Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Mauvaise pioche [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité

MessageSujet: Mauvaise pioche [Solo]   Lun 30 Nov - 0:57

J’ai fait pas mal de conneries étant gosse, comme tout le monde. Certaines m’ont été bénéfiques, d’autres auront failli me troubler à vie. Mais c’est comme ça qu’une adolescence ce se vit. Sans se préoccuper de l’avenir, sans s’inquiéter de tous les problèmes du monde adulte. C’est comme cela qu’on vit.

Et une de ces histoires aura bien faillit me coûter ma première fois. A force de jouer avec le feu, j’me suis brûlé et bien. J’avais dix-huit ans à cette époque, si je me trompe pas et…




- Fini, enfin !

Je gueule de joie, ouais. Pourquoi ? Parce que j’ai enfin terminé la pile de papiers administratifs dont je devais m’occuper depuis un bon mois ! J’ai horreur de ça mais je l’ai fait ! Qu’on m’acclame, qu’on m’apporte une médaille, qu’on fasse un défilé à mon nom !... Bon, le regard de Tsukasa est en train de me dire de filer au plus vite parce que lui, il a beaucoup plus de boulot à boucler et il voudrait avoir la paix pour. Je lui adresse donc juste un signe de main et un « Bye ! » après avoir enfilé mon gilet et empoigné mon sac, pas tellement attiré par l’idée d’embêter le pauvre chef du comité de discipline aujourd’hui.

Nan, aujourd’hui, j’avais un tout autre plan. Aller boire quelques verres. Sans débourser le moindre sou ! J’ai juste ce qu’il faut pour payer mon loyer, mes factures et mes besoins alimentaires, j’pouvais pas vraiment me permettre de débourser plus. C’est pour ça qu’il y a quelques mois, j’ai acheté avec le peu d’économies que j’avais un ensemble très sympa. Chemise noire, cravate, le classe classique. Mais aussi une jolie jupe verte et une paire de bottes hautes à talons ! Et ouais, la tenue parfait pour mon plan, c’est ça ! Une tenue aguicheuse pour quand je me transforme en femme. Ou comment se faire payer quelques verres par des idiots en manque d’amour.

Dans les couloirs, tandis que les derniers élèves sont en train de partir, j’enfile un de mes gants en métal et y concentre ma magie élémentaire. Je m’approche ensuite d’une fille et lui tapote l’épaule. Elle se retourne et me regarde d’un air interrogateur.

- Désolé, je me suis trompé de personne !

Je fais volte-face direct après lui avoir dit ça et me barre en courant dans la direction des toilettes de l’étage, mon pouvoir de transformation commençant à faire effet. J’le sais à la méga-douleur que ça produit dans tout mon corps. D’ailleurs, mes bras ont déjà commencés à devenir plus minces tout comme mes mains tandis que je tape un virage dans le couloir. Mes cheveux également font leur croissance dans mon dos, j’en ai plein qui vienne me gêner la vision, c’chiant ! Tandis que j’entre en trombe dans les chiottes des garçons et prend d’assaut une cabine, mes hanches ont eu le temps de s’affiner tout comme mes jambes. Seul mon fessier de légende à un peu pris pendant ce temps, étant désormais beaucoup plus voyant qu’avant. Pendant que je ferme avec le loquet la porte de la cabine, ma structure osseuse finis ses derniers ajustements en m’infligeant des douleurs assez violentes un peu partout. Tellement fortes que je n’ai même pas senti les choses changer dans mon caleçon, j’vous passe les détails. Je ferme maintenant les yeux, la douleur au visage étant insupportable pendant que la magie restructure mon joli facies. En rouvrant les yeux, je vois pousser sur mon torse la poitrine plus que respectable que j’arbore sous mon apparence féminine. Une fois tout ceci fini, je dois encore attendre que mes nombreuses crampes disparaissent durant quelques minutes.

Ceci fait, je sors de mon sac la fameuse tenue et me déshabille totalement, ne prenant même pas le temps de me mater. Vu que c’est mon corps, c’est pas comme si c’était celui d’une autre fille donc il n’y a pas le plaisir à voir le corps nu. J’enfile d’abord les sous-vêtements noirs en commençant par la culotte et en continuant avec le soutien-gorge, cet objet de Satan ! Mon dieu, que ça avait été compliqué à attacher les premières fois ! Bon, depuis, c’est devenu plus simple pour moi, mais bon, j’garde des mauvais souvenirs de mes premières transformations. J’enfile ensuite ma chemise rapidement tout comme ma jupe qui, je me rends compte au final, est vachement courte. Bon, c’est un bon point pour le plan, mais ça risque peut-être d’être un peu trop aguicheur. Enfin, on verra bien. Je noue ensuite la cravate autour de mon cou et la desserre légèrement ensuite pour coller au reste de la tenue. Je finis par rentrer dans mes bottines et ranger mes autres vêtements dans mon sac. Sac que je fous dans mon casier, tant pis pour mes devoirs, j’compte pas me balader avec ça toute la soirée.

