Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Icone de votre esprit :

Messages : 366
Date d'inscription : 08/11/2015
Localisation : Dans mon appart.

Feuille de personnage
Age: 22
Couple: Sakura Shiranui, tout simplement~
Autre(s):
avatar
Démon


Ketsueki Hesediel

Démon

MessageSujet: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Ven 11 Déc - 17:53

Ce matin, je m'étais levé avant que mon réveil sonne, vers 6h, ce qui m'avait passablement énervé. J'avais pris ma douche, pris mon déjeuné et mit un pantalon confortable et un t-shirt simple noir, décidant de passer minimum ma matinée chez moi à ne rien faire. Mais, on frappa à ma porte à 7h, et j'avais été très surpris de trouver Lyna sur le pas de mon appartement luxueux. Sans me laisser dire quoi que ce soit, elle m'avait annoncée qu'on allait à l'Académie aujourd'hui. Ah bon ? Ni une, ni deux, elle m'avait poussée dans ma chambre m'obligeant à me préparer. Je n'eus donc pas le choix et vêtu d'un de mes pantalon et manteau long noir, je la suivis, de force.

Pourquoi m'avait elle amenée à ce cours ennuyant ? De plus, il ne m'avait servi à rien, car je m'étais déjà rendu compte par moi-même de ce que rabâchais le professeur : oui, j'avais remarqué qu'il y avait plus d'attaques de Yasei dernièrement. Et il avait eu besoin, en je ne sais combien d'heures, de nous expliquer ceci cela, pour qui pourquoi et comment faire concernant les attaques, et des sujets en rapport. Pour tout vous dire, je me suis endormi au quart de ce cours spécialisé, car cela m'avait assommé.

Vers midi, Lyna m'abandonna quelques instants pendant la pause, pour revenir, toute joyeuse, en s'écriant "nous avons une perm". Je la soupçonne d'avoir usé de son pouvoir, la fourbe. Enfin, je dis ça, mais ça m'arrange, car, mon Dieu, le grand air, ça fait du bien ! Du moins, c'est bien, mais quand on s'ennuie pas. Ce qui n'est pas mon cas, en ce moment. C'est certes agréable de prendre un rafraîchissant sur une terrasse d'un de ces luxueux hôtels, mais ça restait ennuyant - surtout que je crevais de chaud, sous mon manteau (je n'avais pas prévu qu'il fasse beau comme ça). Lyna, assise en face de moi, semblait s'ennuyer tout autant que moi.

- Lyna, t'aurait une idée de ce qu'on pourrait faire ?, demandais-je, pour la taquiner.

Je la connaissais, elle détestait quand je lui demandais des choses dont elle n'avait pas la réponse. Et, j'étais presque sûr qu'elle ne savait pas comment s'occuper. Moi, je venais peut-être de trouver quelque chose : ennuyer ma pauvre coéquipière. Moi, sadique ? Juste un petit peu...


Dernière édition par Ketsueki Hesediel le Dim 27 Déc - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 293
Date d'inscription : 29/10/2015
avatar
Démon


Lyna Inukaï

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Sam 26 Déc - 16:41

Cette journée s'annonçait épicée ! En effet dès 6h00 la jeune renarde du clan Inukaï était déjà debout et elle faisait un remue ménage pas possible si bien qu'elle s'attirait des réflexions peu aimable accompagnés de regards à faire frémir. Les Inukaïs était doués pour faire passer un message à quelqu'un sans lui adresser la parole, après tout ce clan n'était pas l'un des plus sympathiques dans le Royaume démoniaque.

La raison de cet enthousiasme de la part de Lyna se trouvait en une lettre qu'elle attendait depuis si longtemps, une lettre du directeur de l'académie qui l'autorisait à se rendre dans l'enceinte de l'établissement pour suivre des cours particuliers. Une joie que seule l'héritière ressentait car ce genre d'invitations était plutôt rare. Cependant l'idée de se rendre seule dans le monde des humains l'ennuyait fortement alors elle prit la décision d'inviter quelqu'un avec elle, celui qui partageait toute ses joies et toutes ses peines, celui qui la supporte depuis longtemps à savoir Ketsueki son partenaire de traque !

De plus si Lyna voulait mener à bien son mystérieux projet, elle avait bel et bien besoin de l'aide de quelqu'un d'autres pour ne pas trop s'emballer. Car oui, la bad girl ne voulait pas seulement assister au cours de l'académie mais elle voulait également se faire de nouveaux amis pour constituer sa propre équipe, sa propre bande, sa meute. Il devait bien y avoir des talents cachés dans cette école, non ? Sinon pourquoi le Roi s'embêterait à y envoyer des démons.

C'est avec ces idées que Lyna se rendit devant la demeure de Ketsueki, ce n'était pas bien compliqué de le convaincre. Après tout lui aussi avait soif d'aventures, ce n'était pas pour rien qu'il est le coéquipier de la terrible traqueuse.

Malheureusement les cours de la matinée étaient terriblement ennuyant entre les explications des attaques de Yaseis et autres, Lyna n'avait cessée de commenter le cours du professeur de façon plutôt insolente ce qui avait le don d'exaspérer le pauvre homme qui assurait son cours.

Après la pause midi, Lyna s'était empressée de voir le professeur pour lui proposer ou plutôt le forcer à annuler son cours de 13h à 15h ! Elle s'était débrouillée à ce que personne ne se doute de rien.

C'est ainsi que les deux amis se retrouvaient sur l'une des nombreuses terrasses de l'écoles avec une chaleur insoutenable.

- Raaah ! Il fait trop chauuud ici ! râlait la jeune femme en se levant pour se verser un verre d'eau sur le corps.

Ni une ni deux, elle déboutonna sa chemise pour la jeter par terre afin se trouver en soutif. Lyna n'était pas très pudique quand ses envies naturelles prenaient le dessus sur elle.

- C'est beaucoup mieux comme ça Ketsu, tu trouves pas ? demanda t'elle à son ami en prenant la pause comme une mannequin.

Le jeune homme qui venait de lui poser une question stupide il y a quelques minutes n'était pas très bavard comme à son habitude cependant la Kitsune avait pitié pour lui alors elle l'attrapa par le main pour l'emmener quelque part où il s'amuserait un peu plus.

- Dis, tu veux pas aller t'amuser avec les humains en ville ? proposa t'elle avec un ton provocateur et un sourire démoniaque sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 51
Date d'inscription : 28/10/2015

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Couple:
Autre(s):
avatar
Démon


Freya Hesediel

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Mar 29 Déc - 11:28

-Entrain d'organiser un mauvais coup ?

