Ville Onmyouji est un forum RPG fait pour les amoureux de la fantasy, de l'aventure, mais aussi des univers "scolaires".

Sur ce forum il est possible d'interpréter des élèves comme des adultes au milieu de deux mondes différents peuplés de créatures fantastiques.

Ici, vous aurez le choix de vivre une vie normale, ou bien d'apprendre les arcanes de la magie et de défendre la Terre et Momo -la dimension d'à côté- contre de dangereux monstres!

Devenez traqueur ou forgeron, politicien, mafieux ou encore simple fonctionnaire ! Accomplissez des quêtes et perfectionnez vos pouvoirs ! Partez à la chasse ou venez nous aider à explorer les terres inconnues...dans tous les cas nous n'attendons que vous !

(Nouveau Forum, Accueil Convivial, Plusieurs Races, H/Y/Y Autorisé, NC-16)
Contexte Races Magie Célestia Avatar





Alexander Valcherra | Fondateur
Présent Profil
Akiko Gotô | Fondatrice
Présent Profil
Lyna Inukai | Administratrice
Présent Profil

























Ce forum est fermé
 
Chat BoxActuellement de connecté sur la CB, vous trouverez :



Revenir en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité

MessageSujet: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Mar 24 Nov - 23:32

Je marchais dans les couloirs, errant parmi les jeunes du clan Kasama a l'esprit encore en sommeil. L'hiver venait de tendre les bras sur la ville. Le froid remontait jusque dans notre nuque, transformant notre souffle en léger nuage dans l'air pendant une seconde.
Pour ma part, j'avais revêtu un pull a col roulé blanc, une veste rouge ( avec du polaire a l'intérieure ), un pantalon tout aussi rouge et des chaussure a talon noires. Pour un peu plus de gaieté, de petit flocons en guise de boucle d'oreilles, rehaussé ma tenu. Voilà, j'étais fin prête au combat. Quel combat me demanderez-vous ? Celui de négocier le budget et autre petit chiffres. Avez-vous déjà vu une fiche de transite d'argent ?? C'est interminable et fascinant a la fois.

Enfin, je m'égare. Je prenais donc mon cartable marron, et marchais vers le bureau de mon chef. Mashiro Kasama. D'ordinaire, je faisais au mieux pour le déranger le moins possible, lui laissant ainsi plus de liberté. Malheureusement, des gens mécontents avaient décider qu'on ne leur accordé pas assez d'attention. Et s'étaient mis a se plaindre a qui voudrait les entendre. Il me fallais donc en parler avec Mashi, savoir ce qu'il convenait de faire.

Alors que je grimpais un escalier latéral, évitant ainsi la foule de l'escalier principale. Ayant les yeux baissé, je reconnus aux bruits des pas que quelqu'un me précédais. Levant le nez, je remarquais une silhouette en train de s'éloigner. Comme si la foudre me frappais en plein coeur, la forme imprécise pris, l'espace d'une seconde, la forme de mon frère. Mon frère, si cher et détesté frangin. Comment pouvait-on imiter ses cheveux bleu, cette aisance. Toutefois, ce ne fut qu'une seconde, puis la personne s'en alla. Ne comprenant pas, mon corps agit de lui-même. Montant quatre a quatre les marches, je gravis les marche en quelques secondes. Un couloir et un autre escalier jouxtait le palier. En reprenant mon souffle, j'inspectais les alentour, mais aucune trace de Ale. Il avait disparu, tel un fantôme.

Sonnée et désorientée, je restais prostrée, a me retournais en tout sens et a écouter. Cherchant une signification, une explication de cette brusque apparition. Puis la peur me secoua la poitrine, désordonnant les battement de mon coeur. Ce que j'avais vu, étais-ce réel ?? Ou avais-je rêvée ?? Ma vision se brouilla, des braillements emplir l'espace. En frottant mes yeux, une larme coula le long de ma joue, puis une autre. J'avais trop mal ! Il était trop difficile de ce dire que cet instant, ou j'avais cru voir un espoir, s'était envolé d'un coup. Plaquant ma main devant ma bouche pour ne pas hurler de douleur, je me remis en marche. Longeant les murs, telle une bête traquée, évitant les autres membres du clan, je réussis, je ne sais comment, a atteindre le bureau de Mashi.

En me décalent légèrement sur la gauche, je sentis le dossier d'un des fauteuils. Restant immobile un moment, je haletais comme au sorti d'un marathon. Les sons, les odeurs, les images. Tout me paraissais embrouillé, comme enroulé dans du coton. Pourtant, je crus distinguer un mouvement, que j'attribuais a Mashi. Heureuse de le voir, je dis :

- Mashi, je l'ai vu ... Ale ... Mais ce n'était pas lui !

Cela voulait tout dire, et rien a la fois. Néanmoins, une parole de plus m'aurais étais impossible. M'écroulant a moitié sur l'accoudoir du fauteuil, je me mis a geindre comme un gamine.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Dim 29 Nov - 17:02

Toute vie commence par la naissance et finit par la mort. C’est un fait indéniable et qui ne pourra jamais être contredit. Mais malheureusement, parfois, certains partent plus tôt que d’autres tout en laissant une trace indélébile dans le cœur de ceux qui restent. Chacun porte cette trace d’une façon différente, que ce soit par l’oubli ou par le regret par exemple. Mais elle reste et restera toujours une trace indélébile.




