatar
Exorciste


Valentia Ludemberg

Exorciste

MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   Mer 13 Jan - 21:33

~Une visite désarçonnante~
 

Je… Euh… Je dois aller à l’infirmerie madame.

Valentia croyait en avoir vu des vertes et des pas mures, mais là c'était plus que ce à quoi elle s'attendait. Elle avait rencontrer une jeune fille qui semblait perdue, et voilà que celle-ci s'enfuyait de la bibliothèque en courant comme une voleuse. Qui plus est, elle ne se gêna pas pour pousser violemment un élève (si rare d'en croiser dans le coins) contre le battant encore fermé de la porte.
Valentia se dépêcha d'aller voir le pauvre élève et de lui faire un bandage, jetant un rapide coup d’œil dans le couloir regardant partir la jeune fille, soupirant bruyamment.

Eh bien... J'en aurais fait des bandages aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite désarçonnante [ft.Erika Amaterasu] fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives :: Archives Rp-