Comme une ombre Freya surgit de derrière un mur. Elle adressa un regard critique et méprisant à la tenue de Lyna. Elle détestait cette dernière et ne se privait jamais de lui montrer. Il y avait énormément de raisons à cela et la première était qu'elle considérait Lyna comme une putain. Oui, une putain, il n'y avait pas d'autres mots à ses yeux pour mieux qualifier la fille Inukaï, qui, non seulement de passer sa vie à montrer ses seins, draguait Shannon comme s'il n'y avait pas de lendemain. Un acte que Freya ne tolérait point. Il avait suffit d'un regard trop appuyé, d'une caresse contre la cuisse de Shannon et d’un rougissement de celui-ci, pour qu'elle voue à la plantureuse brune une haine toute particulière et dédiée. Il n'y avait pas un jour de sa vie où Freya ne trouvait pas une pique à jeter à Lyna, où leurs regards ne s'affrontaient pas. Plus qu'une simple alter-cade, c'était devenu un sport quotidien et Freya s'y entraînait avec ardeur.

-T'es vraiment désespéré au point de baiser un...

Freya se coupa, alertée par le coup d'oeil alarmé de Ketsueki. Celui-ci devenait pâle de seconde en seconde. Il lui paraissait au bord de la syncope depuis qu'elle avait fait son apparition dans le couloir. Un sourire mesquin envahit la bouche pourtant si jolie et rose de Freya. Il n'y avait même pas besoin de faire un et un pour comprendre que son abruti de cousin cachait son identité à Lyna Inukaï. Et franchement, vu comme il paniquait rien qu'à la voir, elle doutait qu'il soit bon menteur, ce qui signifiait à sa grande satisfaction que sa rivale était bête. Complètement stupide et déluré. Fière et grande, même campée dans sa paire de basket bon marché, Freya s'avança avec grâce pour ramasser le haut de Lyna qui traînait. Si elle manquait de rondeurs, son petit short moulant et noir collait à ses fesses comme une seconde peau et marqué la grande minceur qui était la sienne. Là où Lyna avait des formes dodues Freya était bien plus allongée. C'était un peu comme comparer un hippopotame à un cygne ou une grue, une belle grue. Elle ricana à cette pensée. Non, Lyna ne faisait pas le poids, elle ne le ferait jamais. Le souvenir des rougeurs étalées de Shannon la fit intérieurement grimacer. Ce dernier n'avait décidément pas de goût.

-Bref, t'es toujours aussi inhibée et "perverse", pour ne pas dire de grossièretés à ce que je constate. Ton manque de classe est tellement effarant. -Avec un faux soupir dégouté Freya jeta le haut dans une poubelle au coin de la terrasse. Pour accentuer la mesquinerie, elle sortie son parfum préféré : un vanillé que lui avait offert son papounet adoré pour ses dix ans, très sucré et très petite fille, mais que Shannon adorait alors elle le mettait sans arrêt. D'un geste, elle appuya sur le flacon arrosant la poubelle d'eau de toilette avant d'expliquer.- Je voudrais pas que le pauvre qui va débarasser la poubelle étouffe dans l'odeur immonde de ta sueur.

Freya vint s'accouder prêt de Ketsueki, le dévorant du regard. Son expression maligne rappelait cruellement un chat sur le point de dévorer une souris. Il ne faisait nul doute qu'elle lui faisait du chantage, elle était certaine que ce dernier pouvait le deviner à son visage. Après tout, elle avait une information cruciale sur lui et si comme les apparences le suggéraient, il tenait à Lyna, il avait tout intérêt de suivre ses iniatives.

-Embêter les pauvres humains hein ? Je suis profondément contre, ou du moins je ne vous laisserai pas faire à votre guise. Si vous sortez, -elle se racla la gorge-.
..vous m'emmenez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Mar 29 Déc - 17:50

Entraînement ce matin et glandouille l’après midi voila ce qui m’avait amenée à glander sur ce mur près de la place du marché. La clope au bec et la casquette sur posée sur la tête de manière à cacher mes yeux du soleil, je me remémorais cette journée de folie à poursuivre ce satané chat avec mon couvre chef. J’avais fait la rencontre de ce gars, le cousin de Freya, un autre démon, grand et un peu coincé du cul, très en fait, mais pas méchant. Il m’avait plu donné de nouvelles depuis, bah tant pis je l’harcèlerais un de ces 4, pensais-je.

Une vibration se fit sentir dans la poche de mon slim qui moulait mes fines jambes musclées. Je fis tomber ma casquette en me relevant, grognant un peu avant de sortir mon téléphone. C’était Freya qui me contactait effaçant ce petit moment de désagrément derrière un sourire, il fallait que je la rejoigne sans plus d’explication, seulement le lieu. Je n’étais pas loin des terrasses de l’école, heureusement et bon j’étais curieuse de savoir ce que ma meilleure amie voulait me montrer. Me redressant péniblement pour me mettre en position assise j’étira mes deux bras, la bouche grande ouverte laissant tomber le mégot qui était y était resté depuis. Pas le temps d’en rallumer un autre, je ramassa ma casquette, mis ma sacoche par dessus mon épaule et me mis à courir vers ma destination.

J'arrivais sur la place, voyant au loin la tablée avec déjà 3 personnes. Je reconnaissais bien-sûr Freya et… Son cousin, oui! Et à côté, euh… Une tainée? Fin je ne savais pas comment mieux la définir, le corps luisant et découvert le tout mis en avant dans des positions provocantes, répugnant et pourtant tout le monde le savais j’aimais les femmes... Arrivant sur place je balança un “Salut!” avant de prendre Freya dans bras et coller ma tête contre la sienne. Puis d’aller faire une bise à Ketsueki avant de regarder avec un air dédaigneux la renarde dépravée qui semblait comme moi ne penser que du bien à mon égard.

L… Lyna c’est ça? On s’est déjà vu je crois, moi c’est Erika.

Le ton froid que j’avais adopté témoignait le dégoût que j’avais de cette première rencontre. Ne pas se fier aux apparences qu’on m’aurait dit… Bref, je m’alluma une cigarette après m’être assise et en proposer aux autres juste avant de reprendre la parole.

Alors Ketsueki on vient voir la famille?

Je ne savais rien de sa relation avec Lyna, la question m’était venue naturellement.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 366
Date d'inscription : 08/11/2015
Localisation : Dans mon appart.