*rlrlrlrlrlrlrlrlrlrlrlrlrlrlrlrlr*

Le bruit de ma chaise qui roule. Je tente de me rappeler les yeux fermés de ce que j’ai fait durant les vingt-quatre dernières heures. Quand je me suis endormi, hier soir, j’étais dans mon lit. Et là, je me réveille dans une chaise des salles administratives du bâtiment. Au départ, j’ai cru que je commençais à faire des crises de somnambulisme, mais non, vu qu’en regardant le petit réveil lumineux devant moi, je me suis rendu compte que j’ai dormi pendant une journée entière, ce qui n’est pas possible, en tout cas pour moi. Qu’est-ce que j’ai foutu pendant tout ce temps ? Je passe ma main devant ma bouche et souffle dessus pour sentir mon haleine. Pas d’odeur d’alcool. Et je touche pas à la drogue, jamais… ‘Fin si on ne compte pas la cigarette comme. J’suis pas mécontent d’avoir arrêté d’ailleurs.

Mais bon, voilà, je suis un poil dans l’incompréhension totale. J’ai aucune idée de ce que j’ai fait pendant l’équivalent d’une journée entière et je peux même pas justifier ça par l’alcool ou la drogue. C’est chaud.

P’têtre que je devrais demander à des gens si ils en savent quelque chose ? Genre si on m’as vu déambuler dans les couloirs ou me balader en ville. Ou même si un animal est rentré. Ou encore une jeune femme. On ne sait jamais, avec mes pouvoirs.

J’ouvre mes yeux et me lève. J’ai besoin d’aller me rafraîchir le visage. Le seul problème, c’est que la pièce est plongée dans le noir. Je sais que c’est le bureau grâce à la faible lumière qu’éclaire les pupitres, mais après, j’suis incapable de voir ce qu’il y a sur le sol.

J’ai pas trop de problèmes à me repérer dedans en général, j’le connais quasiment par cœur, mais là, depuis que je suis levé, mon corps me semble plus léger que d’habitude. Plus petit aussi. Et j’dois pas bien être couvert, parce que là, le frais de l’hiver, j’le sens bien sous ma jupe… Attends, quoi ?


Okay, question supplémentaire. J’fous quoi en femme exactement ? Puis j’ai la tenue en plus. En jupe, tout ça. Sérieusement, j’ai foutu quoi pendant les dernières heures ? Ça m’inquiète là. Je stresse sur ce que j’ai pu faire durant vingt-quatre heures avec ce corps. Pas que je l’aime pas, travestir a jamais été une honte pour moi depuis mon enfance, mais je m’étais décidé d’arrêter pour l’image du clan.

*rlrlrl* Oh, il se passe quoi là ? J’ai entendu la chaise rouler ! J’suis devant mon bureau, j’fait volte-face immédiatement pour regarder qui a causé le bruit. Et là, j’la vois. Enfin, non, j’la devine, vu que je peux juste le haut de ces cheveux rouges à cause du noir quasi-total. Ombrage, haletante, se tient à la chaise.

- Mashi, je l'ai vu ... Ale ... Mais ce n'était pas lui !

Quoi ? De quoi ? De qui ? Merde, c’pas le moment des questions, ça attendra. Je me rapproche d’elle à tâtons, pour éviter de me tôler et finit par l’atteindre. Je saisis sa main avec les miennes  et tente de la calmer.

- Ombrage ! Je suis là, calme-toi. Inspire, expire, tout ça, mais calme-toi.

Tout en lui parlant, je la fait s’asseoir sur le fauteuil, qu’elle arrête de s’exciter comme elle le fait. Et c’est uniquement une fois calmée que je me décide à commencer à aborder les questions, en espérant qu’elle ne fasse pas attentions à ma voix qui dévoilerait mon apparence actuelle.

- Je suis toujours là, pas d’inquiétude… Ça va mieux ?

Je marque une petite pause, écoutant sa réponse.

- Tu veux bien me raconter ce qu’il s’est passé ? Qu’est-ce que tu as vu qui t’as à ce point effrayée ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Lun 30 Nov - 14:23

Lorsque les pleures emplissent mon horizon. Mon coeur et mes gestes régressent. Je redeviens une petite fille, je geindre, cris, et enfin, mon coeur est aussi fragile que du cristal. De nombreuses fissurent courent déjà sur l'organe au creux de ma poitrine.

Là, j'avais mal. Sa faisais un mal de chien, je ne pouvais plus penser clairement. Tout ce que je savais, c'était qu'un espoir. L'espoir de revoir Ale c'était envolé. Nous avions beau ne pas être jumeau, un lien nous unissaient tous les deux. Néanmoins, bien que ce lien existe, il m'avait abandonné. La première fois, je m'en était sortie grâce a mes parents. La seconde fois, se fut la rencontre avec Raphaël qui me sauva. Bien qu'Ale ne m'ait pas abandonné une troisième fois. Ce folle espoir, tari avant même qu'il ne soit tout a fait éclot, m'étais tout aussi douloureux. C'étais a me rendre folle ! Je me fichais de savoir que mes cris allait faire toquer des gens a la porte du bureau. Je me fichais aussi des rumeurs a venir. Tout ce que je voulais, c'étais faire taire cet élancement qui, a chaque battement, m'enfonçais un poignard dans le coeur.