Et c’est ainsi que je pars, chantonnant les openings de One Piece, un manga assez vieux mais dont chaque chanson était ancrée dans mon esprit. Et j’dois dire que ma voix féminine est tout à fait agréable à l’entente quand je chante. Elle colle même vachement bien pour « One Day » au final ! Donc je la chante en sortant de l’établissement, entre deux bouffées d’une cigarette. Parce que oui, je fume. Qu’est en fait la vraie cause du trou dans mon budget. J’ai été con de commencer, j’arrive plus à m’arrêter maintenant. Manque de motivation, faut avouer que même si c’est faux, il y a une impression de détente qu’est pas dégueu. Mais j’préfèrerais quand même ne jamais avoir commencé.

Arrivé dans le centre-ville, je me mets à regarder le nom des différents bars en voyant lequel pourrait être sympa. Et pendant que je fais attention aux bars, certains me matent et d’autres gueulent haut et fort des « SALOPE ! ». C’est un peu le but de la tenue en fait tu vois, donc j’me sens pas vraiment dérangé par les cris des petits cons de leur genre. Mais ça m’énerve malgré tout de me dire qu’aujourd’hui, une femme est toujours jugée à la tenue qu’elle porte. C’est bien joli ces histoires d’égalité et tout, mais faut se dire que la société  est bien bas dans le traitement des demoiselles. Alors qu’un mec comme moi, il peut se balader torse nu dans la rue en été, c’est normal. Même le japon qu’était assez pudique a fini par être touché par ces bizarreries occidentales d’après les bouquins d’histoire.

Bon, j’écarte un peu toutes ses histoires de mon esprit et finis par rentrer dans un bar au hasard, ne me trouvant pas attiré par un en particulier. Faudra que je pense à demander conseil sur des bons endroits où se bourrer la gueule la prochaine fois. Une fois dedans, je scrute des yeux les environs, passant des carrés VIP aux petits tabourets de bar simples. Pas mal de monde, j’dois dire mais une musique dansante pas dégueulasse, ça compense.

Même pas le temps de détendre que je suis interpellé par un mec un peu musclé, des lunettes noires et un smoking calé à une table avec d’autres amis et amies. Plusieurs bouteilles sont disposées sur la table, ça sent le bon plan pour me soûler ! Je m’approche donc d’eux d’un pas tranquille, arrivant rapidement à leur table. J’m’assois rapidement sans me faire prier, il m’a invité, j’vais pas refuser. De toute façon, ils sont tous à moitié ivres et se présenter servirait pas à grand-chose. J’prends donc le premier verre que le gars en question me tend et le boit, cul sec ! Et ouais, j’suis comme ça moi ! Puis je tente d’atteindre une bouteille au milieu de la table mais j’y arrive pas. Parce que je vois flou. Et j’ai la tête qui tourne aussi. J’me sens fatigué. Il y avait quoi dans mon verre pour que…

*bam*
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mauvaise pioche [Solo]   Mer 30 Déc - 11:50

Ma tête est lourde. Genre bien lourde. Et puis dès que j’essaie de trop réfléchir, ça fait mal. Heureusement que je suis con tiens, ça m’évite des douleurs inutiles. Bon, pour aller au plus simple, il s’est passé quoi là ? J’buvais un coup et puis pouf, j’suis tombé à la renverse. Et paf, voilà, j’me réveille, j’suis totalement nu dans un lit que je ne reconnais pas, attaché avec des menottes.

Ah oui tiens, j’aurais p’têtre du commencer par là. En gros, là, bah j’me suis réveillé avec tout l’attirail que je viens de vous citer. Ouais, j’suis un peu dans la merde là. En même temps, boire un verre proposé par le premier inconnu, c’était pas ce qu’il y a de plus malin. Surtout quand tu t’habilles comme je l’ai fait. Encore plus dans un bar avec un mec qu’est sapé comme un violeur dans un nanar. Bon en plus, il s’est pas gêné le salopiau, il m’as désapé intégralement ! En général, les gars du genre s’arrêtent aux sous-vêtements. Ou ils déshabillent leurs victimes pour leur faire des choses. Mais j’le sentirais je pense s’il m’avait fait quelque chose pendant mon sommeil, une sensation au réveil d’après les quelques hentais que j’ai pu lire. Par contre, il n’a pas dû se gêner pour mater et toucher cet enculé !