Feuille de personnage
Age: 22
Couple: Sakura Shiranui, tout simplement~
Autre(s):
avatar
Démon


Ketsueki Hesediel

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Lun 4 Jan - 15:02

Tout allait un peu trop vite pour moi. Voir beaucoup trop vite. Et je comprenais strictement rien à ce qui m'arrivait.

Bon, le fait que Lyna se mette en soutif' était presque normal, puisqu'elle le faisait tout le temps - exaspérant. Après, la mauvaise idée qui venait de lui germer dans la tête était moins sympa.

Par contre, j'accuse la malchance de s'être abattu sur moi lorsqu'elle emmena Frey à nos côtés. Pas qu'elle me dérangeait, non, mais Lyna et elle se détestaient mutuellement d'une force... Incroyable - ça devait être dans les gènes. Minuscule point positif, Frey retint sa langue au dernier moment sans annoncer mon nom de famille - miracle ! Par contre, de suite après, elle n'avait pas chaumé pour attaquer violemment son "adversaire" avec sa langue de vipère - elle était tout aussi exaspérante que Lyna.

Pourquoi mes deux plus proches amies devaient-elles se trouver aussi accablante l'une que l'autre ?

Un peu abattu - beaucoup -, je me rasseyais sur ma chaise, et enlevai mon manteau ainsi que mon écharpe, qui me donnaient définitivement trop chaud, ce fut donc en chemise rouge sang que j'entendis de drôles de paroles dans la bouche de ma cousine :

"-Embêter les pauvres humains hein ? Je suis profondément contre, ou du moins je ne vous laisserai pas faire à votre guise. Si vous sortez, -elle se racla la gorge-.
..vous m'emmenez."

Je ne rêvais pas . Mais non ! Ma cousine avait presque l'air gêner ! Voilà qui était rare - très rare même (sauf à certains moments lorsque Shannon était dans les parages). Par contre, ce qui me surprenait le plus, quand même, c'était sa demande. J'étais sûr qu'elle avait plein d'autres gens avec qui passer l'après-midi, et je la soupçonnais de vouloir me torturer. En plus, avec Lyna. Elles allaient justes se foutre sur la gueule à la moindre occasion, non ? Mais je n'étais pas dans la possibilité de refuser... L'expression de ma cousine me le montrait très bien.

Enfin, pas explicitement.

Ce fut donc en devançant ma coéquipière que je lui répondis :

- On ne t’emmènera nulle part, puisque j'allais rentrer, de toute façon.

Je fuyais prestement les regards meurtriers des deux filles en me penchant sur mon sac à mes pieds, pour en sortir un flacon empli de sang, car le stresse me creusait l'estomac, me rappelant qu'il était l'heure que je mange avant que je ne perde le contrôle. Je bois goulûment le liquide, en trois gorgées, et récupéra le filet de sang qui coulait hors de ma bouche d'un coup de langue. Je me ressayai plus confortablement en m'adossant à ma chaise, à l'aise. Boire du sang me faisait toujours cet effet, celui de me reposer. À un tel point que je me permis de donner un sourire joueur à mes amies.

Je remarquais le portable que tenait ma cousine mais mes prunelles d'un jaune très pales furent accaparées rapidement sur une silhouette qui ne m'était pas inconnue. Cette silhouette n'était autre qu'Erika, meilleure amie et seconde princesse du Royaume, rien que ça.

Elle prit Frey dans ses bras avec chaleur, et je me rendis compte à cet instant, qu'effectivement, elles étaient très proches ! Un sourire mutin orna discrètement mes lèvres, tendit que j'étais presque avachi dans ma chaise, les mains croisées reposant lâchement sur mon ventre, en me disant que j'allais avoir l'occasion de, moi aussi, énerver ma cousine. Je fus agréablement surpris de recevoir la bise de cette familière princesse, et pourtant loin de l'être au premier abord. Elle était vraiment intéressante...

Aïe, cependant, le regard et la voix qu'elle employa à ma coéquipière me déplurent beaucoup plus, et rendis de nouveau mon visage impassible et mes yeux passablement ombrageux.

"Alors Ketsueki on vient voir la famille?"

Hoho, l'idiote. Je m'étais tendu d'un coup, les yeux cette fois écarquillés, n'y croyant pas mes oreilles. Je lançai un regard outragé à Frey, lui disant silencieusement "T'ES SÉRIEUSE ?" alors que je m'accoudais à la table, faisant mon possible pour paraître "innocent", "interrogateur", se demandant qu'est-ce qu'elle racontait

- De quoi tu veux parler, Eri ? Je n'ai personne de ma famille ici. Mon nom est Ketsueki Olwen, je te rappelle.

Olwen était le nom d’emprunt que j'utilisais partout où j'allais. J'évitais les grandes réunions de démons où je serais obligé de dire mon véritable nom. Personne ne me connaissait de base, car j'étais adopté et mon appartenance au Hesediel avait était merveilleusement bien passé sous silence. Mon existence est en fait inconnu pour la plupart des gens du Royaume. Cependant, je commence à me faire connaître depuis ma maturité et que je suis le partenaire traqueur de la renarde - par contre, je viens de me rappeler que je n'avais pas eu le réflexe de mentir sur mon identité devant la princesse...

Je jetai un regard à Lyna, en la désignant de la main :

- Il n'y a qu'ici ma coéquipière, ( je désignai Frey), une bonne amie, (puis Erika) et enfin toi, que je connais pas encore beaucoup, terminais-je en souriant.

Je croisais discrètement les doigts, en espérant sincèrement que le canular allait passer, tendit que mon visage restait faussement décontracté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 293
Date d'inscription : 29/10/2015
avatar
Démon


Lyna Inukaï

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Mar 5 Jan - 19:18

- Mon dieu, t'es pire qu'un toutou ma parole ... si tu pouvais arrêter de me suivre !

En effet Lyna venait d'apercevoir sa pire ennemie, Freya Hesediel, une fille au caractère désagréable comparable à celui de la Renarde. Ce n'était pas qu'elle était méchante ou quoi ... -en faite si, c'était une vraie peste-. Le pire c'est qu'elle était une Hesediel alors forcément le courant n'est jamais passé entre les deux filles, chaque fois qu'elles avaient l'occasion de se crêper le chignon elles ne s'en privaient absolument pas. Pire que de véritables gamines, il n'y avait aucun mot pour les décrire et rien ne pouvait les calmer. Même si Lyna n'était pas toujours fautive elle s'amusait à draguer Shannon rien que pour faire rougir de colère sa rivale. C'est un jeu très amusant au passage car le jeune homme est quelque peu timide surtout envers les femmes aux formes élégantes. Il fallait bien l'avouer, les deux jeunes femmes avaient le mérite de survivre à leurs bêtises ....