S'entant finalement autre chose que la douleur, une chaleur. Une douce chaleur provenant de mains attendrissantes dans les miennes. Je commence a me frotter les yeux, espérant ainsi, essayer de voir quelque chose. Mes boucles d'oreilles teintes, les volets sont tirés, expliquant ainsi le bureau plongeait dans l'obscurité. Un son voilait passe au-dessus de mes cris :

- Ombrage !

Reconnaissant la voix, j'essaye de lui répondre, cependant, ma respiration est si anarchique qu'il m'est impossible de former un mot cohérant.

- Je suis là, calme-toi. Inspire, expire, tout ça, mais calme-toi.

Je hochais la tête, bien que Mashi ne puisse me voir. Et commençais a prendre de grande inspirations, et expirais tout autant. Toute concentrée que je l'étais, je sentis toutefois qu'on m'amenais a me lever. Puis, a m'asseoir sur une chaise. Puisant de la force en brouillant a moitié, la main de mon sauveur, je me sens de mieux en mieux. Toutefois, il subsiste toujours ce poids dans mon thorax. !ce n'est qu'après mes esprit a nouveau en place ( enfin a moitié en place ) que la voix de Mashi reprend :

- Je suis toujours là, pas d’inquiétude… Ça va mieux ?

Hoquetant quelques secondes de plus, je reprenais finalement ma voix.

- Ca va ... mieux, oui.

Ne me risquant pas a poser la question du manque de lumière. Mes yeux étaient bouffis, rouges, gonflés. Je ne voulais pas aggraver en m'éblouissant avec la lumière. Je me pris le visage dans mes mains, et me mis a me répéter :

- Oui tout va bien, calme toi. Inspire * hum*. Expire * pfuuu *.

Le temps que j'eux dis 6, voir 7 fois cette phrase, que Mashi reprenait :

- Tu veux bien me raconter ce qu’il s’est passé ? Qu’est-ce que tu as vu qui t’as à ce point effrayée ?

Grinçant un bruit signifiant mon accord, je relatais les faits :

- Je montais les escaliers pour venir te voir... au sujet d'un problème. Et ...

Ma voix se brisais, tel du verre brisait. Inspire. Expire.

- Et en levant les yeux. Je l'ai vu. Ca n'a durée qu'une seconde, pourtant j'étais certaine que c'était lui ! Puis il avait disparu de nouveau ! Quand je suis arrivée en haut des marches i n'y avait plus rien ! Il s'était volatilisé ! ENCORE !!!

Ne remarquant que maintenant que ma voix avait montée en crescendo, pour finir par des hurlements, je me traitais d'idiote. Si continuait a perdre le contrôle, j'allais déclenchée accidentellement l'un de mes pouvoirs.
Tandis que la voix de Mashi résonnait dans mes oreilles sans me parvenir. Je repris mes inspirations et expirations avant de reprendre cette fois en parlant plus bas, voir en chuchotant :

- Ale ... c'est Ale que j'ai vu en haut des marches. Mon frère.

Puis je réalisais enfin que Mashi n'avait entendu parler de Ale qu'une seule fois. Lorsque mon frère m'avait abandonné de nouveau, je m'étais refermé sur moi même. Pendant des mois, je n'avait dis a personne pourquoi, je me sentais si mal. Ma douleur m'avait muré, m'éloignant de mes amis. Ce ne fus que grâce a mon mari, aujourd'hui décédé, que j'ai réussi a m'en remettre. Puis plus tard, lorsque je me suis sentis mieux, je m'étais décidé a révéler a mes amis ce qui m'étais arriver. J'avais tut toutefois, tout ce que j'avais pu faire pendant cette période noir. Ne relatant seulement quel lien unissait l'ancien cuisinier et moi.

- Tu sais. Je vous en avait parlée. J'ai un frère de six ans mon aîné, un démon.

Une pause de quelques secondes s'en suivis, enfin la parole me revins :

- J'ai cru que c'étais une apparition ou autre chose ... Je ne sais même pas si c'étais la réalité...