La chambre n’est pas vraiment accueillante, ça fait vraiment chambre d’hôtel rétro, juste là pour voir s’y dérouler quelques relations d’un soir. Sauf que ça grouille de poussière par terre. Sûr, je tombe du lit, j’me relève avec les cheveux en mode serpillière dégueulasse. Le gars devait vraiment être un sacré chien pour ne pas s’inquiéter de chopper un lieu aussi sale. Ou p’têtre que c’est la norme quand on veut pratiquer. J’en sais rien moi en même temps ! Au pire, j’lui poserais la question.

Ben tiens, en parlant du loup, j’l’entends arriver à grand pas comme on entend arriver une troupe d’éléphants en plein milieu de la savane. J’espère qu’il cherche pas à faire dans la discrétion, parce que là, il en est aux antipodes. Et il ouvre donc la porte avec cette même finesse d’éléphant, remontant tranquillement son caleçon, qui lui sert d’unique habit… pour peu de temps, j’imagine. Il me regarde, levant un sourcil, l’air légèrement étonné.

- Oh, déjà réveillée ?
- Ça t’amuse connard ? Relâche-moi, j’ai pas que ça à faire.
- Tenace ? Tant mieux, j’aime les proies résistantes.

Tss. Cliché. A croire qu’il s’est réellement bourré aux nanars avant de venir. Mais bon, j’dois avouer que malgré le fait que je fasse le malin, j’commence à stresser. Mais genre bien. Parce que le fait d’être en caleçon, c’est sûrement pas hasard. Ni celui d’être nu. Il est là avec une envie que je ne viendrais pas rassasier.

Sauf que bon, les menottes, j’les enlève comment ? J’utiliserais bien la magie mais… entre la magie élémentaire qui ne me servirait à rien, vu que redevenir un homme  ne changerait rien à part l’énerver, la magie démoniaque que je ne sais pas maîtriser et la magie spirituelle que je ne peux pas utiliser sur lui… Merde !

Et le temps que je réfléchisse, il a enlevé son caleçon le sale pervers ! J’détourne légèrement le regard pour éviter de voir certaines choses. Sauf que pendant ce temps, lui, il monte sur le lit. Il est con, non ? Donc je n’hésite pas un instant et j’viens lui mon pied dans le menton, en espérant faire un K.O en un coup. Sauf que non en fait. J’suis pas habitué à foutre des coups dans ce corps, donc j’ai pas réussi à lui foutre un coup efficace.

- C’est ça débat toi ! De toute façon, tu finiras par me cé-ARG !

Dans les roubignoles ! Tu fais moins le malin là ! J’le choppe ensuite avec les jambes par le cou pour faire s’écraser sa tête sur le lit en essayant de l’étouffer. Sauf qu’il se roule et tombe par terre. Puis il se relève difficilement, boîtant à fond. Puis il se barre par la porte en m’insultant et en gueulant qu’il allait s’arranger pour que je me tienne tranquille. En gros, j’suis pas plus avancé, ça s’empire même.

Et puis là, bam ! J’entends un gros bruit contre le mur et un cri de douleur. C’est celui du mec, il y a pas à hésiter. Merde, il y a encore pire que lui derrière la porte ? Ils vont m’enlever ? Me tuer ? Ils veulent mon argent ? Bah ils risquent d’être déçus, haha ! Si j’avais encore un quelconque lien avec ma famille, ça aurait pu marcher, mais là, ils ont mal choisi leur cible ! Mais bon, c’est intriguant quand même. Ou flippant même.

La porte s’ouvre. Et en sort… Nyo. Genre il est venu me chercher. Bon esclave, j’vous dis. Qui détourne totalement le regard d’ailleurs. Il n’ose pas regarder. C’est compréhensible, héhé.

- Qu’est-ce t’as encore foutu pour te retrouver dans ce merdier, sale pervers ?
- C’est une longue histoire, haha ! Bon, tu bouges ton cul sinon ? J’vais finir par avoir des crampes au bras moi.
- Ce serait déjà fait si t’étais pas à poil, sale exhibitionniste !
- P’tite nature.
- Continue comme ça, j’me barre.
- Fais donc.

Et il n’a pas attendu plus, il a ouvert la porte, et il l’a refermé derrière lui. Bordel !

- J’déconnais, reviens ! J’m’excuse, tout ça !

Et bien sûr, ce con était resté posté derrière la porte. Et il se pète une barre en arrivant.

- J’ai mal entendu, répète.
- Je m’excuse, Nyo.
- Tu vois, ce n’est pas si compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaise pioche [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mauvaise pioche ( Pv Nial)
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives :: Archives Rp-