Coucher avec Ketsueki ? Ah non ça jamais ! Le blond platine était comme un frère pour Lyna, elle n'avait aucune envie d'avoir une relation avec lui tout de même. Il lui avait sauvé la vie une fois et même si la jeune femme avait un fort caractère, elle savait quand même être un minimum redevable à quelqu'un. Donc se faire plaisir avec Ketsueki n'était pour le moment aucunement envisageable même si le jeune homme avait un physique atypique qui plaisait bien à l'Inukaï.

Bizarrement l'autre pimbêche n'avait pas terminée sa phrase que le partenaire de Lyna était tout en panique et avait encore plus blanchit que d'habitudes. Enfin bref passons n'oublions pas que Freya était toujours là en train de lancer des piques à Lyna tout en la regardant de haut en bas. Chose que la renarde haïssait au plus haut point, comme une autre femme pouvait se montrer à ce point supérieur avec la démonne. De quel droit se permettait la vampire pour mettre son haut à la poubelle ? Un haut de l'académie qui plus est. Toujours dans l'abus celle là de toute façon mais Lyna allait bientôt lui faire regretter cette affront.

Lyna lança donc à son insupportable rivale pour lui lancer un pique assez enfantin contrairement à d'habitude, en effet elle était plutôt de bonne humeur aujourd'hui et ne voulait gâcher ceci en aucun cas ! Surtout pas à cause d'une autre pouf en manque d'attention ...

- Oh je comprend pourquoi tu as toujours ce parfum sur toi ! C'est bel et bien pour masquer ta puanteur infecte !

Tout d'un coup elle se montra subitement proche de Ketsueki et cela ne lui plaisait pas tant que ça surtout lorsque celle ci s'invita avec eux !

- Hmm laisse moi réfléchir .... NON ! Tu comprends NON ? J'ai pas assez de temps pour m'occuper d'une gamine capricieuse et jalouse comme toi Miss Hesediel.

Non mais après tout elle se prenait pour qui celle là encore ? Ce n'était pas parce que Madame s'ennuyait qu'elle devait forcément rester avec eux.

Tout d'un coup une amie à Freya venait d'arriver, qui était-t'-elle ? Lyna ne s'en souvenait pas ... elle avait le souvenir de l'avoir déjà vu quelque part mais pas de nom lui venait en tête. Haussant les épaules, cela ne devait pas être bien important vu qu'elle était amie avec l'Hesediel ....

Oh ! Mais c'était Erika, la princesse du Royaume .... tellement inutile contrairement à sa soeur Esdess qui a une incroyable réputation. Sans doute, le vilain petit canard de la famille. Remarque elle allait extrêmement bien avec Freya : deux débiles sans cervelles.

Une idée derrière la tête et Lyna s'approcha d'Erika pour faire les présentations avec sa bouteille d'eau à la main.

- Oui c'est Lyna ! Oups je n'ai pas fais exprès désolé !!!

Après tout, tout le monde savait que les renards avaient un talent caché pour la ruse et la comédie. Arrosé quelqu'un " sans faire exprès " était bien dans les cordes de Lyna. Après tout elle n'avait qu'à mieux lui parler et surtout mieux la regarder. Retournant à sa place avec un petit rire mesquin.
Une fois assise, elle déclara froidement et méchamment ce qu'elle pensait depuis le début.

- Bon maintenant soyons clairs je vais pas passer mon temps à supporter vos regards noirs, la prochaine fois je vous arrache les yeux et je vous les fais bouffer ... compris les Pétasses ?  

Puis elle se tourna vers Ketsueki Olwen ou plutôt Ketsueki HESEDIEL ! Lyna n'était pas née de la dernière pluie et avait fait le rapprochement entre la maladresse de Freya et l'énorme boulette de l'autre princesse à deux balles.

- Toi ... Oh oui toi ! On en reparlera plus tard. Pour l'instant je passe une super bonne journée alors je vais pas m'énerver à cause de trois bouffons comme vous.

Une fois les reproches effectués d'un sang froid exemplaire, elle se mit debout pour aller s'amuser comme elle voulait le faire. Venant d'envoyer un message à un beau gosse de sa classe pour le retrouver dans quelques minutes devant l'entrée de l'Académie.

- Allez, je vous laisse dans votre jalousie. Moi je vais me détendre lâcha la charmeuse en se léchant les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 51
Date d'inscription : 28/10/2015

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Couple:
Autre(s):
avatar
Démon


Freya Hesediel

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Mer 6 Jan - 6:53


-Oh, mais pitié quoi ? Te détendre ? -rigolai-je méchamment-

Torturer un pauvre homme plutôt tu veux-dire ? Non, parce que franchement c'est pas vraiment celle qui ont les plus gros qui sont les plus douées si tu vois ce que je veux dire, pétasse.
-rendis-je mot pour mot avant de continuer- Puis, franchement, c'est quoi ton problème ?

D'accord, Ketsueki n'a aucun goût et n'est pas très fin mais à sa place, je t'aurai étranglé depuis longtemps ! Lui, au moins, il a la gentillesse de supporter ton existence pitoyable et pathétique de péripatéticienne sans te traiter de sac à vide-couilles, ce que tu es, -sois dit en passant- « bag full of scum » !


Ma tirade finie, je lançai un regard entendu à Erika. La voir surgir un peu plutôt m'avait procuré un soulagement similaire à celui qu'avait du ressentir les marins d'Ishmaël en le voyant arriver pour pourfendre Moby Dick, sauf que notre cachalot à nous n'avait que sa langue pour parler. Erika était toujours là pour me soutenir. Elle répondait toujours présente et je pensais pouvoir affirmer avec ferveur qu'elle était sans aucun doute la meilleure amie qu'on puisse avoir ! (Si on oubliait son manque de tact, sa subtilité de taureau et son caractère volcanique.) Je la jaugeai du coin de l'oeil, une main posée depuis toute à l'heure sur son bras pour la maintenir calme. Jeter de l'eau sur Eri et faire semblant "de", c'était véritablement chercher les embrouilles ! En particulier quand on sait à quel point elle à la main leste et la brûlure facile...J'espérais sincèrement pour cette petite tête de linotte qu'elle n'était pas assez folle pour retenter l'expérience parce qu'à peu de choses près, j'étais certaine qu'Erika lui aurait bien sauté à la gorge. Je suis même persuadée qu'elle n'hésiterait pas à lui faire cramer ses gros boobs surfaits. Avec le peu de pitié que j'avais pour lui et sa relation, je venais claquer l'arrière du crâne de Ketsueki.