Un gloussement de dérision me secoue. Parce que même pour moi mes propos sont peine cohérent. Néanmoins, c'est si dure a raconter ce que j'ai vu et ressentis en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Lun 21 Déc - 23:20

Alexisse, le fameux frère d’Ombrage, celui qui l’as abandonné de nombreuses fois. Je ne connais que son nom et son visage grâce aux paroles de sa sœur et les quelques recherches que j’ai pu faire de mon côté à son sujet. Même si je ne le connais pas, la seule envie qui me traverse l’esprit à son sujet est de le frapper. Et ce sera le cas si l’homme se décide un jour de revenir d’entre les morts. Mais bon, ce que je sais surtout, c’est qu’Ombrage souffre de cette disparition, presque autant que celle de Raphaël… Ou que moi avec Leia…

Enfin bon, ne pensons pas aux choses tristes ! Il faut que je m’occupe de ce fantôme qu’elle dit avoir vu ! Je vais le renvoyer vite fait, bien fait, dans le monde des morts ! Bwahahahaha ! Enfin si ils existent bien, je n’ai pas encore eu la chance d’en croiser un moi. Faut dire que ça court par les rues les fantômes. D’après les livres que je lisais quand j’étais adolescent, ça se planque dans les vieux manoirs ou les cimetières, lieux dans lesquels j’vais rarement passer des p’tites vacances. Quoique, ça pourrait être rigolo ! Même si ma petite Ayano passerait son temps enfermé dans le placard. Ah, une des rares choses qu’elle ne tient pas de moi, cette peur de tout ce qu’est occulte. En même temps, lui raconter des histoires de monstres comme histoire du soir quand elle était petite avait peut-être pas été la meilleure idée. J’te jure, on fait pas pire père que moi. Enfin si, une certaine vieille croûte… Héhé…

Ah bordel, qu’est-ce qui m’arrive aujourd’hui ? C’est quoi cette ambiance de deuil bordel ! Faut que je me ressaisisse. Ombrage a besoin que je la console, alors on arrête de penser à tout ça et on se concentre sur elle, compris ?

- Le fantôme de ton frère donc ? Tu as dû rêver. Enfin bon, dans ce cas, je vais te ramener jusqu’à ta chambre et si ce fantôme est vraiment là, on le reverra dans le monde des cieux tous les deux, d’accord ?

C’est ainsi que la levant après avoir saisi sa main, je l’emmène jusqu’au couloir, mon portable avec l’application lampe torche nous guidant. J’l’avais oublié celle-là, c’est vachement pratique un portable dans ce genre de cas !

- Fais gaffe à ce qu’il y a à tes pieds, c’est un peu bordélique.

Sauf que quand je la regarde quelques instants pour m’assurer qu’elle suit sans problèmes, la seule chose que j’observe, c’est un regard étonné, quasi stupéfait.

- Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai un truc sur le visage ?

Puis je finis par me rappeler, la jupe et tout le bordel du réveil. Tu m’étonnes qu’elle tire une de ces tronches. Si je la croisais, sans explications, avec un torse plat et un paquet dans le pantalon, j’me poserais des questions.

- Cherche pas à comprendre, je sais même pas comment j’me suis retrouvé comme ça.

Je continue finalement à avancer vers le couloir, balayant celui-ci du faisceau lumineux de mon portable. Rien à signaler pour le moment ! La voie est libre, Capitaine ! En avant, moussaillons !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Sam 2 Jan - 2:24

Comment Mashi pouvait comprendre ce que je racontais ? J'avais parlé de mon frère en fantôme et j'avais déboulée un peu a la façon d'une tornade dans son bureau. Alors que je devais à la base, ne l'oublions pas, une demande a lui transmettre. Enfin on pouvais toujours la reporter, la personne pouvais attendre.

Toujours assise sur la chaise roulante, et dans le noir, j'entend la réflexion de Mashi :

- Le fantôme de ton frère donc ? Tu as dû rêver. Enfin bon, dans ce cas, je vais te ramener jusqu’à ta chambre et si ce fantôme est vraiment là, on le reverra dans le monde des cieux tous les deux, d’accord ?

- Oui tu as raison ... j'ai dû rêver ...

Entendre Mashi l'affirmer me fit plus de bien que je le pensais. C'est fou comment quelques mots influence sur le comportement ! Pourtant, un petit doute subsisté encore. La peur que j'avais eut ne s'était pas totalement éteinte. Posant ma main droite sur mon poitrine, je réalise que mon petit coeur pulse encore fortement. Tu m'étonne ! Avec la peur que je me suis faite toute seule. Il ne faut pas trop réfléchir pour comprendre que rentrer a la maison ne me ferais pas de mal. La main du Mashi transperça les ténèbres de la pièce, et vint enlacer la mienne. Je regagnais le sol sur mes pieds et me mis à me laisser tirer.

En chemin pour le couloir, je me rend compte que sa main est plus petite. Certes, la croissance de Mashi avait été retardé, une des conséquences de son pouvoir. Et puis, ce n'était pas tout, il avait l'air d'avoir moins de force, sa paume était plus lisse. Lorsque la lumière vint, je vis une luxuriante chevelure châtains. Un corps de jeune femme me faisais suivre le couloir, habillée d'une jupe. Je me souvenais d'avoir déjà ressentie cette étonnement, ce pétillement d'espièglerie à le ( ou la ) voyant.

- Fais gaffe à ce qu’il y a à tes pieds, c’est un peu bordélique.

- Hin hin ...

Ok, j'avais pas d'autre réponses en stock pour le coup. Cela faisait des années que Mashi n'avait pas utilisé son pouvoir de métamorphose. Pour le coup j'en restée coi. Ses pupilles jaunes incandescentes me fixe, il a remarqué mon insistance sur ... hum, son changement de sexe.

- Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai un truc sur le visage ?

- Hum ...

- Cherche pas à comprendre, je sais même pas comment j’me suis retrouvé comme ça.

J'aurais dû me rebeller et demander des explications ?? Possible. Néanmoins, j'avais assez d'expérience avec Mashi que dans ce genre de moment, mieux valait ne pas poser de questions. Si lui même, ne savait pas comment il en était arrivé a cet état. Il valait mieux attendre que les réponses viennent plus tard.
Pour détendre un peu l'atmosphère, et laissé derrière moi se sentiment de peine. Je me mis à blaguer légèrement.

- La jupe n'est pas idéale pour ramener quelqu'un a sa chambre.

Agrémenté d'un petit sourire mutin, je regarde aux alentours. Tout est calme, les stores son encore baissé et la lumière commencé a descendre lorsque je suis rentrée dans le bureau. Bon, je l'avoue, je n'ai jamais aimé le noir. Lorsque j'étais enfant, je me faufilé dans la chambre de mes parent ou celle de mon frère. Là, je me glissais dans leur draps, avec mon doudou. Ils m'enlacaient alors, jusqu’à ce que le sommeille me gagne. Aujourd',hui, j'avais perdu cette habitude, et le noir ne m'effrayé qu'a certaines occasions. En ce jour, c'était le cas. Je pressais ainsi plus fort la douce main de Mashi, et ajoutais :

- C'est bizarre que se soit si silencieux... Il n'y a plus personne dans les bureaux ??


Puis, tandis que Mashi me répondait, j'ouvris la porte qui émit un bruit grincent et strident. Il me fit hérisser les poils de bras ! Si j'avais été un chat, j'aurais sauté au plafond, ou détaler !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Sam 2 Jan - 17:55

- Tu préfères peut-être que je te ramène sans ?


Lui dis-je d’un air moqueur. Parce que bon, en vrai, je ne le ferais pas. Comme si me faire remarquer avec un accoutrement pareil m’apporterait quelques problèmes, je n’imagine même pas le bordel que ce serait si des gens me retrouvaient en culotte en plein milieu des couloirs. J’ai déjà suffisamment de problèmes personnels pour que des membres du clan viennent se poser des questions sur mon orientation sexuelle ou toute autre chose ! Heureusement, Ombrage à l’air de s’être rendu compte de mon désarroi, vu qu’elle évite de plus s’attarder sur le sujet.

Nous avançons, enfin plutôt je la tire d’une main et elle suit du mieux qu’elle peut, jusqu’à la porte du bureau. Laissant Ombrage repasser devant, elle s’occupe d’ouvrir la porte qui produit ce même grincement habituel. Grincement qui avait visiblement effrayé Ombrage… Est-ce que je le fais ? Nan, ce n’est pas le moment, j’suis plus un gosse ! Mais en même temps, c’est l’occasion de détendre l’atmosphère ! Ou de la faire tomber dans le coma… Bon, au pire, qui ne tente rien n’as rien !

- BOUH !

Oui, j’tente de la surprendre en l’attaquant par surprise. Je suis un gosse, je sais. Mais au moins, normalement, quand elle se sera remise, elle devrait être calmée… ou encore plus effrayée si je m’y suis mal pris.

- Désolé, c’était trop tentant !

Dis-je, lâchant un petit soufflement de nez, signe du fait que je trouve ça drôle, en prime. J’ai une de ces têtes à claques parfois.

- Tu vois, la seule chose dangereuse ici, c’est l’imbécile à tes côtés. Donc pas besoin de s’inquiéter !

Ma phrase finie, je lui tire la main à nouveau, brandissant mon portable et sa lampe torche de l’autre. J’avance doucement mais prudemment dans le couloir en direction de la chambre d’Ombrage. Sauf que là, un bruit se fait entendre devant nous dans le noir, ce sont des pas. Quelqu’un s’approche de nous ! J’agite la lampe torche dans l’espoir d’éblouir celui ou celle dans le passage. Pour au final me rendre compte que c’est l’énorme chat de ma fille. Totoro qu’elle l’a appelé. J’confirme, tout comme l’original, il fait oreiller avec son ventre grassouillet. Par contre, il est pas fute-fute. Enfin bon, en même temps, j’l’ai éduqué en partie donc bon.

- Fausse alerte…

C’est ce que je lui dis tout en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Lun 4 Jan - 22:19

Moi qui croyait que Mashiro avait grandit, je me rendais compte que non ! Il eut la brillante de crier au moment ou j'étais a cran :

- BOUH !

- AAaaah !! * BAM ! *

Et comme il faut s'y attendre, je fous un coup de poing dans la porte. Trois secondes plus tard, je compris que c'est Mashi qui m'a fait peur. Je dois lui en vouloir ?? Jamais ! Mais pour le coup, je fait mon air boudeur pour me venger.

Je donne une légère tape derrière la tête de Mashi et un sourire vient déformer mon air boudeur. Bon, c'est mort pour l'air boudeur, j'arrive plus à la faire. Mais au moins, je me sens plus légère. Ce sacré Mashi, il pourrais détendre l'atmosphère même s'il était dans le chaudron d'une sorcière !