-Dit quelque chose, Olwen, ta copine est entrain de s'imaginer des trucs-là...-encourageai-je avec mauvaise humeur pour l'obliger à se lever et aller voir Lyna.- Tu voudrais pas qu'elle couche avec un autre non ?

Honnêtement, je ne l'avouerai jamais, mais je me sentais un peu mal pour Ketsueki. Avec ses lèvres toutes rouges de sang frais et son teint malade, on aurait dit un zombie. Son air défraichi était encore plus accentué maintenant que Lyna venait de découvrir le pot aux roses, à tel point qu'il semblait même au bord du suicide. Or, un Hesediel qui se suicide ça fait très mauvais genre. Je prenais donc sur moi, de rétablir sa relation avec Inukaï tout en empêchant celle-ci d'aller voir MON Shannon. Non, parce qu'avec son caractère de peste, c'est vraiment évident que c'est lui qu'elle a appelé... Et je refuse strictement que cette folle aille draguer Shannon ! Ce n'est pas possible, NO WAY ! Shannon ne refuserait jamais une proposition pour sortir. Il était si innocent, si doux et surtout si gentil ! Même si la fille devant lui est un monstre bigleux et difforme qui a des montgolfières en guise de seins, il n'osera jamais dire non. Peu importe combien il est en vérité terrifié, il acceptera par bonté d'âme. Je me mordis l'ongle du pouce, un vilain tic que je prenais de plus en plus surtout lorsque je réfléchissais. Peut-être que si téléphonais à Shannon, je pourrais le convaincre de ne pas rejoindre Lyna ? Je suis sûre que cela la ferait enrager à mort ! Ma main se referma sur mon portable, un peu moite d'anxiété.

-Bon alors Olwen, tu bouges ton cul oui ou non ? -lâchai-je-pour l'inciter à occuper Lyna, commentant au passage- Et, je retiens que tu m'as refusé quelque chose, cela se fera payer. -menaçai-je platement. Je n'aime pas qu'on me poignarde dans le dos, mais alors vraiment pas.-Si tu peux t'occuper de tout ça Eri ? J'ai un appel à passer ! J'en ai pas pour longtemps, promis.

Je n'attendis pas la réponse d'Erika et m'éloignai au coin de la terrasse. Ma belle Erika était bien assez pour s'occuper de ses deux là, et puis, avec le Q.I de Lyna qui ne s'élève pas bien plus haut que celui de magicarpe dans pokémon, je pense qu'elle saura se débrouiller sans moi. Le cœur bondissant, je plaque mon portable à mon oreille, mon porte-clef "banii-rose" balancé au grès du vent alors que la sonnerie fatidique retentit.




♫Moi à mon Bisounours
Je lui fais des bisous Des gentils, des tout doux Des géants, des tout fous Un bisou sur la joue Un bisou dans le cou Car mon p'tit Bisounours Il adore les bisous♫


Je fronce les sourcils imperceptiblement. C'est drôle, je pourrais presque entendre la sonnerie de Shannon juste derrière moi.

-Elle est vraiment complètement pourrie d'ailleurs cette musique, franchement comment-peut-il écouter un truc aussi ridicule à son âge ?-marmonnai-je, dans ma barbe- bon alors, il décroche oui ?

Derrière moi, une faible quinte toux se fait entendre. C'est très désagréable. La toux s'accentue perceptiblement et cette horrible sonnerie qui ne veu...Je me vide brusquement de tout mon sang . Mon portable claque par terre. Alors que je me retourne lentement, j'ai l'impression d'avoir pris une douche froide. Quand l'apocalyptique chanson cesse de retentir, il ne fait plus aucun doute de qui est ici, qu'il est ici. Je jette un regard vide et lent en direction de l'entrée. Shannon. Shannon. Shannon a tout entendu. Shannon.

C'est dédié, ce soir je me suicide aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Jeu 7 Jan - 16:52

Olwen, mais j’étais pourtant sûr que c’était Hesediel? Puis il n’avait pas contredit quand je l’avais qualifié de “cousin de Freya”! Me mentait-il? Oui j’étais trop egocentrée pour imaginer qu’il tentait de cacher son identité à Lyna. Pour moi c’était contre moi et je commençait à bouillir intérieurement, fixant avec insistance l’interessé avec un regard de braise sous des sourcils froncés et avec une petite moue désapprobatrice pour terminer le tout. J’allais croiser les bras alors que Lyna confirmait son nom en… M’arrosant le t-shirt, le rendant translucide et dévoilant mon soutien gorge et ma petite poitrine. Folle de rage je serrais le poing prête à lui mettre un crochet bien dans la joue comme il faut. Mon loup s’était invoquait de lui même et menaçait la renarde toutes dents dehors, faisant fondre la table en plastique petit à petit. Je levais vivement le poing prête à frapper juste au moment où soudain une main bienfaisante se posa sur mon épaule, celle de Freya bien-sûr. Elle me connaissait par coeur et savait que là si je ne la tuais pas encore je n’en étais pas loin. Comme le feu j’étais imprévisible, fougueuse et incontrôlable et Freya se comportait comme mon catalyseur, toujours là pour me calmer où là pour me sortir du pétrin, j’en faisais pourtant des bêtises…

Mon regard se posa sur le soutien gorge qui renfermait la poitrine indécente de Lyna. J’allais lui arracher pour l’humilier mais la saleté s’en allait déjà non sans nous lancer une pique. Freya s’en allait aussi, sûrement pour appeler Shannon sans lequel nous n’allions jamais nous amuser, me laissant avec juste le traître. Je dévisagea Ketsueki avec un regard meurtrier avant de regarder la chef du clan Inukai s’éloigner. Mon poing se serra et entra en contact avec la table en une fraction de seconde la faisant se retourner en cassant le pieds au niveau de l’impact. Cela fait je me frotta les main en regardant Monsieur Olwen.

On en reparlera Monsieur OLWEEEEEEN!

Cela dit je suivis la trace de Lyna au pas de course pour la dépasser en lui donnant un énorme coup d’épaule pour l’envoyer valser contre un arbre bordant l’allée. Portant la main à ma bouche et faignant la maladresse je lâcha un “Oh pardon!” à son attention puis continua la route en avant. Une histoire d’amour était en cours, il me tardait de voir ce qui allait se passer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas

Icone de votre esprit :

Messages : 11
Date d'inscription : 28/10/2015
avatar
Démon


Shannon Hishima

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Mer 13 Jan - 16:35

Freya me manque, que ce soit son sourire, son parfum, ses paroles que sa simple présence, dans l'enceinte du Palais du Roi, elle me fait défaut. La vie entre ces murs est bien solitaire et bien que j'ai droit à des bénéfices telle une chambre à disposition, je me sens terriblement seul sans mes amis. Heureusement, Kamui passe souvent pour me tenir compagnie, parfois même en amenant avec lui la douce et gentille Kotoko qui apporte chaque fois du baume à mon cœur. Elle égaie mes journées, plus encore quand elle me transmet des nouvelles de ma précieuse amie d'enfance, ce qui à double tranchant ne fait qu' accroître mon mal être. C'est, je pense, ce fort sentiment qui m'a fait mettre plus ardemment la main à la pâte pour que s'achève mon travail de la semaine en tant que conseiller et Bras droit, un poste qui encore aujourd'hui m'échappe quelque peu. Il y a des domaines dans lequel je ne plonge pas mon nez, d'autres qui m'oblige par moment de chercher des renseignements dans les fins fonds de la bibliothèque royale et pire, demander à mon père. Que voulez-vous, quand ça touche la guerre, les combats, le champ de bataille, il sait mieux que moi de quoi il s'agit même s'il est vrai que je doute un peu de son sens de la stratégie...Il est un peu comment dire...Bestiale ? C'est mon père quoi, Masaru Hishima, l'un des Généraux les plus craints de sa génération, un homme que j'admire et envers qui je souhaite plus que tout au monde faire mes preuves pour peut-être ne serait-ce qu'une fois, obtenir de lui ce regard que je n'ai pas aucun mal à lire chez ma mère : La fierté.

Enfin, tout ceci mis à part, j'ai pu mettre un terme à mon devoir plus vite que je ne l'aurai cru au point même qu'à l'ordre du jour, je n'avais plus rien à faire pour les prochains à venir. C'est rare quand cela arrive, mais pour mon efficacité et surtout je pense pour ma non-neéccéssité de m'avoir ici, j'eu la permission de rentrer chez moi avec une journée d'avance. Une récompense pour mes efforts ? Je ne pense pas que ce soit le genre de pensé qu'a pu avoir le Grand Tenno Amaterasu à mon égard, disons plutôt qu'il a jugé bon que ça ne servait à rien de me garder enfermé si je n'avais plus rien à faire tout simplement. À moins que ce ne soit dû à la vue de la silhouette blonde qui gambade comme bon lui semble entre les murs du Palais qui l'insupporte, qui sait. Quoiqu'il en soit, je n'ai pas perdu de temps pour remballer mes affaires afin de me rendre au portail de transfert, ce qui me fait d'ailleurs penser qu'il faudra que je trouve le temps de réclamer un de ces appareils portatif pour favoriser mes déplacements.  

Aujourd'hui Saito doit très certainement être à l'académie si ce n'est soit quelque part en mission ou bien à tourner autour d'un des sanctuaires de la ville pour taquiner la charmante et réservée Sango Reizawa. Ce n'est pas bien grave si je ne peux pas le rejoindre aujourd'hui, bien qu'une petite sortie ne m'aurais pas déplus pour une fois, j'avoue avoir besoin de me soulager et me détendre en la présence d'être chair. La cuisine de maman, j'en ai déjà l'eau à la bouche rien que d'y penser. La connaissant, comme à chacun de mes retours, elle nous confectionnera un festin digne d'un roi. Ce qui est pratique d'ailleurs avec la nouvelle technologie et le mélange des sorts d'inscription, c'est que nous avons pu relier notre foyer personnel du Royaume d'Eikyuu à la maisonnette dans laquelle j'ai vécu toute mon enfance. Ne pouvant se résigner à laisser Lilith seule là-bas malgré l'accès à des internats, il a bien fallut que nos parents trouvent une solution pour combler. Il n'empêche cependant que lors de mes séjours aux côtés de Tenno, je ne peux rentrer chez moi et de ce fait les retrouver comme bon me semble hélas. Un jour, il faudra que j'aille rendre visite à ma petite sœur dans son école afin d'y faire la rencontre de ses amies, depuis le temps qu'elle me bassine avec ça. Je ne nie cependant pas que ce qui m'a fait retarder cette date est peut-être bien le fait qu'elle ne cesse de me dire combien elles seraient folles de me rencontrer...Ça en plus des promesses que je me ferai enfermé par des « hystériques en chaleur », comme elle le dit si bien, bien que ce soit en des termes plus « propre à elle ». Je redoute cet instant même si je sais qu'elle fera office de barrière.  

En parlant de folle, il y en a une autre dont elle parle en ce terme, c'est Freya. Je ne sais pas trop pourquoi mais entre elles c'est un peu une comme une guerre de territoire entre tigresses. J'ignore ce qu'elles se disputent tant, mais je sais qu'elle se plaît à concocter des plans pour mieux la taquiner. Si elles doivent trouver un terrain d'entente, je me demande bien de quoi il s'agira. Un petit saut dans le bureau du directeur me semble soudain approprié pour annoncer mon retour vu que comme à chaque fois, il m'est nécessaire de remplir un formulaire à signer. Mon portable se mit à vibrer dans le fond de ma poche, m'annonçant alors que je viens de recevoir un message d'une de mes connaissances. D'un petit regard curieux je viens déverrouiller l'écran pour en lire le contenue, constatant là qu'il s'agit d'une invitation provenant de la représentante du Clan Inukai pour sortir manger une glace en ville ! Rien de mieux pour me réjouir que de passer la journée avec des amies, je n'ai pas perdu de temps pour lui répondre favorablement après avoir tenu compte du lieu de rendez-vous : La terrasse de l'école.  