- Désolé, c’était trop tentant !

Me dit-il. Alors qu'il trouve la situation très amusante. Raaaah ! Il a vraiment le don pour me faire enrager ! Je me souviens encore de sa façons a me faire sortir de mes gonds lorsque nous étions encore étudiants.

- Tu es ...

- Tu vois, la seule chose dangereuse ici, c’est l’imbécile à tes côtés. Donc pas besoin de s’inquiéter !

- Si, que tu es encore une idée lumineuse.

Pas le temps de souffler qu'il me reprend la main, et nous fait reprendre notre ascension. Décident qu'il serais plus judicieux que je me tais. Je le laisse me conduire dans les couloirs. Tandis qu'il balayé de sa torche les recoins, une forme se prolifère vers nous. Je me rapprochais de Mashi et chuchotais a son oreille :

- C'est quoi ??

La jeune homme dans l'âme se mis a faire de grand geste avec la lumière. Et finalement, je vois arriver la grosse boule de poil. Totoro de son nom, est le chat de la fille de Mashi. Il est gentil, et me sers parfois de radiateur quand il fait trop froid dans mon bureau. Le seule jour où il m'a mordu, c'est quand il a confondu mon doigt avec un hareng. Depuis, il est défendu de hareng ! Il faut dire, j'ai entendu dire par la petite Kasama que c'était son père qui l'avait éduqué. On peut dire tel chat, tel maître.

- Fausse alerte…

Un léger soupire lui échappe, signifiant son soulagement. Mon côté taquine ressort en le voyant un peu sur les nerfs. Je me met pile sous le jet lumineux .

- BWARG !

Pas très naturel, m'enfin ça ira. Pour le coup, Totoro eut peur lui. Bien que se ne soit pas très reluisante comme victoire. Pour me faire pardonner du chat, je le prend dans mes bras et lui dit :

- T'en fait pas, je te donnerais un petit quelque chose demain. Sauf du hareng bien sûr.

Regardant a nouveau Mashi, je lui dis :

- J'espère que tu as été mort de peur.

Rajoutais-je d'un léger sourire espiègle.

Soudain, je vois à la limite de mon champs de vision, un autre mouvement. Sauf que c'était ... rose ? Mais il n'y a plus personne donc ...  c'est un fantôme ? Les fantôme sont-ils rose ?? Je pense pas mais je préfère demandais a Mashi confirmation :

- Mashi ... Un fantôme c'est rose ??

Après sa réponse, je m'explique car il ne semble pas avoir vu :

- J'ai vu un mouvement de quelque chose de ... rose.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Jeu 14 Jan - 20:55

- AAAAAAH !

« M-M-M-M-M-Mais ça va pas la tête ! Il y a des gens qui sont morts pour moins que ça ! Tu veux que j’ai une crise cardiaque ?! » C’est ce que j’aurais sûrement gueulé si je ne m’étais pas porté coupable du même crime quelques minutes plus tôt. Mais là, tout de suite, fermer ma bouche et nier le fait que j’avais eu la chocotte était la meilleure chose à faire. Parce que oui, j’admets quand j’ai tort mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin, je n’admettrais pas le fait que j’ai flippé ! Ma fierté masculine en dépend ! Et pour homme, c’est une des choses les plus importantes. Même si j’ai plus grand-chose de masculin d’ailleurs.

- B-B-Bien joué, mais il faudra mieux t’y prendre pour me faire peur !

Habituellement, je mens assez facilement, chose très utile pour éviter les sujets compliqués avec ma fille, mais là, sur le coup du choc, c’est assez compliqué de paraître crédible. Je veux dire, se justifier tout en essayant de contenir un sentiment fort, ici la peur, c’est pas la chose la plus simple au monde !

Bon, de toute façon, elle ne m’a pas entendu visiblement, elle est occupée avec le chat. Et d’ailleurs, pourquoi elle, elle peut le porter ? Quand c’est moi qui le porte, il se débat pour aller se refoutre en boule sur le canapé. S’pèce d’ingrat ! S’il n’y avait pas ma fille, tu dormirais dehors !

Et les v’là qu’ils reviennent en se moquant. Pas que Ombrage non, le regard de cette boule de poil est aussi moqueur que les mots de la rouge. Si c’est comme ça, je boude ! Allez trouver un autre idiot dont vous moquer !

- Mashi ... Un fantôme c'est rose ?
- Qu’est-ce que tu me racontes ?
- J'ai vu un mouvement de quelque chose de ... rose.
- C’est bon, j’m’excuse pour t’avoir fait peur tout à l’heure, je le referais plus !

Elle s’acharne à vouloir me faire peur, elle m’en veut tant que ça ? J’me rends peut-être pas compte de la peur que je lui aie infligé tout à l’heure. J’ai été trop loin pour qu’elle veuille se venger à ce point ? Je retiens d’éviter ce genre d’idioties la prochaine fois que je me retrouve dans le noir seul avec Ombrage. Et d’éviter les double-sens qui me font rougir. Heureusement qu’on est dans le noir, j’passe déjà suffisamment pour un pervers avec cette tenue.