Quittant alors le bâtiment principal après y avoir fait mon tour quotidien, j’aperçois le mur qui derrière lequel je sais se trouve notre point de rassemblement. M'avançant alors avec un petit sourire avant que ne retentisse cette fois-ci ma sonnerie si singulière qu'est celle d'un générique d'animé appartenant à mon enfance. Mes sourcils se froncèrent un instant de surprise quand je pu lire dessus que l’émetteur n'est tout autre que Freya. J'allais alors pour enclencher la touche qui me permettrait de décrocher quand j'entendis soudainement cette voix que je n'aurai aucun mal à reconnaître parmi mille autres : La sienne. J'empresse alors le pas pour me rapprocher de sa provenance, me retrouvant alors bien vite face à la silhouette de sa longue chevelure qui recouvre son dos, m’apprêtant à l'interpeller jusqu'à ce que je l'entende parler sur ma personne et plus précisément de mon manque de goût en matière musicale... Ah ouais, d'accord, elle est en train de me critiquer...Ça en plus des vulgarités que j'ai pu entendre de loin. J'en serai presque choqué au point que je ne répond pas à son appel et me contente d'annoncer ma présence par un raclement de la gorge.

-Salut...

Laisse-je seulement sortir à son attention sans oublier mon regard lourd qui vient de la dévisager, gonflant presque les joues de mécontentement, chose que j'évite en détournant mon attention sur les autres que j'accueil d'un signe de la main sans savoir dans quoi je viens de me fourrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 366
Date d'inscription : 08/11/2015
Localisation : Dans mon appart.

Feuille de personnage
Age: 22
Couple: Sakura Shiranui, tout simplement~
Autre(s):
avatar
Démon


Ketsueki Hesediel

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Ven 15 Jan - 14:18

J'étais... Comment dire... Argh, c'est dur à expliquer... Mort ? Ouais, ça devait être ça. Je ne sentais plus rien sauf un froid rappelant le souffle glacial de la mort, je ne faisais plus attention à rien autour de moi, tout ce qui se passait dans ma tête, c'était le ton, le regard, et les paroles qu'avait sorti Lyna. C'était fini. Terminé. Aussi bêtement qu'ainsi, à cause de Frey, d'Erika mais indirectement de moi. Pourquoi j'avais dit ma réelle identité avec elle ? On pourrait me le dire ? Pourquoi est-ce que j'étais si idiot ? Hein ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

Mon regard ne fixait que le vide tendit que mes ongles plantés dans mon avant-bras gauche commençaient à déchirer ma peau, sans même que je m'en rende compte. C'était fini. Je n'arrivais pas à y croire, NON, je ne voulais pas y croire ! Non, non, non et non. C'était... Impossible. Ça ne devait pas se passer comme ça. C'est moi qui lui aurais dit mon identité, et calmement, un jour où je me serais fait à l'idée de ne plus jamais lui parler jusqu'au jour où elle aurait changé d'avis - peut-être. Mais pas comme ça, non... Je ne voulais pas. J'avais encore besoin d'elle. Sans elle... Je n'allais pas y arriver, non, définitivement pas. Lyna... C'était la seule... La seule qui me comprend, qui me connaît réellement, qui sait, même si elle ne connaissait pas mon vrai nom, ça ne changeait rien à notre amitié. Alors... Pourquoi ? Pourquoi avais-je espéré qu'elle oublie sa haine, qu'elle oublie son père, et qu'elle pense à elle ? À moi ? Au Olwen qu'elle avait connu ?

C'était fini... Ça y est, terminé. Je... je ne sais pas trop comment réagir. Je ne suis pas mort, mais c'est tout comme, mon sang sort de mes plaies sur mon bras sans même que mon conscient le réalise, mais je ne suis pas mort, et si j'allais remédier à ça ?

Soudain, un choc vint me cueillir à l'arrière du crâne, et ça me surprend que j'arrive encore à ressentir ça dans mon état. J'entendis même la voix de mauvaise humeur de ma cousine qui me disait :

"-Dit quelque chose, Olwen, ta copine est entrain de s'imaginer des trucs-là... Tu voudrais pas qu'elle couche avec un autre non ?"

Je ne sais pas, c'était une tentative pour me faire réagir ? De me faire lever d'un bond pour courir derrière Lyna en lui disant, affolé "Attend, Lyna, ce n'est pas ce que tu crois" ? À quoi bon... Elle ne me croirait plus jamais, de toute façon. Et je n'avais plus la force, plus la force de rien - même plus la force de lui répliquer qu'on ne sortait pas ensemble, elle et moi. J'avais juste envie de dormir, je crois... Oui, dormir. Encore en fallait-il la force, et je ne l'avais pas, et c'est pour ça que je restais là, à écouter ce que l'on avait à me dire ; je n'avais plus que ça faire de toute façon, maintenant que je m'étais comme fait à l'idée.

- "Bon alors Olwen, tu bouges ton cul oui ou non ? Et, je retiens que tu m'as refusé quelque chose, cela se fera payer."

"Olwen"... Laisse tomber, Frey, c'est foutu. Oh, et en plus, j'allais encore prendre. Après tout, ça de plus, ça de moi, je m'en fous, maintenant, réellement... Frey parti, et soudainement, la table se fracassa suite au coup de poing ravageur d'Erika, qui me hurla, après un regard des plus meurtriers :

- "On en reparlera Monsieur OLWEEEEEEN!"

Et elle est partie, je crois rejoindre Lyna. Ça de plus, ça de moins... Maintenant, j'allais juste doublement prendre cher, voire triplement, avec Lyna... J'étais de toute façon, si vide, si fatigué, comme si je n'avais pas bu de sang depuis des heures, or j'avais encore assez d'esprit pour me rappeler que j'en avais pris il y a peu.

Mais je n'avais pas assez d'esprit pour me rendre compte que j'avais inconsciemment trituré mes blessures, les aggravant, la chaire exposée à certains endroits et que mon sang continuait de couler, recouvrant tout mon avant-bras à présent, et que cela avait comme effet sur moi comme si je n'avais rien bu depuis ce matin.

Il me semble que quelques minutes passent avant qu'un faible "salut..." atteignent mes oreilles, me sortant de mes pensées, car je reconnus cette voix. J'inspectai les alentour d'un regard circulaire pour finalement tomber sur Shannon, le "presque" copain de Frey - je le considérais déjà comme tel, personnellement. Il adressa un signe de la main à la cantonade. J'eus la volonté de lui rendre son signe par un signe de tête, mais sans sourire, ou sans paroles. J'étais fatigué, je voulais dormir.

Je puisai dans mes (dernière) force et le peu de volonté qu'il me restait, pour tenter de me lever. Je pris appui sur les accoudoirs de ma chaise en me redressant déjà un peu, puis me stoppai net, remarquant enfin mon avant-bras déchiqueté en sang.

- "Qu'est-ce que ça veut dire ?", me demandais-je.

Je n'étais pas choqué, juste intéressé, me demandant vraiment comment j'avais fait pour rendre mon avant-bras dans cet état. C'était étrange, je ne me rappelais pas avoir fait quelque chose de spécial... Mon regard dévia sur mon autre main, pour en remarquer mes ongles rougis de sang.

- "Ah, c'était donc ça. Je me mets à me mutiler sans même m'en rendre compte."

En plus de vouloir dormir, je devais me soigner maintenant. Encore une meilleure raison pour rentrer et les éviter, je n'avais pas la force d'affronter tant de... "vie".

D'une lenteur incroyable et avec une très dérangeante douleur au bras, je réussis à me mettre debout, mais je me sentais vraiment fatigué... Je plaquais ma main ensanglantée sur le visage, pris d'un soudain mal de tête.

- Je... Je dois rentrer. Je ne me sens pas très bien., réussis-je à dire.

C'est avec une grimace que je me penchais vers mon sac, mais je me sentis partir vers l'avant, vers un énorme vide, un grand trou noir, venant de ma tête, m'engloutissant. Je crois que mes jambes n'arrivent plus à supporter mon poids, et je tombe à genoux, une main plaquée rouge de sang contre mon visage et l'autre contre le sol, m'empêchant de m'affaler par terre. Je ne sais pas trop s'il y a de l'agitation autour de moi, s'il y a quelqu'un près de moi, car tout ce dont j'ai envie, c'est de vomir, et de manger.

C'est dans un état semi-comateux que je relevais la tête, le regard fiévreux, voyant flou, tendit que j'étais paniqué.

- "J'ai mangé pourtant... Ce n'est pas possible... Non, non, non... Pas ça en plus. Je ne peux pas craquer ! Pas maintenant ! Pas ici !"

Des odeurs entêtantes, enivrantes, succulentes, aaah, de l'humain. Mais non ! Je ne peux pas ! Mais j'ai tellement faim... Comment ça se fait d'ailleurs ? J'ai bu ma ration tout à l'heure... Peu importe, j'ai faim, et tu as faim. Alors, vas-y, régales-toi. No... non ! Mais soudain, un cri me vint, et une odeur plus forte, beaucoup trop forte, me prend à plein nez comme si elle cherchait à m'étouffer ; l'odeur un humain qui saigne, une toute petite entaille, mais c'est trop tard, c'est du sang d'humain.

Alors, je me prend la tête à deux mains, essayant de boucher mon nez - mais il est trop tard -, de boucher mes oreilles pour ne plus entendre mon instinct me susurrer d'aller manger - mais je n'y arrive pas, et il est trop tard, et c'est dans un grand hurlement, qui se mut lentement en celui qu'on pourrait prendre pour une bête que je perds le contrôle, que je me perds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Icone de votre esprit :

Messages : 293
Date d'inscription : 29/10/2015
avatar
Démon


Lyna Inukaï

Démon

MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   Mer 27 Jan - 16:41

Ce fut une succession d'évènements beaucoup trop difficile à gérer pour le groupe de jeunes adultes. Comme Lyna s'y attendait, Freya et Erika allaient répliquer à vitesse grand V ! Alors que Freya avait préférée les injures et préférait toucher les points sensibles de la Renarde, la débile d'Erika s'était littéralement enflammée pour rattraper l'Inukaï et la bousculer fortement contre les buissons sur le côté tout en cassant la table en deux sur son passage. Ce fut qu'un acte stupide et immature qui n'eut pour conséquence que d'énerver encore plus Lyna alors qu'elle ne l'était déjà. Sans oublier que la dites personne que la traqueuse allait passer du temps avec n'était autre que Shannon Hishima, son nouveau coéquipier dans l'armée. Shannon était également l'amant de Freya, sa pire ennemie et rien n'était plus amusant que de l'enrager en passant du bon temps avec son boy friend. Pour couronner le tout, Freya s'était emportée contre Shannon devant sa messagerie alors qu'il était juste derrière elle. Une aubaine pour Lyna qui allait pouvoir se venger en bonne enfant. Cependant quelque chose vint attirer l'attention de la démonne ... l'autre chien qui lui servait d'ami commençait à pété un câble et personne n'avait l'air de savoir pourquoi, personne sauf Lyna. Durant toutes leurs batailles, l'Inukaï avait pu apercevoir son ami dans cet état que très rarement. Ketsueki agissait ainsi parce que son pouvoir, sa soif de sang reprenait le dessus sur lui et il devenait complètement inconscient laissant place à sa monstruosité hors norme. Personne ne pouvait l'arrêter dans cet état, il fallait simplement qu'il se ressource en sang et il pouvait enfin redevenir l'homme qu'il était ... généralement après un bain de sang d'une violence inouïe.

Lyna s'empressa de rejoindre Shannon tout en rendant le coup qu'Erika lui avait donnée il y a quelques minutes, l'envoyant non pas contre un arbre mais contre la baie vitrée de la terrasse. Pour Freya, Lyna lui lança un regard assurée pour lui montrer qu'elle lui avait peut être volée le Vampire Hesediel pour l'instant mais Lyna avait Shannon de son côté. Elle sortit deux de ses lames et donna un coup de coude à son partenaire pour l'inciter à faire de même

- On ira manger une glace après avoir régler le cas de Ketsueki. Il faut agir efficacement et rapidement parce que si on attend trop, ça ne sera pas beau à voir ... Ah et faite Shannon, j'adore ta sonnerie ! C'est trop mignon

La dernière phrase que Lyna avait prononcée était spécialement adressée à Freya, pauvre bébé choupinette ! Qui la consolera sans son Shannon adoré ? ça lui apprendra à vouloir humilier la Chef de Clan pour aucune bonne raison. Puis l'autre bouffonne d'Erika allait sûrement vouloir se venger et la Lyna ne se retiendrait aucunement pour découper ses beaux cheveux bleues en mille morceaux ...

Enfin pour le moment, il fallait mettre Ketsueki hors d'état de nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une perm qui tourne mal [feat Lyna Inukaï / Freya Hesediel / Erika Amaterasu / Shannon Hishima]
» Une promenade qui tourne mal...
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
» Gros mekk tourne boulon et Gros mekk la feraille
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Extérieurs-