Et c’est quoi ça ?! J’ai vu un truc coloré passer devant moi ! C’était rouge, je crois ! Il y a un fantôme dans la baraque ! J’agite la lampe dans tous les sens histoire de me rassurer en découvrant la cause de cette couleur mais rien ! C’est quoi ce bordel ! Merde, qu’est-ce que je peux faire ?! Je sais !

- Ombrage… On range où les aspirateurs ?

Il me reste plus qu’à devenir un GhostBuster pour chasser les mauvais esprits !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Jeu 21 Jan - 22:29

- C’est bon, j’m’excuse pour t’avoir fait peur tout à l’heure, je le referais plus !

- Ah, mais non ! * lâchant un petite rire je continue * Je te connais assez pour savoir que tu ne pensais pas a mal ??

Mashiro ne semblait pas m'écouter. Il est un peu ailleurs. Bon, tant pos. Au moins Totoro me répondra lui :

- Tu sais quoi ? Je crois, que quelqu'un a eut la très mauvaise idée de relooker les fantômes.

- MAOU !

Le soulevant en dessous les bras, je l'approche de mon visage et lui fait un bisous d'esquimau. Depuis ma tendre enfance j'adorais les animaux ! J'avais toujours eu une certaine affinité avec eux. Enfin, certains me fuyait comme la peste parce que je leur donnais trop d'amour. Les ingrats !

- Aïe !

La lumière de Mashi venait de m'éblouir, lâchant le chat ( qui ne retomba pas sur ses pattes ). Je ne vis pendant une seconde ou deux que des formes indistinctes. Le temps que l'info remonte jusqu'à mes neurones, ma voix s'élève :

- Tu l'a vu ?? C'étais le fantôme rose !

- Ombrage… On range où les aspirateurs ?

- Pas maintenant Mashi ! Je sais que tu as souvent des idées lumineuses mais là ...

Bon, Mashi il faut savoir, est très inventif. Je ne sais pas très bien, d'où il les sort. Cependant, à chaque fois, je sens que c'est le prémisse de nouvelles aventures. Et pour rien au monde je ne raterais ça ! On le faisait beaucoup moins depuis que nous étions devenus des " adultes responsables ". Et là, je venais de tilter ce qu'il voulait faire avec les aspirateurs. On avait revu avec les filles ( Céléstine et Avano ), le film Gost Busters. Avano n'avait pas été prévenu du titre du film. Sinon elle ne serait pas venu. Mashi n'avait cessé de rire, Céléstine avait les étoiles pleins les yeux, et moi je flippait a chaque fois devant les squelettes.

- Mashi, je crois te suivre mais euh ... * J'indique un couloirs a droite, là où se trouve le placard avec les aspirateurs * Tu te souviens du jour ou tu as emprunté les plumeaux de la concierge ??

Tout en le suivant, toujours en lui tenant la main. Je lui explique, patiemment, le temps qu'il comprenne. Ne le voyant toujours pas réagir, je développe :

- Tu te souviens bien de Mme Kiwasaki. C'est à elle que tu as pris les plumeaux, et euh ... Zut je me répète !

J'avais la fâcheuse tendance, à me répéter parfois dans mes propos. Contournant une planche grinçante, extrêmement célèbre chez les Kasama. Elle portait malheur sûr celui qui marché dessus.

- Enfin, tu lui a rendu son matériel un brin, abîmé ? Plutôt déplumé en faite !

J'en ris, me souvenant de la tête de Mashi, et de la concierge. Bien entendu, je l'avais défendu, et avait du racheter des plumeaux neuf.

- Enfin bon, allons-y, j'aimerais bien voir si des fantôme se laisserons gentiment attraper dans des sacs.

D'un rire plein de joie, j'accélère un peu. Ravie d'avoir trouvé un jeu sympas ! Puis enfin, nous nous trouvons devant le placard, nous l'ouvrons.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Lun 1 Fév - 9:20

Mme Kawasaki… Sacré gueularde celle-là, elle passe son temps à râler. Bon, en même temps, la plupart du temps, il y a de quoi. J'irais pas jusqu'à dire que les Kasama sont une bande de sagouins sans hygiène, mais bon, l'hygiène, c'est pas tous leur trucs. Entre les anciens prisonniers ou les aventuriers qui ont passé des années sur la route, certains ont perdu l'habitude de se laver mais surtout de ramasser leurs déchets. C'est pas faute d'essayer de leur faire comprendre, ils ont vraiment du mal à se défaire de leur vieilles habitudes. Mais pour en revenir à la concierge, elle est, malgré son côté gueularde, une vraie aide et nécessité pour le clan. Un peu trop violente cependant, mais on peut pas en attendre plus d'une ancienne gardienne de prison.

Tout ça pour en venir à ce placard. Le sien, là où elle y case tous ses balais et aspirateurs, ainsi que tous les autres objets ou produits dont je ne connais le nom, étant pas vraiment intéressé par ce genre de choses. Pas que je sois du genre à tout faire pour éviter de faire un peu de ménage, j'suis pas contre passer un coup de balai quand c'est sale mais vu que c'est pas une nécessité pour moi, j'y accorde pas plus d'importance. C'qui donne cependant de dangereux problèmes qui font que l'on ne me donne plus la charge de laver le linge. Ce qui fait que la dernière fois que j'ai ouvert ces portes, c'étaient il y a quelques mois de ça, et ça m'avait coûté un bras. Mais au sens propre du terme. Ayano ayant une peur bleue des araignées, elle m'avait piquée une crise en en voyant une de quelques centimètres sur le sol. Chargé de mettre fin à la vie de la pauvre créature, j'avais pris deux plumeaux dans ce placard, un pour chaque main et était partie à l'attaque. Ce qui fait que je les avaient rendus en un état assez… discutable. La concierge m'ayant choppé quand j'ai voulu les remettre, elle m'avait tordu le bras sous le coup de la colère.

- Effectivement, j'm'en rappelle, trop bien même…

Mais bon, trêves d'histoires débiles, prenant les poignées de chaque porte du placard en main, j'ouvris en grand celui-ci. Sauf que blam ! Je me retrouve écraser sous le poids de quelque chose, pour ensuite me faire piétiner par une autre ! Mettant quelques secondes à regarder derrière moi, surpris de finir le cul à terre, je finis par voir seulement un drap rose se barrer au loin.

- Bande d'enfoirés…

J'accompagne ma phrase d'un grognement, ayant bien compris qui se cachait derrière le fantôme qui nous poursuivait depuis tout à l'heure. Ces deux salopiauds, j'vais les éclater ! Commençant à piquer un sprint en leur direction, je me ramasse cependant bien vite, le talon de ma chaussure venant de casser. Je me retrouvais ainsi étaler par terre, une chaussure cassée, ma jupe à moitié défaite, devant la pauvre Ombrage qui devait ne plus en pouvoir de l'énergumène que je suis.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   Sam 5 Mar - 22:15

- Effectivement, j'm'en rappelle, trop bien même…

* Rires *

J'adorais vraiment ça, partager nos moment communs l'un à l'autre. D'autant plus quand ceux-ci tordait la bouche de Mashi. Il avait une façon si particulière de démontré sa réprobation, c'étais trop drôle.
Tandis que le grand chef ouvrait les portes du placard, il me lâcha la main. Je me déportais légèrement sur le côté, prévoyant la possibilité de me prendre une porte sur le nez. M'étant déjà déjà cassé d'autres parties du corps avec moins qu'une porte. Il semblerais qu'être une exorciste ou un démon ne soit pas de tout repos. Enfin, si il y en a bien un qui a une chance du diable c'est mon stupide Ludicra. Tout ce qu'il souhaite chaparder, il l'obtient. Ou peut-être pas toujours, certains arrive a l'attraper la main dans le sac. Comme moi, ou d'autres qui lui ont fait regretter. En parlant de lui, je ne l'avais pas vu de la soirée.

Alors que je méditais sur cette question, quelque chose me de rose me bouscula. J'atterris rudement sur le ventre, tout en projetant de la poussière. En relevant la tête, je vis très distinctement deux personnes portant des draps roses. Sauf que ... Hein ??

- Ludicra ? Nyo ??

L'Esprit de Mashi et de moi même, tout deux des mâles, étaient déguisés en fantômes avec des draps roses. Mais ils étaient facilement reconnaissable. Leurs queues dépassant de leurs accoutrement. Ni une ni deux, ces deux sacripants prirent la poudre d'escampette. Mashi, qui était apparemment tombé, s'en alla a leur poursuite. Un peu en retard, je me relevée, et me mis aussi a les courser.

Il était facile de les suivre, leurs pas lourd résonnaient dans les couloirs. Le vieux parquet se mis à craquer sous mes pas. Tout d'un coup j'entendis des éclats de voix, quand j'arrivais sur les lieux. Ne m'en souciant pas, je courus jusqu'a Ludicra, qui s'étais arrêtait. Lui qui avait des réflexes aiguisé, ne me vis qu'a la dernière minute. Au moment où je lui arrachais le drap, je compris le ridicule de la scène. Ce n'était pas un drap, c'était des jupons de robes ... franchement ! Ils avaient pas honte les deux grands nigauds ! Le prenant par le col de sa chemise. Ses yeux croisèrent les miens, ses pupilles se dilataient, la peur se lisait dans ses yeux. Il savait qu'il allait se prendre un pain de ma part, et comme a chaque fois, je le faisait de gaieté de coeur.

Mon poing vint rencontrer sa joue, comme a mon habitude quand il me faisait des coups pareil. Bon, je n'y allais pas de toute mes forces, juste de quoi lui infliger un bleu ( et aussi le faire un peu valser ). Et avant qu'il ne reprenne ses esprits, je l'empoignais de nouveau par le col de son haut et lui fit la leçon de la semaine !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasseur ou chassé ?? ( PV MAshiro Kasama )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un chasseur sachant chassé ...
» Chasseur ou chassé?
» La Grotte du Chasseur
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Dragon chasseur... ou dragon chassé ? [Kay Fernis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Clos :: Zone Hors Rp :: Archives :: Archives Rp-